Bretagne Passion le forum 100% Breizh


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le parler de Cléden-Poher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ostatu
Breton Passioné
Breton Passioné


Nombre de messages : 3572
Age : 51
Lec'hiadur/Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Le parler de Cléden-Poher   Ven 29 Juil - 1:57

Citation :
Ya, as(e) oa digouêt ur sakre c'hoa(r)i ba bourc'h Kleden ahe gis-s(e) pad ar, pad ar bresel kozh ! Ba fin ar Bresel oa pigur oa komañs an Amerikaned de zebark(añ) kwa heñ. Hag ee, un deiezh ba bourc'h Kleden, passêt oh ! Un tank, ur char américain na 'n-om, kollet heñw e hent, oa deuet-heñw doc'h an Orïant, ha ma'had na-heñw ur gartenn benneket ha na ka(v)et Gourin… Hent Brest oa am(añ) gi-m(añ) ba, hent-Brest papred kwa heñ, d'hond w'ar froñ ba Brest, ba-lec'h oa ar bagarre bras kwa heñ, ba du-(ho)nt.

Là j'entends [ag é: õn de] et non "deiezh"
a(r) bagarre vras et non "bras"

en revanche, je n'arrive pas à comprendre ce qu'il dit après ar brezel ???

comment prononce-t'il Kleden en débit lent (soutenu) ? La première fois, je pense entendre Kle(de)n, la deuxième fois Klenen (?), puis Klet ...


Dernière édition par Ostatu le Mer 3 Aoû - 15:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Breton Passioné
Breton Passioné


Nombre de messages : 3572
Age : 51
Lec'hiadur/Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Le parler de Cléden-Poher   Ven 29 Juil - 15:28

Sais-tu si le verbe babichenniñ est en usage à Cléden (ou tout au moins : compris) ? Sinon comment y dit-on usuellement 'pouponner, materner, choyer, cajoler, câliner (un bébé, un tout petit enfant)' ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Breton Passioné
Breton Passioné


Nombre de messages : 3572
Age : 51
Lec'hiadur/Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Le parler de Cléden-Poher   Ven 29 Juil - 21:39

Sais-tu si l'adjectif ouesk est connu à Cléden-Poher ? (attesté à Berrien (prononcé wèsk a priori)). Si oui, quel sens lui donne ton informateur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeannotin
Poulpican
Poulpican


Nombre de messages : 103
Age : 23
Lec'hiadur/Localisation : Cléden-Poher
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: Le parler de Cléden-Poher   Mar 2 Aoû - 19:26

J'ai réécouté plusieurs fois, et il me semble bien que c'est deiezh.

D'accord pour ar bagarre vras.

Au début, j'avais transcris : pad ar bresel. Oh ! Ba fin ar bresel... C'est Gurvan qui a corrigé en pad ar bresel kozh.

Le premier coup qu'il dit Kleden le d est quand même audible : ['kle:d(ᵉ)n]. J'ai l'impression qu'il prononce pareil (à la mutation près) dans cette autre enregistrement :

Seto, bet oa bet-heñw un sun(v)ezh a-peu-prè 'h o(be)r i dro. Bet papred, ha dàet war i gis de Gleden [gle:d(ᵉ)n] , de Gergo, de di mé dad.
https://brezhoneg-digor.blogspot.fr/2015/06/fin-ar-bresel-ba-kleden_27.html

Dans les autres cas, j'entends bien comme toi.

Désolé, je n'ai pas enregistré ni entendu babichenniñ ni ouesk à Cléden.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeannotin
Poulpican
Poulpican


Nombre de messages : 103
Age : 23
Lec'hiadur/Localisation : Cléden-Poher
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: Le parler de Cléden-Poher   Mar 2 Aoû - 19:34

Tiens, tu connaissais cette structure : galled dé + expérienceur ?

Ma chañjè war 'n tu mad oa mad, med ma chañjè wa(r) 'n tu fall, eh beñ pad pider su'n(ve)zh, ur loa(r)iad, ur loa(r)iad badè pider su'n(ve)zh, eh beñ hallè doc'h lar(e)d lar pider su'n(ve)zh, eh beñ fcht !

Ma 'h ee an heol ba'r sac'h-kaoc'h, 'benn-c'hoa(zh) hall doc'h lar(e)d lar 'o glaw c'hoazh
https://brezhoneg-digor.blogspot.fr/2016/07/ma-ve-skeltr-steredenn-ar-werches.html

An heol 'h o(be)r machin ahe, hall doc'h lar(e)d, ah beñ…
https://brezhoneg-digor.blogspot.fr/2016/07/birvin-ra-heol.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Breton Passioné
Breton Passioné


Nombre de messages : 3572
Age : 51
Lec'hiadur/Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Le parler de Cléden-Poher   Mar 2 Aoû - 20:08

Comment traduirais-tu "hall doc'h lar(ed)" ?


Dernière édition par Ostatu le Mar 2 Aoû - 20:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Breton Passioné
Breton Passioné


Nombre de messages : 3572
Age : 51
Lec'hiadur/Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Le parler de Cléden-Poher   Mar 2 Aoû - 20:15

Jeannotin a écrit:


Seto, bet oa bet-heñw un sun(v)ezh a-peu-prè 'h o(be)r i dro. Bet papred, ha dàet war i gis de Gleden [gle(ᵉ)n] , de Gergo, de di mé dad.
https://brezhoneg-digor.blogspot.fr/2015/06/fin-ar-bresel-ba-kleden_27.html


quel âge a-t-on informateur ?

La mutation spirante est-elle complétement morte à Cléden ? Ou bien cela dépend de l'âge des locuteurs ?

ma dad // ma zad


Dernière édition par Ostatu le Mar 2 Aoû - 20:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeannotin
Poulpican
Poulpican


Nombre de messages : 103
Age : 23
Lec'hiadur/Localisation : Cléden-Poher
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: Le parler de Cléden-Poher   Mar 2 Aoû - 20:21

Je traduirais par vous pouvez dire/tu peux dire. Cette structure me rappelle celle du verbe faotañ + dé : vouloir.

J'ai aussi trouvé une référence sur le cite du projet ARBRES

Citation :
On le trouve aussi avec des sujets explétifs (sémantiquement vides). L'expérienceur est alors introduit par la préposition da.

(3) Met ' c'hell deoc'h bezan sur ne werzhin ket anezhi en dro...
mais R peut à.vous être sur ne vendrai pas P.elle de-retour
‘Mais vous pouvez être sur que je ne vous la revendrai pas.’ traducteur Cosey, Kate, Jonathan 7, p.5

http://arbres.iker.cnrs.fr/index.php?title=Gallout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Breton Passioné
Breton Passioné


Nombre de messages : 3572
Age : 51
Lec'hiadur/Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Le parler de Cléden-Poher   Mar 2 Aoû - 20:25

Ah ok. Non, je ne me souviens pas avoir entendu ni rencontré cela. Mais je vais y prêter attention à présent.

en Trégor, tu pourras entendre par exemple :

lavar hardi(zh) (e) vo glav souden, tu peux dire qu'il pleuvra bientôt

comme on dit : Kred (ac'h)anon hardi(zh) ! tu peux m'en croire !


Dernière édition par Ostatu le Mar 2 Aoû - 20:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeannotin
Poulpican
Poulpican


Nombre de messages : 103
Age : 23
Lec'hiadur/Localisation : Cléden-Poher
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: Le parler de Cléden-Poher   Mar 2 Aoû - 20:28

Guy a 73 ans. Je n'ai pas souvenir d'avoir enregistré de traces de la mutation spirante à Cléden. Les locuteurs interrogés pas Christiane Fer font la mutation adoucissante aussi :

'Vel wechou vïe lar(e)t : « Bet on bet lak ur glwed ne(ve) war mé bark », pe : « Bet on bet lakad ur glwed ne(ve) ba mé… »
https://brezhoneg-digor.blogspot.fr/2015/10/siou-ar-cherseg.html

Me vis(e) pa'n de barzh. Ur wech 'h een doc'h ar mintin, 'h een ga'r saout d'an traoñ, goud(e)-se tàè mé gamaraded doc'h bourc'h Kleden, dé neui(a)l, sadorn é doc'h kreis-te ha doc'h an aba(r)d'hê 'h een ga'r saout 'darr(e) dé neui(a)l 'darr(e) !
https://brezhoneg-digor.blogspot.fr/2015/10/an-dieoul-ban-dour.html

Il faudrait écouter les enregistrements du NALBB pour Cléden-Poher, les informateurs sont nés au tout début du XXème :

http://cocoon.huma-num.fr/exist/crdo/meta/crdo-BRE_JLD_136_1_A_SOUND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Breton Passioné
Breton Passioné


Nombre de messages : 3572
Age : 51
Lec'hiadur/Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Le parler de Cléden-Poher   Mar 2 Aoû - 21:35

La forme doc'h est utilisée à Cléden pour deoc'h, (d)eus, diouzh .... ; tu vois un autre emploi ? ouzh sans doute ?

Citation :
sadorn é doc'h kreis-te

comment traduirais-tu cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Breton Passioné
Breton Passioné


Nombre de messages : 3572
Age : 51
Lec'hiadur/Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Le parler de Cléden-Poher   Mar 2 Aoû - 21:43

Citation :
 An heñi had i batates deiezh Gwener ar Gr(o)as / So sur dé gaoud patates bras ! »


https://brezhoneg-digor.blogspot.fr/2015/10/an-dieoul-ban-dour.html

ici elle répète de(ve)z(h) de(ve(z)h  (prononcé : ... i bata(te)z déz déz Gwener ar Gr(o)as so zur dë gaout patatëz bras )

L'informatrice prononce devezh [de:s]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Breton Passioné
Breton Passioné


Nombre de messages : 3572
Age : 51
Lec'hiadur/Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Le parler de Cléden-Poher   Mar 2 Aoû - 23:46

Citation :
Bet papred, ha dàet war i gis de Gleden [gle:d(ᵉ)n] , de Gergo, de di mé dad.

nota bene : dont da ... da ... da ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Breton Passioné
Breton Passioné


Nombre de messages : 3572
Age : 51
Lec'hiadur/Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Le parler de Cléden-Poher   Mer 3 Aoû - 15:24

Citation :
ha ma'had na-heñw ur gartenn benneket ha na ka(v)et Gourin…

Là j'entends : (h)a m(o)a(r)had na (h)eñw o(r) gartënn bènnèk (h)a na ka(ve)d euh... Gourin

Citation :
dre-lec'h na gallet mond

Citation :
Ha oa pemp pe c'hwec'h a oa tapet 'vel

dre lec'h na gall(et) mon(t) kwa
(h)a oa pèm(p) pé (c')hwèc'h (h)a oa tab(et) (tapet) (e)vèl

la désinence du participe passé est très souvent amuïe

Citation :
Kèh da hoûd, pigur kasimant dé Garais, heñw oa e(rr)o oblij da zond dé Garais

là ce ne serait pas plutôt la locution : kaer (eo) goût.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Breton Passioné
Breton Passioné


Nombre de messages : 3572
Age : 51
Lec'hiadur/Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Le parler de Cléden-Poher   Mer 3 Aoû - 16:03

Citation :
ahe oa ur patrouille allemande telc'het da dirzh ar jid.

et cela veut dire quoi ?

Citation :
Oa ur ched ar mod-se ?

Ahe oa marw Raymond Diraison war-lerc'h ched bourc'h Kleden

ce n'est pas plutôt fed qu'il dit ? En tout cas, je n'entends pas du tout un 'ch'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeannotin
Poulpican
Poulpican


Nombre de messages : 103
Age : 23
Lec'hiadur/Localisation : Cléden-Poher
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: Le parler de Cléden-Poher   Jeu 11 Aoû - 19:48

D'accord avec toi pour tes remarques sur les -et dont j'ai oublié de signaler l'élision et le benneket au lieu de benneg.

Ostatu a écrit:
Citation :
Kèh da hoûd, pigur kasimant dé Garais, heñw oa e(rr)o oblij da zond dé Garais

là ce ne serait pas plutôt la locution : kaer (eo) goût.

Ah oui, ça semble bien être ça en réécoutant.

Ostatu a écrit:
Citation :
ahe oa ur patrouille allemande telc'het da dirzh ar jid.

et cela veut dire quoi ?

Gurvan pensait que dirzh était le verbe tizhañ atteindre avec un r épenthétique, comme dans kerseg, erfer, arskol... Je ne suis pas super-convaincu.

Ostatu a écrit:
Citation :
Oa ur ched ar mod-se ?

Ahe oa marw Raymond Diraison war-lerc'h ched bourc'h Kleden

ce n'est pas plutôt fed qu'il dit ? En tout cas, je n'entends pas du tout un 'ch'

Là j'entends comme toi. Gurvan pensait que c'était le ched/jid dont Guy parle plus au haut. Au début, j'avais transcrit fet : la fête mais ça ne cadre pas avec la longueur de la voyelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeannotin
Poulpican
Poulpican


Nombre de messages : 103
Age : 23
Lec'hiadur/Localisation : Cléden-Poher
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: Le parler de Cléden-Poher   Jeu 11 Aoû - 20:11

Ostatu a écrit:
La forme doc'h est utilisée à Cléden pour deoc'h, (d)eus, diouzh .... ; tu vois un autre emploi ? ouzh sans doute ?

Oui, je suppose, mais je ne sais plus quand on utilise ouzh en breton standard. Après stagañ par exemple, Guy utilise soit doc'h soit deus :

Beb jô neus ur sparl bihen ha vé stag ar jujou deus ar sparl bihen hag an dow sparl bihen vé staget deus ar sparl bras. Voilà ! Ahe (e)maint prest da lañsañ, ar sparl bras eh beñ zo staget doc'h an ar, sert(e)namant !
https://brezhoneg-digor.blogspot.fr/2014/10/labourad-ga-kerseg.html

Ostatu a écrit:
Citation :
sadorn é doc'h kreis-te

comment traduirais-tu cela ?

C'est une erreur de transcription pour sadorn 'e doc'h kreis-te : le samedi aussi à midi.

Ostatu a écrit:
ici elle répète de(ve)z(h) de(ve(z)h  (prononcé : ... i bata(te)z déz déz Gwener ar Gr(o)as so zur dë gaout patatëz bras )

L'informatrice prononce devezh [de]

C'est vrai, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeannotin
Poulpican
Poulpican


Nombre de messages : 103
Age : 23
Lec'hiadur/Localisation : Cléden-Poher
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: Le parler de Cléden-Poher   Ven 12 Aoû - 20:07

Est-ce que tu comprends ce que veux dire (?koñilhou?) :

Ha un tamm, ur ba(nnac)'h lambig 'è matre'n da-heul, ya. Me meus joñj gwel(e)d, hi vïe 'son(añ) ar c'hloc'h ba bourc'h Kergloff 'vid kreis-te ha seizh eur deuh ar mitin ha oa'i 'chom ba, tre ba-tal an ilis kwa !
– Ya
Meus joñj gwel(e)d pad ar bresel 'tond, Alamanted tàè ga ur voutailhad (?koñilhou?), dé lak(ed) (a)nèi dé evo (?koñilhou?)


https://brezhoneg-digor.blogspot.fr/2016/08/partiet-ar-pi-moch-gar-goutell.html

Bon, c'est du parler de Kergloff, mais Kergloff est une terre irrédente qui faisait partie de Cléden jusqu'à la Révolution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Breton Passioné
Breton Passioné


Nombre de messages : 3572
Age : 51
Lec'hiadur/Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Le parler de Cléden-Poher   Lun 29 Aoû - 14:49

Non, je ne comprends pas, du cognac ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Breton Passioné
Breton Passioné


Nombre de messages : 3572
Age : 51
Lec'hiadur/Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Le parler de Cléden-Poher   Lun 29 Aoû - 15:39

Jeannotin a écrit:
Ostatu a écrit:
La forme doc'h est utilisée à Cléden pour deoc'h, (d)eus, diouzh .... ; tu vois un autre emploi ? ouzh sans doute ?

Oui, je suppose, mais je ne sais plus quand on utilise ouzh en breton standard. Après stagañ par exemple, Guy utilise soit doc'h soit deus :

Beb jô neus ur sparl bihen ha vé stag ar jujou deus ar sparl bihen hag an dow sparl bihen vé staget deus ar sparl bras. Voilà ! Ahe (e)maint prest da lañsañ, ar sparl bras eh beñ zo staget doc'h an ar, sert(e)namant !
https://brezhoneg-digor.blogspot.fr/2014/10/labourad-ga-kerseg.html

Tu as le couple ouzh / diouzh

ex.
stagañ ouzh udb / distagañ diouzh udb

"Mar talc'hez da lammout evel-se e vi staget ouzh troad an daol, si tu continues à sauter comme cela on t'attachera au pied de la table." J. GROS

Nota Bene : la forme ouzh existe aussi en breton naturel. Elle a par exemple été collectée par Jean Le Dû à Plougrescant. Mon informatrice de Plouëc lui préfère la variante douzh :

douzh taol (ouzh taol) = à table
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeannotin
Poulpican
Poulpican


Nombre de messages : 103
Age : 23
Lec'hiadur/Localisation : Cléden-Poher
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: Le parler de Cléden-Poher   Ven 30 Sep - 0:39

Ostatu a écrit:
Les deux conditionnels (potentiel et irréel) sont-ils encore bien vivant en Centre-Bretagne ? Qu'as-tu constaté pour Cléden-Poher par exemple ?

Le conditionnel potentiel, comme de juste il est encore vivant :

Con vefe pet(r)a ! Bousilhiñ (a)naoñ kwa heñ !
https://brezhoneg-digor.blogspot.fr/2016/07/teurch-arskol-ha-paw-bran.html

J'ai l'impression qu'on a toujours le conditionnel irréel aussi, mais qu'il est homophone de la forme d'habitude (archaïsme ?). Dis-moi si tu l'analyse comme moi ou si je me trompe :

Beñ ma mis(e) gouïet lar pes(e) kaoseo din-m(e) doc'h an dra-he, ma derc'h(et) heñi mé dad doc'h !
https://brezhoneg-digor.blogspot.fr/2016/07/teurch-arskol-ha-paw-bran.html

J'ai un autre exemple, sur Carhaix cette fois, qui, je crois, a la même structure :

Ma mise bet ur greion ma gwraet un desseñ doc'h, heñ ?
https://brezhoneg-digor.blogspot.fr/2016/08/dornan-ed-gar-choufr.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Breton Passioné
Breton Passioné


Nombre de messages : 3572
Age : 51
Lec'hiadur/Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Le parler de Cléden-Poher   Ven 30 Sep - 19:57

Citation :
J'ai l'impression qu'on a toujours le conditionnel irréel aussi, mais qu'il est homophone de la forme d'habitude (archaïsme ?). Dis-moi si tu l'analyses comme moi ou si je me trompe (...)

Cf. Grammaire du breton contemporain p.249 : 459 - Confusion entre veze-vije

https://brezhoneg-digor.blogspot.fr/2016/07/teurch-arskol-ha-paw-bran.html

Là, manifestement, ce locuteur ne connait pas (plus) le nom des plantes en breton.

Par exemple, pav-bran est bien attesté au sens de bouton d'or (renoncule) (voir thèse de F. Favereau sur le breton de Poullaouen : (boked-)nunu = digitale etc... (terme bien connu en gallo , donné comme appellation enfantine à Poullaouen dans sa thèse (il y a un renvoi à burlu) ).


Dernière édition par Ostatu le Ven 30 Sep - 20:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeannotin
Poulpican
Poulpican


Nombre de messages : 103
Age : 23
Lec'hiadur/Localisation : Cléden-Poher
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: Le parler de Cléden-Poher   Ven 30 Sep - 20:19

Oui, on en avait déjà parlé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Breton Passioné
Breton Passioné


Nombre de messages : 3572
Age : 51
Lec'hiadur/Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Le parler de Cléden-Poher   Ven 30 Sep - 20:23

Steve Hewitt a commis un papier sur le conditionnel en breton : "a tale of two conditional". Pas réussi à trouver le pdf. en téléchargement libre sur le net pour l'instant. J'ignore ce qu'il entend par "tale" ici.

dans cet autre pdf : http://a.donabedian.free.fr/textes/Hewitt%20impersonnel%20version%20finale.pdf , on peut lire ceci : "The  difference  between  the   two conditionals is more or less clear-cut, according to dialect."


Dernière édition par Ostatu le Ven 30 Sep - 20:30, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeannotin
Poulpican
Poulpican


Nombre de messages : 103
Age : 23
Lec'hiadur/Localisation : Cléden-Poher
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: Le parler de Cléden-Poher   Ven 30 Sep - 20:24

C'est une blague basée sur le titre du roman de Dickens : A tale of two cities.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le parler de Cléden-Poher   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le parler de Cléden-Poher
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Topic pour parler de sa famille
» je veux parler a des forestiers de blida SVP
» Comment avez vous appris à parler le breton?
» Parler aux chevaux... :) :)
» PEUT ON FAIRE PARLER UNE PERRUCHE CALLOPSITTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bretagne Passion le forum 100% Breizh :: Général :: Linguistique / En Breton et Gallo-
Sauter vers: