Bretagne Passion le forum 100% Breizh


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les collines d'Eildon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Merlin
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2987
Age : 33
Lec'hiadur/Localisation : Radenac
Date d'inscription : 12/04/2005

MessageSujet: Les collines d'Eildon   Jeu 3 Nov - 22:50

Les collines d'Eildon dominent le sud-est de la petite ville de Melrose située en Ecosse méridionale. Selon une légende, Arthur et ses chevaliers seraient endormis dans une caverne cachée sous les collines.
Une légende locale, proche de la légende anglaise d’Alderley Edge, raconte qu’un vendeur de chevaux nommé Canonbie Dick fut, un jour, arrêté sur Bowden Moor par un étranger vêtu de vêtements démodés. L'homme lui demanda s'il pouvait acheter les deux chevaux que Dick montait. N’ayant pas réussi à les vendre lors d’une foire locale, Dick saisit l’occasion de conclure rapidement l’affaire et reçut plusieurs pièces d'or anciennes en échange.

Cette rencontre se reproduisit plusieurs nuits d’affilée et Dick fut intrigué par son compagnon mystérieux. Il proposa alors que les deux hommes se rendent dans la maison de l'étranger. L’homme accepta mais avertit le vendeur qu’il ne devrait montrer aucune crainte sous peine d’être confronté à de graves ennuis.

Ainsi, ils montèrent ensemble au « Hillock of Lucken Hare » où une porte magique s’ouvrit sur un passage balisé par des torches allumées. Les deux hommes s’enfoncèrent alors profondément sous les collines à travers une vaste caverne située sous Eildon Tree, la plus haute des collines d’Eildon. Tout autour du vendeur étonné, nombre d’anciens chevaliers étaient endormis et parmi eux Arthur, leur chef. Sur une table voisine reposaient une grande épée et un cor. L'étranger expliqua que Dick devait choisir entre les deux instruments, tirer l’épée ou souffler dans le cor et s’il choisissait correctement, il deviendrait "Roi de toute la Grande-Bretagne".

Dick réfléchit longuement. Il pensa que tirer l’épée pourrait être vu comme un geste menaçant et agressif et décida de souffler dans le cor. Arthur surgit immédiatement et Dick prit peur. Le grand chevalier déclara alors au vendeur que ses actes n'étaient pas ceux d'un guerrier mais ceux d'une homme appelant à l’aide. un vent terrible souffla et balaya le vendeur hors de la caverne.

Dick épuisé parvint juste à transmettre son histoire à quelques bergers locaux avant de s’effondrer, mort. Naturellement, personne, jamais, ne retrouva la caverne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bretagne-passion.bzh.bz
 
Les collines d'Eildon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» élevage des Collines au Charme Fou
» Anacamptis collina ( Orchis des collines )
» visite de l'asinerie du pays des collines
» photos de mes 3 biquets des collines Vençoises
» Les filles du troupeau des Collines-pics p2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bretagne Passion le forum 100% Breizh :: Histoire, contes et légendes :: Contes, Légendes Bretonnes et celtes-
Sauter vers: