Bretagne Passion le forum 100% Breizh


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Syncope des voyelles pré-accentuelles en Centre-Bretagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jeannotin
Poulpican
Poulpican


Nombre de messages : 108
Age : 24
Lec'hiadur/Localisation : Cléden-Poher
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Syncope des voyelles pré-accentuelles en Centre-Bretagne   Mer 22 Nov - 15:38

Paroxytons
En Centre-Bretagne, certains mots usuels de quatre syllabes accentués sur la pénultième sont réduits à trois syllabes par syncope de la voyelle précédant immédiatement l'accent. Ainsi, à Cléden, j'ai collecté int'rojet pour interrojet "interrogé" et int'ramant pour interramant "enterrement". Ce dernier se réduit même à int'ram' avec un débit rapide. Toujours dans le sud du Poher (Cléden, Carhaix, Kergloff...), on entend plutôt mat'rassenn "matelas", tandis que Gurvan Lozarc'h a collecté matalassenn à Scrignac, dans l'Arrée. Le Diksionèr Kreis-Breizh donne parmi les prononciations possibles une forme syncopée [kast(ↄ/ə)'lↄːrᵊn] pour kastolodenn "casserole" là ou j'ai collecté [kasto'lↄːdən] à Cléden. Enfin, Favereau a collecté à Poullaouen une prononciation [ʰãn'dɛ.ks] pour anowdegezh "connaissance".

Oxytons
Un semblable phénomène de syncope existe dans les mots accentués sur la dernière syllabe. C'est le cas de certains mots qui ont le suffixe -aer ou -êr, emprunté au français -aire. À Cléden, vinerêr "vulnéraire" peut ainsi se réduire à vin'rêr. À Carhaix, j'ai également collecté vet'rinêr ou vit'rinêr pour veterinêr "vétérinaire" et par'plu "parapluie", que Favereau note paraplu [parə'ply]. On remarque que dans vet'rinêr, la syncope ne touche pas la voyelle précédant directement l'accent, mais celle dont la disparition crée un cluster facile à prononcer. Ces syncopes typent fortement des emprunts au français qui, sinon, pourrait rester transparents.  

Hors du Centre-Bretagne
Dans son livre Collecteur de conte en Basse-Bretagne, Yann-Fañch Kemener transcrit des contes qu'il a recueilli en Pays Fañch dans une orthographe dérivée du peurunvan, mais proche de la prononciation locale. Dans les parlers de ce terroir, l'accent tonique n'est pas à la même place qu'en Centre-Bretagne. Lorsque la syncope se produit, il arrive, alors, que la voyelle élidée soit celle qui, ailleurs, porte l'accent. Ainsi, Yann-Fañch Kemener note :
daou'gad pour dowlagad "deux-yeux" (au duel), prononcé [dↄw'lɑːgəd-t] en Centre-Bretagne
brezh'neg pour brezhoneg "le breton", prononcé [breꞌzɔ̃ːnəg-k] en Centre-Bretagne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Syncope des voyelles pré-accentuelles en Centre-Bretagne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Week-end randonnée et géocaching en Centre Bretagne (forêt du Huelgoat)
» Centre Bretagne : désert en animalerie ?
» ETANGS CENTRE BRETAGNE
» Moniteurs habilités à la pratique du mordant
» quelle vision avez-vous des fest-noz en centre bretagne?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bretagne Passion le forum 100% Breizh :: Général :: Linguistique / En Breton et Gallo-
Sauter vers: