Bretagne Passion le forum 100% Breizh


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le topic de MarieBaie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 16 ... 27  Suivant
AuteurMessage
Ostatu
Breton Passioné
Breton Passioné


Nombre de messages : 3509
Age : 50
Lec'hiadur/Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: le topic de MarieBaie   Sam 23 Fév - 19:12

Le verbe avoir au présent.

Le verbe avoir s'accorde en genre et en nombre :

riv m. 'froid'

me am eus riv = (moi) j'ai froid
te ac'h eus riv = (toi) tu as froid
eñ en deus riv = (lui) il a froid
hi he deus riv = (elle) elle a froid
ni hon eus riv = (nous) nous avons froid
c'hwi ho peus riv = (vous) vous avez froid
int o deus riv = (eux) ils ont froid

riv am eus = j'ai froid
riv ac'h eus
riv en deus
riv he deus
riv hon eus
riv ho peus
riv o deus

quelques formes populaires (parlées)

me 'm eus riv
te 'teus ...
eñ 'n eus ...
hi 'deus...
ni 'meum(p) (forme trégorroise et limitrophe)
c'hwi 'peus
i (ou : int) 'deus

il y en a bien d'autres (selon les parlers)


Dernière édition par Ostatu le Sam 23 Fév - 19:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Breton Passioné
Breton Passioné


Nombre de messages : 3509
Age : 50
Lec'hiadur/Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: le topic de MarieBaie   Sam 23 Fév - 19:20

exercice :

sec'hed m. soif
naon m. faim
arc'hant npl. argent

commencer par le cod : (ex. kalondev 'aigreurs d'estomac' : j'ai des aigreurs d'estomac (là maintenant) : kalondev am eus).

J'ai soif
ils ont de l'argent
nous avons faim
il a un chien
elle a deux enfants
vous avez faim ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Breton Passioné
Breton Passioné


Nombre de messages : 3509
Age : 50
Lec'hiadur/Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: le topic de MarieBaie   Sam 23 Fév - 20:05

On a vu em 'dans ma, dans mes, dans mon' qui provoque une mutation spirante :

kambr, em c'hambr 'dans ma chambre'
ti, em zi 'dans ma maison'
paner, em faner 'dans mon panier'

voyons maintenant ez 'dans ta, dans ton, dans tes' qui provoque une mutation durcissante :

godell, ez kodell 'dans ta poche'
gwele, ez kwele 'dans ton lit'
dorn, ez torn 'dans ta main'
boest, ez poest 'dans ta boîte'


Dernière édition par Ostatu le Sam 23 Fév - 20:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Breton Passioné
Breton Passioné


Nombre de messages : 3509
Age : 50
Lec'hiadur/Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: le topic de MarieBaie   Sam 23 Fév - 20:12

"En tu all d'ar stêr, an heol a oa diskennet izeloc'h eget skourroù izelañ ar gwez pupli."

Dans cette phrase extraite de la nouvelle Yun de Jakez Riou, nous avons vu, sauf erreur, au moins trois mots (ceux en gras). Peux-tu me donner leur sens et leur genre ?

Penses-tu être en mesure de la traduire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MarieBaie
Ecuyer
Ecuyer
avatar

Féminin
Nombre de messages : 385
Age : 51
Lec'hiadur/Localisation : Bro Gwened
Date d'inscription : 07/02/2013

MessageSujet: Re: le topic de MarieBaie   Sam 23 Fév - 21:20

Citation :
C'est en forgeant qu'on devient forgeron.



War an annev a sho ar gorriged

traduire :

une grande table=> un daol vras
une petite fenêtre => ur prenest bihan (masculin pas de mutation)
une petite clef => un alc'hwez bihan (masculin pas de mutation)
une petite fille => ur plac'h bihan (pas de mutation, exception)
une chatte blanche => ur gazhez wenn
un chien noir => ur c'hi zu
un drap blanc => ul liñzel gwenn (pas de mutation masculin)
une mer bleue => ar mor glas (pas de mutation masculin)
une feuille verte => un deil glas (collectif pas de mutation)
une souris blanche => ul logod gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MarieBaie
Ecuyer
Ecuyer
avatar

Féminin
Nombre de messages : 385
Age : 51
Lec'hiadur/Localisation : Bro Gwened
Date d'inscription : 07/02/2013

MessageSujet: Re: le topic de MarieBaie   Sam 23 Fév - 21:51

Citation :
exercice :

sec'hed m. soif
naon m. faim
arc'hant npl. argent

commencer par le cod : (ex. kalondev 'aigreurs d'estomac' : j'ai des aigreurs d'estomac (là maintenant) : kalondev am eus).

J'ai soif => sec'hed am eus
ils ont de l'argent => arc'hant o deus
nous avons faim => naon hon eus
il a un chien => ur c'hi en deus
elle a deux enfants => daou vagel he deus
vous avez faim ? => Daoust ha naon ho peus?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Breton Passioné
Breton Passioné


Nombre de messages : 3509
Age : 50
Lec'hiadur/Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: le topic de MarieBaie   Sam 23 Fév - 22:41

MarieBaie a écrit:


J'ai soif => sec'hed am eus
ils ont de l'argent => arc'hant o deus
nous avons faim => naon hon eus
il a un chien => ur c'hi en deus
elle a deux enfants => daou vagel he deus
vous avez faim ? => Daoust ha naon ho peus?

daou vugel he deus

on n'a pas encore vu daoust ha = est-ce que

naon ho peus ? (l'intonation suffit, une intonation montante interrogative)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Breton Passioné
Breton Passioné


Nombre de messages : 3509
Age : 50
Lec'hiadur/Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: le topic de MarieBaie   Sam 23 Fév - 22:51

MarieBaie a écrit:

War an annev a sho ar gorriged

war an annev e sko ar gorriged (on voit souvent : ar c'horriged, tu dois savoir que les mutations ne sont pas des règles absolues, il y a des fluctuations, des instabilités).

LA PARTICULE A EST PRECEDEE D'UN SUJET ou D'UN COD


Citation :

une petite fille => ur plac'h bihan (pas de mutation, exception)
un chien noir => ur c'hi zu
un drap blanc => ul liñzel gwenn (pas de mutation masculin)
une feuille verte => un deil glas (collectif pas de mutation)
une souris blanche => ul logod gwenn

L'exception porte sur le substantif plac'h et non sur épithète :

ur plac'h vihan (en Trégor, on peut entendre ur plac'h bihan, mais c'est une particularité locale)
ur c'hi du (masculin singulier, l'épithète ne mute pas)
ul liñsel wenn (attention à l'orthographe, féminin singulier, on dit : div liñsel 'deux draps')
un delienn c'hlas (une feuille et non les feuilles = an delioù, mais la feuille : an delienn)
ul logodenn wenn (une souris.... )

(en Trégor, on dit : un delienn 'une feuille' et au pluriel : delio(ù))


Dernière édition par Ostatu le Sam 23 Fév - 23:34, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Breton Passioné
Breton Passioné


Nombre de messages : 3509
Age : 50
Lec'hiadur/Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: le topic de MarieBaie   Sam 23 Fév - 22:56

Je te remonte cet exercice

Ostatu a écrit:
traduire :

bag f. bateau
levr m. livre
dant m. dent (au pl. dent 'dents')

votre fille
votre lit
votre main
votre jambe
vos enfants
votre chat
votre livre
votre porte
votre bateau
votre mère
vos dents
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MarieBaie
Ecuyer
Ecuyer
avatar

Féminin
Nombre de messages : 385
Age : 51
Lec'hiadur/Localisation : Bro Gwened
Date d'inscription : 07/02/2013

MessageSujet: Re: le topic de MarieBaie   Sam 23 Fév - 23:04

Citation :
on n'a pas encore vu daoust ha = est-ce que

je l'ai trouvé sur le livre de grammaire

Citation :
Dans cette phrase extraite de la nouvelle Yun de Jakez Riou, nous avons vu, sauf erreur, au moins trois mots (ceux en gras). Peux-tu me donner leur sens et leur genre ?

Penses-tu être en mesure de la traduire ?

"En tu all d'ar stêr, an heol a oa diskennet izeloc'h eget skourroù izelañ ar gwez pupli."

ar stêr= la rivière (aucune idée du genre sans consulter de dictionnaire puisque le "S" n'est pas une lettre qui mute, je deviens prudente xD)
an heol= le soleil (masculin)
ar gwez= les arbres collectif

en rouge, ce que je n'ai pas su traduire, en vert de la déduction et/ou improvisation.

En (dans en ?) tu all, la rivière, le soleil était descendu izeloc'h (plus bas ?)que les branches basses des arbres pupli (peupliers?)

si "izel" veut dire "bas", la radio France Bleue Breizh Izel veut dire "Basse Bretagne"?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Breton Passioné
Breton Passioné


Nombre de messages : 3509
Age : 50
Lec'hiadur/Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: le topic de MarieBaie   Sam 23 Fév - 23:09

MarieBaie a écrit:


ar stêr= la rivière (aucune idée du genre sans consulter de dictionnaire puisque le "S" n'est pas une lettre qui mute, je deviens prudente xD)

Tu as le droit de regarder dans le dictionnaire. Stêr (féminin)

Citation :

an heol= le soleil (masculin)
ar gwez= les arbres collectif

ok

Citation :

en rouge, ce que je n'ai pas su traduire, en vert de la déduction et/ou improvisation.

En (dans en ?) tu all, la rivière, le soleil était descendu izeloc'h (plus bas ?)que les branches basses des arbres pupli (peupliers?)

si "izel" veut dire "bas", la radio France Bleue Breizh Izel veut dire "Basse Bretagne"?

en tu all = de l'autre côté (on a déjà vu tu 'côté', dans daou du 'deux côtés')
izel + -oc'h = plus pas
izel + -añ = (le, la, les) plus bas
gwez pupli coll. des peupliers

gwez avaloù = des pommiers

traduction :

de l'autre côté de la rivière, le soleil était descendu plus bas que les branches les plus basses des peupliers.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Breton Passioné
Breton Passioné


Nombre de messages : 3509
Age : 50
Lec'hiadur/Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: le topic de MarieBaie   Sam 23 Fév - 23:19

le comparatif de supériorité : plus... que....

bihan 'petit', bihanoc'h 'plus petit'
bras 'grand', brasoc'h 'plus grand'
hir 'long', hiroc'h 'plus long'
berr 'court', berroc'h 'plus court'
ledan 'large', ledanoc'h 'plus large'
buan 'vite', buanoc'h 'plus vite'

on ajoute le suffixe -oc'h

le superlatif relatif : le plus ....

ar buan ar gwell = littér. le plus vite, le mieux = le plus vite possible

on ajoute le suffixe -

ar skourr izelañ = la branche la plus basse, la plus basse branche
an hini izelañ = la plus basse

skourr m. branche f. (idem pour brank 'branche' m.)

mais on verra cela plus tard

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MarieBaie
Ecuyer
Ecuyer
avatar

Féminin
Nombre de messages : 385
Age : 51
Lec'hiadur/Localisation : Bro Gwened
Date d'inscription : 07/02/2013

MessageSujet: Re: le topic de MarieBaie   Sam 23 Fév - 23:55

Citation :
traduire :

bag f. bateau
levr m. livre
dant m. dent (au pl. dent 'dents')

Ho=> mutation durcissante

votre fille => ho plac'h
votre lit => ho kwele
votre main => ho torn
votre jambe => ho kar
vos enfants => ho pugale
votre chat => ho kazh
votre livre => ho levr
votre porte => ho nor
votre bateau => ho pag
votre mère => ho mamm
vos dents => ho tent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Breton Passioné
Breton Passioné


Nombre de messages : 3509
Age : 50
Lec'hiadur/Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: le topic de MarieBaie   Dim 24 Fév - 2:09

MarieBaie a écrit:

votre porte => ho nor

dor 'porte'

d devient t => ho tor

c'est l'article qui provoque la mutation nasale : d devenant n : an nor 'la porte' ; un nor 'une porte'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MarieBaie
Ecuyer
Ecuyer
avatar

Féminin
Nombre de messages : 385
Age : 51
Lec'hiadur/Localisation : Bro Gwened
Date d'inscription : 07/02/2013

MessageSujet: Re: le topic de MarieBaie   Dim 24 Fév - 13:19

je tente un mini texte avec ce qu'on a vu.

Ar mor don zo. Pell douar ema ur vag vraz ha wenn. En tu all da tevenn, war ar skourr gwezenn avaloù ema ar sparfell. Naon en deus.

-Amzer!

N'ema ket ar c'had amañ, du eo an oabl . Bemañ, ar vag wenn a zo o porzhiañ, ar vag a gwel ar sparfell. Bremañ, pesk e debr

(Il y a la mer haute. Un grand bateau blanc se trouve loin de la terre. L'épervier est sur la branche d'un pommier de l'autre côté de la dune. Il a faim.

-Patience!

Le lièvre n'est pas là, le ciel est noir. Le bateau blanc, maintenant, est arrivé au port, l'épervier voit le bateau. Maintenant, il mange du poisson)

Citation :
an hini izelañ = la plus basse

"An hini" => le plus, la plus.

On retrouve cette forme dans la très belle chanson traditionnelle "An hini a garan". J'ai cherché à traduire le titre: le "A" est la particule verbale? garan serait un verbe conjugué? ( j'ai essayé de reconstituer l'infinitif sans le moindre succès, si "garan" est bien un verbe)

Bref je me suis cassé les dents sur ce "a garan"

autre chose quel est le féminin de "divro"... divroez ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yannalan
Roi Breton
Roi Breton


Masculin
Nombre de messages : 1242
Age : 65
Lec'hiadur/Localisation : er vro Pourlet
Date d'inscription : 06/06/2008

MessageSujet: Re: le topic de MarieBaie   Dim 24 Fév - 16:54

izel :bas, izel : le plus bas
An hini : celui.
an hini a garan : celui que j'aime. "a " est la particule verbale. "garan" vient de "karout", aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Breton Passioné
Breton Passioné


Nombre de messages : 3509
Age : 50
Lec'hiadur/Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: le topic de MarieBaie   Dim 24 Fév - 19:07

MarieBaie a écrit:
Ar mor don zo. Pell douar ema ur vag vraz ha wenn. En tu all da tevenn, war ar skourr gwezenn avaloù ema ar sparfell. Naon en deus.

ar mor don veut dire littéralement la mer profonde = la haute mer (et non que la mer est haute)

En e c'hourlen ema ar mor. Pell diouzh an douar ema ar vag wenn bremañ. En tu all d'an tevenn ema ar sparfell war skourr ur wezenn avaloù.

ou tout simplement : uhel eo ar mor = littér. haute est la mer

Citation :

N'ema ket ar c'had amañ, du eo an oabl . Bemañ, ar vag wenn a zo o porzhiañ, ar vag a gwel ar sparfell. Bremañ, pesk e debr

N'ema ket ar c'had amañ. Du eo an oabl. Bremañ ema ar vag wenn o porzhiañ. Ar sparfell a wel ar vag. Bremañ ema ar sparfell o tebriñ.

Citation :

autre chose quel est le féminin de "divro"... divroez ?

divro est un adjectif

ur plac'h divro


Dernière édition par Ostatu le Mar 26 Fév - 1:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Breton Passioné
Breton Passioné


Nombre de messages : 3509
Age : 50
Lec'hiadur/Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: le topic de MarieBaie   Dim 24 Fév - 19:14

Il vaut mieux que tu essayes de traduire des petits textes écrits en bon breton que de faire des phrases en mauvais breton. C'est trop tôt.

Je te propose, comme tu es impatiente, de te faire travailler sur un petit conte de Fañch an Uhel :

Peronig - Kontadennoù ar Bobl 3 - Peronig (je "corrigerai" les formes dialectales au fur et à mesure pour ne pas ajouter de la difficulté à la difficulté)

"Ur wezh e oa un intañvez paour o chom er Groaz-houarn, e Plouared, ha n'he devoa evit holl vadoù nemet un ti-plouz, ur mab hag ur vuoc'h. Nezañ a rae tammoù neud evit o gwerzhañ er C'hozh-Varc'had, hag ar paotr a veze bemdez o vaesa ar vuoc'h war an hentoù, pa n'o doa park ebet d'he lakaat."

même exercice que l'autre fois, commence par repérer les mutations.
y a-t-il un collectif dans ce texte ?
identifie les verbes à l'imparfait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MarieBaie
Ecuyer
Ecuyer
avatar

Féminin
Nombre de messages : 385
Age : 51
Lec'hiadur/Localisation : Bro Gwened
Date d'inscription : 07/02/2013

MessageSujet: Re: le topic de MarieBaie   Dim 24 Fév - 20:03

Citation :
Il vaut mieux que tu essayes de traduire des petits textes écrits en bon breton que de faire des phrases en mauvais breton

ça n'aurait pas dû en être, j'ai utilisé les points qu'on a vu ensemble, j'ai juste ajouté quelques mots de vocabulaire et évité autant que possible de faire des phrases à rallonge.

Pell douar ema ur vag vraz ha wenn
correction: ar vag => pourquoi l'article indéfini était faux?

Je laisse tomber les formes verbales pour le moment, enfin je vais essayer, je te promets pas que ça ne va pas me chiffonner de trouver la solution ^^


Bref, je ravale ma chique (provisoirement), et me plonge dans ta traduction lol

merci pour le "divoez", je me sens le droit de l'écrire sur mon avatar, vu le mal que je me donne lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Breton Passioné
Breton Passioné


Nombre de messages : 3509
Age : 50
Lec'hiadur/Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: le topic de MarieBaie   Dim 24 Fév - 20:07

an hini + adjectif = le + adjectif
an hini + adjectif (muté (mutation adoucissante)) = la + adjectif

an hini kozh = le vieux
an hini gozh = la vieille

bras adj. grand
bihan adj. petite
gwenn adj. blanc
du adj. noir

traduire :
le grand, la grande
le petit, la petite
le blanc, la blanche
le noir, la noire

an hini koshañ = le plus vieux
an hini goshañ = la plus vieille

traduire :
le plus grand, la plus grande
le plus petit, la plus petite
le plus blanc, la plus blanche
le plus noir, la plus noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Breton Passioné
Breton Passioné


Nombre de messages : 3509
Age : 50
Lec'hiadur/Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: le topic de MarieBaie   Dim 24 Fév - 20:15

MarieBaie a écrit:

Pell douar ema ur vag vraz ha wenn
correction: ar vag => pourquoi l'article indéfini était faux?

La forme ema ne peut-être suivi d'un article indéfini.

war an daol ema ar c'hazh = sur la table est le chat
war an daol ez eus (ou : zo) ur c'hazh = sur la table il y a un chat

war ar mor ema ar vag
war ar mor ez eus (ou : zo) ur vag

Citation :

merci pour le "divoez", je me sens le droit de l'écrire sur mon avatar, vu le mal que je me donne lol

divroez (avec un 'r')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Breton Passioné
Breton Passioné


Nombre de messages : 3509
Age : 50
Lec'hiadur/Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: le topic de MarieBaie   Dim 24 Fév - 20:31

traduire :

bisig, bichig m. chaton
pal f. pelle, bêche
morzhol m. marteau
tiretenn f. tiroir

dans le port, il y a un bateau
le bateau est dans le port
le chaton est dans la boîte
il y a un chaton dans la boîte
la pelle est dans la cave
dans la cave, il y a une pelle
le marteau est dans le tiroir
dans le tiroir, il y a un marteau

commencer toutes les phrases par le complément circonstanciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Breton Passioné
Breton Passioné


Nombre de messages : 3509
Age : 50
Lec'hiadur/Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: le topic de MarieBaie   Dim 24 Fév - 21:10

Citation :
war ar skourr gwezenn avaloù ema ar sparfell.

Le complément du nom.

dor 'porte'
an nor 'la porte'
dor an ti 'la porte de la maison'
dor ar c'hav 'la porte de la cave'

En breton, on ne répète pas l'article défini. Le nom complété n'est pas précédé de l'article.

skourr 'branche'
ar skourr 'la branche'
ar wezenn avaloù 'le pommier'
skourr ar wezenn avaloù 'la branche du pommier'


Yen(n)añ tra a zo en ti : pennoù-daoulin an ozhac'h ha fri ar c'hi, ce qu'il y a de plus froid dans la maison : les genoux du mari et le nez du chien.

pennoù-daoulin an ozhac'h = les genoux du mari (plutôt : chef de famille)
fri ar c'hi = le nez du chien

gwaz m. mari (époux) (den dans l'est du Trégor) ; voir : http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-253.jpg


Dernière édition par Ostatu le Lun 25 Fév - 2:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MarieBaie
Ecuyer
Ecuyer
avatar

Féminin
Nombre de messages : 385
Age : 51
Lec'hiadur/Localisation : Bro Gwened
Date d'inscription : 07/02/2013

MessageSujet: Re: le topic de MarieBaie   Dim 24 Fév - 23:32

Citation :
Peronig - Kontadennoù ar Bobl 3 - Peronig (je "corrigerai" les formes dialectales au fur et à mesure pour ne pas ajouter de la difficulté à la difficulté)

"Ur wezh e oa un intañvez paour o chom er Groaz-houarn, e Plouared, ha n'he devoa evit holl vadoù nemet un ti-plouz, ur mab hag ur vuoc'h. Nezañ a rae tammoù neud evit o gwerzhañ er C'hozh-Varc'had, hag ar paotr a veze bemdez o vaesa ar vuoc'h war an hentoù, pa n'o doa park ebet d'he lakaat."

même exercice que l'autre fois, commence par repérer les mutations.
y a-t-il un collectif dans ce texte ?
identifie les verbes à l'imparfait.

mutations:
gwez => ur wezh => une fois
buoc'h => vuoc'h => vache

collectif:

neud= fils (sans conviction^^)( tammoù neud= morceaux de fils qu'on ne peut pas compter)

imparfait: (à l'intuition car le bouquin de grammaire me donne comme imparfait e+ -en, es, e, emp, ec'h, ent, ed)
oa
devoa
vaesa
a veze
doa

Il était une fois une pauvre veuve qui habitait Groaz-houan à Plouaret et qui n'avait pour tout bien (vadoù)qu'une maison (ti-plouz ?), un fils et une vache. Elle tissait a rae des morceaux de fil pour les vendre à C'hozh-Varc'had, et le garçon emmenait (a veze) la vache sur les chemins quand il n'y avait aucun champs pour la mettre

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Breton Passioné
Breton Passioné


Nombre de messages : 3509
Age : 50
Lec'hiadur/Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: le topic de MarieBaie   Dim 24 Fév - 23:42

MarieBaie a écrit:


"Ur wezh e oa un intañvez paour o chom er Groaz-houarn, e Plouared, ha n'he devoa evit holl vadoù nemet un ti-plouz, ur mab hag ur vuoc'h. Nezañ a rae tammoù neud evit o gwerzhañ er C'hozh-Varc'had, hag ar paotr a veze bemdez o vaesa ar vuoc'h war an hentoù, pa n'o doa park ebet d'he lakaat."

mutations:
gwez => ur wezh => une fois
buoc'h => vuoc'h => vache



n'oublie pas de mettre le mutateur : ar vuoc'h (c'est l'article qui provoque la mutation)

holl 'tous, toutes', ce mot provoque une mutation adoucissante sur le mot qui suit

madoù 'biens', ar madoù 'les biens'

an holl vadoù = tous les biens

merc'hed 'filles', ar merc'hed 'les filles'

an holl verc'hed = toutes les filles

paotred 'garçons', ar baotred 'les garçons'

an holl baotred = tous les garçons

maesa v. garder (surveiller les animaux)

on a déjà vu que la particule o provoque une mutation mixte

Yann a zo o vaesa ar saout = Jean garde les vaches (= est en train de garder les vaches) (naguère, il n'y avait pas de clôtures électriques).


Dernière édition par Ostatu le Lun 25 Fév - 0:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le topic de MarieBaie   

Revenir en haut Aller en bas
 
le topic de MarieBaie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 27Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 16 ... 27  Suivant
 Sujets similaires
-
» Topic pour parler de sa famille
» Domotiques, Maison intelligente et Multimédia "THE TOPIC"
» Le topic retouche photos
» Comment supprimer un sujet/topic?
» Le topic nature

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bretagne Passion le forum 100% Breizh :: Général :: Linguistique / En Breton et Gallo-
Sauter vers: