Bretagne Passion le forum 100% Breizh


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Bretagne médiévale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Merlin
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 2987
Age : 32
Lec'hiadur/Localisation : Radenac
Date d'inscription : 12/04/2005

MessageSujet: La Bretagne médiévale   Mer 2 Nov - 18:16

Les Ve et VIe siècles sont des périodes de forte migration de "Bretons" en provenance de la Grande-Bretagne actuelle. Armoricains et Bretons ont de nombreux points communs, facilitant ainsi l'installation des nouveaux venus. Les Bretons et les Francs se heurtent plus ou moins selon les règnes. Il faut attendre les Carolingiens pour que la totalité de la péninsule soit aux mains des Francs.

Le Moyen-Age est aussi l'ère de la christianisation. Soit par les Romains pour Nantes par exemple. Soit par les moines bretons venus du Pays de Galles, comme Saint-Colomban. C'est l'apparition du monachisme. Beaucoup de moines vivent d'abord leur foi sur une île, avant de la partager en communauté . Les Carolingiens vont au fur et à mesure imposer la règle bénédictine au détriment du colombanisme. En 832 est fondée l'abbaye Saint-Sauveur de Redon.

Sous les Mérovingiens, Nantes se distingue des autres villes par son activité économique importante. Sel et vin sont la majorité de ses exportations. Ce sont les Carolingiens qui vont soumettre la Bretagne, avec Pépin le Bref, Charlemagne et Louis le Pieux. Ils organisent une marche qui regroupent les comtés de Nantes, Rennes et Vannes. Le comte le plus célèbre de la marche, ce vaste territoire, est Roland, tué à Roncevaux en 778.

En 851, le traité d'Angers donne naissance à la Bretagne dite historique, la Loire-Atlantique comprise. Il clôt un conflit entre le roi de Francie occidentale (Charles le Chauve) et le comte de Vannes (Erispoë). Après cette paix, le règne de Salomon (857-874) va raviver la tension avec la Francie occidentale. Cela finira par une déchirure de la Bretagne entre le Nord et le Sud.

Avec la mort de Charlemagne surgissent les Normands et leur pillage de la Bretagne. Ils remontent les ria et mettent à sang et à feu des villes comme Nantes ou Redon. La guerre de succession favorise la progression normande. Dans le bilan de ces invasions, les historiens retiennent la fin de la navigation maritime, la fuite en exil de moines, de leurs manuscrits et donc d'une partie de la culture bretonne.

Avec le Xe siècle s'implante en Bretagne le système féodal. De mottes, les édifices s'ornent de tours pour devenir des châteaux. Les ducs de Bretagne occupent les châteaux de Pontivy, Vitré, Chateaubriand, Josselin... A partir de 992, les ducs bretons ont besoin de l'appui du duc de Normandie. Ils participent dès lors à la conquête de l'Angleterre. Vers 1150, la Bretagne passe aux mains du roi d'Angleterre Henri II Plantagenêt qui installe ses descendants par le jeu des mariages. Il faut l'intervention du roi de France Philippe Auguste pour contrecarrer la mainmise anglaise.

Après le règne de Jean III (1286-1305) suit une guerre de succession entre Jean de Montfort et Charles de Blois. Ce dernier reçoit le soutien de Du Guesclin, du clergé et de la haute noblesse. Mais surtout il a le soutien du roi de France, et De Montfort celui du roi d'Angleterre Edouard III. Emprisonné à Nantes en 1341, Jean de Montfort est libéré par sa femme Jeanne de Flandre. Il meurt en 1345. La guerre de succession s'enlise jusqu'à la bataille d'Auray le 29 septembre 1364. Jean IV de Montfort remporte la victoire sur Charles de Blois. Celui-ci est tué. Le traité de Guérande reconnait en 1365 Jean IV duc de Bretagne. Cette guerre civile aura durée 23 ans.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bretagne-passion.bzh.bz
Invité
Invité



MessageSujet: Guerre de Succession en Bretagne.   Mar 13 Juin - 13:38

Il faut faire attention aux dates lorsque l'on parle d'histoire.

1286-1305 correspondent aux dates de règne de Jean II et non de Jean III (1312-1341).
De plus la guerre de succession n'a pas pris fin en 1365 mais en 1381 après la signature du traité de Guérande entre Jean IV (Duc de Bretagne) et Charles VI (Roi de France).

En effet un conflit larvé, maintenu par Charles V (Roi de France, mort en 1380), perdure après 1365 surtout avec le procès en béatification de Charles de Blois qui abboutit à la béatification de ce dernier en 1376 (il sera cannonisé en 1904) et le plus important : la parution de l'Edit de Paris en 1379 qui annexe unilatéralement la Bretagne à la France.

Il permet de réaliser l'union sacrée en Bretagne contre la France. Cet épisode est retracé dans le texte du Barzaz breiz : An Alarc'h

Cet édit est abrogé en 1381.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Bretagne médiévale   Mar 13 Juin - 13:49

Je trouve sa super interessant !! bravo Merlin Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Bretagne médiévale   Jeu 15 Juin - 11:19

oui, c'est super!!!! merci merlin!!
Revenir en haut Aller en bas
Merlin
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 2987
Age : 32
Lec'hiadur/Localisation : Radenac
Date d'inscription : 12/04/2005

MessageSujet: Re: La Bretagne médiévale   Jeu 15 Juin - 22:22

de rien mes jeunes amies cela est fait avec grand plaisir pour faire partager notre savoir a tous et la culture de notre pays prenez tout mais n'en jettez rien surtout!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bretagne-passion.bzh.bz
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Bretagne médiévale   Jeu 15 Juin - 22:59

En matiere de breton ou meme de bretagne je jette jamais rien tu peux me croire !! je ne renit pas mes origine et je suis toujours heureux d'en savoir plus.
Ma phrase preferer :
Citation :
Vie comme si tu devais mourir demain, apprend comme si tu devais vivre toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Merlin
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 2987
Age : 32
Lec'hiadur/Localisation : Radenac
Date d'inscription : 12/04/2005

MessageSujet: Re: La Bretagne médiévale   Ven 16 Juin - 1:51

ca fait telleme,t plaisir de lire de tel chose mais si seulement tout le monde était comme vous!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bretagne-passion.bzh.bz
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Bretagne médiévale   Sam 17 Juin - 12:26

je suis entierement daccors, seulement a notre epoque on laisse l'histoir et le savoir pour des futiliter de seconde zone.... è_-_( è_-_(
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Bretagne médiévale   Sam 17 Juin - 13:27

oui, et puis ce qui est interessant n'est pas a jeter
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Bretagne médiévale   Sam 17 Juin - 13:55

raisonement evidamen logic lol
Mais merci pour cette eclairssisement ma chere ad ad ad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: La Bretagne médiévale   Mar 20 Juin - 18:14

En retraçant un tout petit morceau de l'histoire de Bretagne, je vais vous livrer un petit indice sur mon "pseudo". La vie des Saints a pris une part active dans l'évangélisation de la Bretagne, le premier qui attitât mon attention lorsque pour la première fois, je découvrais la légende de la ville d'Ys, c'est Saint Guénolé (Winwaloé). Il est né en 460 d'un père appelé Fracan et d'une mère appelée Gwenn dans un village prés de Saint Brieuc que l'on appellera plus tard Ploufragan (du nom de son père). Il fut élevé par un moine, ancien druide converti, dès l'age de 7 ans, dans l'île Lavret (Bréhat). Il avait deux frères jumeaux, Jacut et Guéthénoc (qui fondèrent Saint Jacut). Déjà petit, il possédait un don, il guérit l'oeil de sa soeur, arraché par une oie, il chasse les serpents de la contrée et ressucite un enfant tué par un cheval. Ses pouvoirs seront rapidements connus et il sera appelé à la cour du Roi Gradlon Meur (C'est à ce moment qu'on le retrouve en la ville d'Ys, conseillant à Gradlon de jeter sa fille Dahut dans les flots.)Il fondera sur les terres que lui offrit Gradlon, un monastére tout d'abord, sur l'île de Tibidi puis à Landévennec (Crozon) tout proche, entre 482 et 485 avec ses 12 disciples, Balay, Berthwald, Deï, Gozien, Gwenhael, Harmul, Idunet, Martin, Pétran, Ratian, Wincon et Wonwoud. Le Roi Gradlon Meur, après avoir perdu sa fille lors de la submerssion d'Ys, ne se remis jamais et vint terminer ses jours à Landévennec. Saint Guénolé y mourût le 3 mars 532. Landévennec fût pillée et brulée par les Normands en 914 on y trouve encore ses ruines, non loin de la nouvelle Abbaye.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Bretagne médiévale   Aujourd'hui à 7:06

Revenir en haut Aller en bas
 
La Bretagne médiévale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La bretagne, ça vous gagne !
» Lézard des murailles sur une île de la côte nord Bretagne
» Sur notre site + de 50 webcams de toute la Bretagne
» 6 éleveurs= Bretagne : 22- 29- 35- 56
» Elevage en bretagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bretagne Passion le forum 100% Breizh :: Histoire, contes et légendes :: Histoire de Bretagne-
Sauter vers: