Bretagne Passion le forum 100% Breizh


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 demat mes patriote breton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
breizh1532
Elfe
Elfe


Nombre de messages : 17
Age : 25
Lec'hiadur/Localisation : combourg
Date d'inscription : 03/06/2012

MessageSujet: demat mes patriote breton   Dim 3 Juin - 0:33

je m'appelle christopher j'ai 21 ans
sa fais deja lontemps que je m'interesse a la bretagne
d'une famille qui n'a pas se sentiment j'ai du aprendre de moi meme
et j'ai soif de conaissance et je pense qu'ici j'ai de quoi m'abreuver lol
pour moi je suis breton est pas francais car j'voi pas en quoi un celtes se reconai en un latin '-u-è
quand la france parle des tibetain se sont des valereux combattan qui se battre contre la chine pour leur terre elle ne l'aplique pas elle meme car la bretagne a le meme combat
ont peut dire ke j'suis indepandatiste extremiste ou autonomiste c'est qualification de francais
car etre fier d'etre breton est defendre sa terre les genes ils son fascite ou petainiste
quand la bretagne se leve

d'apres la charte de 1532 leur loi ne son pas apliquable en nos terre mais changer les chose sa sera pas demain l'aveille malheureusemen
( sa fais plaisir quand je fais au stade rennais chaque match commence par notre hymme erqge

faut defendre notre belle langue qui est d'ayeur reconnu par l'unesco mais la france veut pas signer
la chartre la reconaissan comme une langue regional en danger imediat

autre je fais du rap une musique de revolutionaire,contestataire ( moi je la voi comme sa)
et je commence a ecrire un pseudo album qui parlerai de la condition de la bretagne vi a vi de la france 100% breton sa fera pas bouger les chose mais peut etre ecouter par ma generation qu'aime le rap lol j'suis un combattan breton j'ai pas aprecier les critique de l'album de nolwenn moi, j'vais taper la ou sa fais mal mdr
armer de ma plume faire chasse au chasseur plutot que les laisser nous salir avec leur propos
raciste (mais tout le monde s'enfou ont est dans l'hexagone ont est blanc)
( c'est pas de la pub c'est pas encore fais lol) quand ont di ke la bretagne est la premiere colloni francaise et qui plus est toujours aujourd'hui on rie au nez
mais ils en faut plus pour detruire la conscience bretonne
notre devise a une histoire et doit etre en nous

bon lol j'vais arreter la ma presentation est en garder pour dialoguer et debattre a l'occassion avec vous encore une fois demat a tous




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le fier boucanier
Galaad
Galaad


Masculin
Nombre de messages : 912
Age : 65
Lec'hiadur/Localisation : Seine et Marne & Cap Sizun
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: demat mes patriote breton   Dim 3 Juin - 12:14

breizh1532 a écrit:

pour moi je suis breton est pas francais car j'voi pas en quoi un celtes se reconai en un latin

Moi, je suis français, mais, comme le mot l'indique, "français" vient de "franc", pas de "latin".
Pour être précis, ma famille est originaire de Bourgogne (des germains qu'on peut appeler "burgondes"), mais je me demande quelles proportions de sang "burgonde", de sang "latin" et de sang "gaulois" (donc celte) coulent dans mes veines (sans parler de sang berbère, arabe ou africain, va savoir!). A vrai dire, je m'en fous!

Toi qui râles contre les racistes, je m'étonne que tu mettes en avant cette origine raciale: "celte" plutôt que "latin".
Paradoxal, is'n't it?
Sais-tu que des "romains" ont occupé la Bretagne, et ont peut-être (sans doute) fait des petits à des femmes "celtes"? Tu en descends peut-être.
Et je dis bien "romains" et pas "latins", parce que les troupes "romaines" étaient composées de soldats originaires de tout l'empire, c'est-à-dire principalement du bassin méditerranéen, si tu vois ce que je veux dire lol .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh1532
Elfe
Elfe


Nombre de messages : 17
Age : 25
Lec'hiadur/Localisation : combourg
Date d'inscription : 03/06/2012

MessageSujet: Re: demat mes patriote breton   Dim 3 Juin - 14:38

ce que j'ai voulu dire c'est que la bretagne est de decendance celtes
et la france et d'autres pays d'europe son eux d'origine latine
donc nos deux histoire son pas liée se son deux peuple different
donc j'suis breton est pas francais (malgré l'etat civil)
apres si tu remonte les generation je dit pas que je n'ai pas ds melange de sang
depuis 6 generation au moins j'crois pour ma famille en bretagne
quand ma grand mere me parler de ses gran parent lol mais pour en revenir
je pense qui doi pas avoir beaucoup de ligné au sang pur j'suis realiste

oui je n'aime pas les anti-breton, les raciste comment aimer quelqu'un qui n'aime pas qui tu est
lol mais quand j'met en avant celtes plutot que latin j'voi pas en quoi cela t'ettone
dire que j'suis d'la race des celtes c'est conaitre c'est origine est ne pas les n'egliger
les renier. mais quand j'dit que j'suis celtes sa veut pas dire ke j'suis raciste envers les latin

apres je viens sur ce site aussi pour apprendre des choses
j'ai 21 ans j'ai un jeune age donc je dit pas detenir toutes la verité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Claude EVEN
Breton acharné
Breton acharné


Masculin
Nombre de messages : 1926
Age : 69
Lec'hiadur/Localisation : Lannuon. Breizh Izel
Date d'inscription : 24/04/2005

MessageSujet: Re: demat mes patriote breton   Dim 3 Juin - 17:21

Salut Breizh1532

breizh1532 a écrit:
... je viens sur ce site aussi pour apprendre des choses
j'ai 21 ans j'ai un jeune age donc je dit pas detenir toutes la verité

Commence donc par évacuer tout ce que tu viens d'écrire, car quasiment tout y est faux.

Après, on pourra si tu le désires, reprendre tout dans le bon sens.

Jean-Claude EVEN yey


Dernière édition par Jean-Claude EVEN le Dim 3 Juin - 18:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
breizh1532
Elfe
Elfe


Nombre de messages : 17
Age : 25
Lec'hiadur/Localisation : combourg
Date d'inscription : 03/06/2012

MessageSujet: re   Dim 3 Juin - 17:33

bien au contraire je suis la pour decouvrir plus enplemen l'histoire de notre bretagne
si j'ai trouver de la mauvaise information j'veux bien kon me rectifie
le but de ma manoeuvre est d'enrichir ma conaissance
si y'a des point qui divague de la realité je veux bien qu'on me remette dans le bon sens
donc ceux qui voudron prendre le temps pour cela je les remerci
et je suis prenneur mais de la a dire presque tout est faux j'suis septique mais bon ont fera
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Claude EVEN
Breton acharné
Breton acharné


Masculin
Nombre de messages : 1926
Age : 69
Lec'hiadur/Localisation : Lannuon. Breizh Izel
Date d'inscription : 24/04/2005

MessageSujet: Re: demat mes patriote breton   Dim 3 Juin - 19:03

OK.

Première leçon : le mot celte ne désigne en rien ni une race, ni un peuple. C'est un concept de culture et de civilisation, qui a concerné une large partie de l'Europe de l'Ouest.

JC Even yey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Jean-Claude EVEN
Breton acharné
Breton acharné


Masculin
Nombre de messages : 1926
Age : 69
Lec'hiadur/Localisation : Lannuon. Breizh Izel
Date d'inscription : 24/04/2005

MessageSujet: Re: demat mes patriote breton   Dim 3 Juin - 20:09

Deuxième leçon : les Gaulois n'ont jamais constitué de nation homogène. Si César a si facilement soumis les Gaules, c'est parce qu'il était soutenu aussi par des Gaulois contre d'autres Gaulois.

De la même façon, dans les îles britanniques, des autochtones aussi ont soutenu les Romains contre d'autres insulaires. Avant la conquête romaine, les Britons n'ont jamais constitué de nation homogène. C'étaient des peuples voisins, simplement, tantôt alliés, tantôt ennemis. Cartimandua a tout simplement remis Caratacos aux Romains, alors qu'il venait lui demander asile et aide. En 84, dans les Grampians, Galgacos soulignait que dans l'armée romaine, il y avait aussi des Britons.

JC Even yey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Jean-Claude EVEN
Breton acharné
Breton acharné


Masculin
Nombre de messages : 1926
Age : 69
Lec'hiadur/Localisation : Lannuon. Breizh Izel
Date d'inscription : 24/04/2005

MessageSujet: Re: demat mes patriote breton   Dim 3 Juin - 23:05

Troisième leçon. Que ça nous plaise ou non aujourd'hui, les Gaulois et les Britons ont pleinement participé à l'empire romain, dès lors qu'ils y ont été soumis. Il y a eu bien entendu des conflits intérieurs. Mais pour la plupart, ce n'étaient pas des guerres de 'libération nationales', mais des conflits de prépondérance à l'intérieur d'un système établi.

Assez rapidement, les Gaulois sont devenus Gallo-romains, et les Britons, des Britto-romains. Si la partie nord de la G.Bretagne a été abandonnée par les Romains aux populations indigènes, la limite s'est établie définitivement à partir de Caracalla sur le Mur d'Hadrien. Lequel mur a été garni de troupes diverses et variées provenant des quatre coins de l'empire. Donc, bien malin le Breton qui peut, aujourd'hui, dire qu'il est un 'celte' pur ! L'empereur Magnence était britto-germain, fils d'un breton légionnaire romain et d'une captive franque. Même Victor, le fils de Maxime et d'Elen de Seguntium (Caernarvon), était hispano-breton. Ambroise Aurèle était aussi gaulois que breton. Saint Brieuc a passé toute son adolescence en Gaules.

Donc, dire que les Bretons et les Français ( = descendants partiels des Gaulois) n'ont pas d'histoire commune à cette époque révèle une ignorance crasse de l'Histoire.

JC Even yey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
breizh1532
Elfe
Elfe


Nombre de messages : 17
Age : 25
Lec'hiadur/Localisation : combourg
Date d'inscription : 03/06/2012

MessageSujet: re   Lun 4 Juin - 1:24

merci de m'avoir accordé d'un peu de votre temps
je ne dit pas que les breton et les francais ont pas d'histoire commune
en depourvu d'information et de connaissance a se sujet je ne me prenonce pas
mais quand je dit ke j'me sent breton et pas francais
c'est par rapport au chartre qui lie la bretagne ET la france
et pas comme ont voudrai nous faire croire la bretagne A LA france
malgré des mariages de royauté la duchesse anne de bretagne
avais fais cette chartre pour proteger sa bretagne k'elle garde son independance
en revanche j'pensai que les celtes etais un peuple j'ai u une mauvaise information

apres bonne ou mauvaise j'ai des conaissance plus sur l'epoque de l'annexion
pas aussi pousser ke vous sur l'histoire du commence si j'puis dire

j'm'interesserai plus sur l'histoire de cette chartre qui a soidisan disparu
j'ai rien contre les francais surtout que c'est mon etat civil donc sa serai pas logique
mais contre l'etat par exemple pour la langue bretonne reconu par l'unesco
ou encore le films indigene qui reconai les harkis algeriens
maais aucune reconaissance des harkis breton
la bretagne a toujours servi de reserve de mamoueuvre
quand on entend des personne influante parler mal de la bretagne mais personne di rien

et surtout kan on di ke les breton ne valer rien alors qu'on avais la literature florisante
c'etais les franc les barbares qui soumetais les otre peuple a leur bottes

la bretagne etais une terre d'asile qui parler pas de droit de l'homme comme sa voisine mais les apliqué
la bretagne avais la flotte la plus remarquable d'europe et sa voisine l'a voulu en nous en barquan avec elle, elle salisai l'image de la bretagne car on passai pour le double des francais
alors qu'on etais un peuple pacifique se qui a aneanti notre flotte
donc plus de commerce fluviale etc qui nous a appauvri considerablemen

la question militaire est complexe dépourvu de toute
juriduction sur les Bretons l'armée française
les Bretons n'étaient tenus que d'assurer la garde
de leurs côtes et de leur territoire mais par mégrde
de manière locale et régionale semble-t-il aller dans l'armée
de l'Etat français par les jeunes ruraux bretons qui avait suscité
la création d'une armée spéciale de pacification de la Bretagne
qui exista jusqu'au deuxième Empire s'incrit moralement avec
tout se qui s'accompagne, quitté nos campagne dans cette perpective
mais notre duchesse ne plia pas a l'exigense que la france voulu avec risque
que la flotte de la marine bretonne soutena c'est monarque dans leur expédition
Elle avait à cette occasion poussé le souci de manifester l'indépendance breton
et la neutralité de la Bretagne jusqu"a envoyer des vaisseaux croiser en Méditerranée
jusque sous la Terre sainte mais sans accepté a aucun moment de soutenir
les troupes royales au combat et ni de recueillir ses fuyards a revenir
la prestigieuse marine de guerre bretonne fut convoitise de toute l'europe

ont sais nous présenté et imposé la révolution français comme une période
phare de l'histoire du pays une période de révolte lutte contre la tyrani
une lutte pour la liberté...soit disant et cerise sur le gateau ont nous brandit
la marseillaise, née en plein coeur de cette révolution, en tant que chant libérateur
commémorant l'ardeur combat pour la liberté, t'a marseillaise

aujourd'hui la france méprise toutes les inégalité et les injustice sauf les siennes
et les citoyens poursuivent leur vie dans la certitude que l'identité unique la sienne

la bretagne femme battue jusqu'a l'annexion pur et simple due a la révolution
française, sous la révolution française le club des jacobins pour donner une constitution
a la france se nom lié a la dictature révoloutionnaire et continu les idéaux originel
qui defend plus la sauveraineté populaire mais l'indivisibilité de cette republique
a l'origine des etat totalitaire, la capital lieu principale d'exercice de pouvoir
ont aura pas de transfert de pouvoir donné aux entité régionnales

c'est quoi cette soidisante loi géopolitique une farce
un hexagone territorial est dessiné dans l'espace
l'origine des temps la formation de l'Etat francais
comme nous le connaissons prit au piege nos régions
épiphénomène le Destin français de l'Armorique
Autrement dit, cela revient à affirmer c'est euphorique
que la Bretagne était destiné dès le début des âges géologiques
à devenir française, elle n'a pu à aucun moment faire son apologie
ni constituer une Nation particulière c'est quoi c'est connerie
Même indépendante elle était virtuellement française
car la nation est un fait humain d'ordre sociologique et non territorial.

le principe d'imprescriptibilité des droit nationaux
La perte de l'exercice de sa compétence
internationale par une nation ne la détruit pas
Elle peut à tout moment la revendiquer et l'exercer de nouveau

la défense de l'identité bretonne, la langue et la culture
mais soidisant par les biens pensant pas de place pour les culture
régionnales mais deja légallement fait pas parti du pays nationnal

j'arrive pas a comprendre prit pour des cons en france
quand ont évoque le combat des inuit, des tchétchène ou des tibétain
a etre maitre chez eux ont parle de valeureux combattant patriotes
contre des impérialiste mais attend quand les bretons, corse ou alsacien
demande la meme chose se sont que des réactionnaires
des communautariste voire des fasciste pas pareil dise les jacobin
nous personne nous empeche d'etre français mais ont veut pas
ont forme deja un peuple, bien que notre langue soit reconnu
par l'unesco comme langue en danger immédiate de disparition
la france refuse de signer la chartre europénne des langues minoritaire
la france patri des droit de l'homme loin temps plus le cas si un jour elle l'a était
le mépris du pouvoir français vis a vis de notre histoire et de notre patrinoine

leur textes pas soumis a l'assemble bretonne
en insitutan des conseil de regions
qui refuse l'exercice de ses droits
les textes voter a paris sont inaplicable en bretagne
compri les texte fiscaux les impot posterieur a 1789
aucune situation contractuelle ne peut etre modifié
juridiquement par la volonté d'un seul contractant
Il faut un nouvel accord entre les mêmes
parties. Au cas ou l'une des parties prétend modifier l'accord unilatéralement
il y a violation, ce qui ne donne aucun droit au coupable si cette violation porte
sur une clause essentielle, il y a rupture

mais voila pourquoi j'me sen pas francais mais breton
a croire qu'elle a peur de nous au point vouloir nous detruire
en enlevan nantes la capitale des duc de bretagne ou etais voter les lois
ou est nee d'ayilleur anne
par respect pour nos ancetre j'pe pas dire j'suis francais
l'etat francais et fais de bric et de broc de peuple soumis a sa botte
le 14 juillet ont faite une propagande comme quoi le roi francais avais gagner alors que non
comme les petar qu'on lance c'est que de l'artifice

voila mes conaissance et c'est surtout sur cette partie de notre histoire ke j'm'interesse
apres ont peu dire ke j'suis extremiste tampi j'suis fier d'etree breton

mais argumenton si y'a des poin auquel je divague mais j'pense pas avoir di tan que sa de conneri
a mon gout
















Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonton Job
Breton acharné
Breton acharné


Masculin
Nombre de messages : 1497
Age : 32
Lec'hiadur/Localisation : Bro-Gwened
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: demat mes patriote breton   Lun 4 Juin - 2:43

Bonjour,

Si tu veux qu'on te lise et qu'on te comprenne il va falloir écrire de manière moins décousue et plus correcte, sinon ça ne va pas être possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le fier boucanier
Galaad
Galaad


Masculin
Nombre de messages : 912
Age : 65
Lec'hiadur/Localisation : Seine et Marne & Cap Sizun
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: demat mes patriote breton   Lun 4 Juin - 9:37

En effet.
J'ai renoncé au bout de 4 paragraphes, tant pour la forme que pour le fond ...
Pourquoi le mot "fatras" me vient à l'esprit?
Il y a tout à reprendre, à partir du B-A=BA.
Moi, je ne peux pas. Je sais, c'est pas bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Claude EVEN
Breton acharné
Breton acharné


Masculin
Nombre de messages : 1926
Age : 69
Lec'hiadur/Localisation : Lannuon. Breizh Izel
Date d'inscription : 24/04/2005

MessageSujet: Re: demat mes patriote breton   Lun 4 Juin - 11:21

C'est vrai que notre ami, par une présentation confuse et langage presque sms, ne nous rend pas le sujet facile. Si l'adolescence n'est pas une maladie, c'est une période de formation, assez souvent propice à des prises de positions radicales parce que facilement influençable.

L'adolescent que j'ai été moi-même est là pour en témoigner.

Quatrième leçon. Contrairement à ce qu'on a pu lire très souvent dans des écrits 'romantiques', les Bretons qui se sont installés en 'Armorique' ne sont pas des hyperboréens ni des barbares venus du fin fond de la 'Celtie' pour chasser les Romains et réinstaller un monde celtique vierge.

En substance, il s'agit essentiellement de Britto-romains, voir quelques autres 'Celtes' christianisés d'Irlande et d' Ecosse. Cette installation s'est faite dans le cadre légal de l'Empire romain, soit quand il y avait encore des empereurs en Occident, soit après, par le pouvoir des légats de l'empereur d'Orient, en parallèle de l'autorité de l'Eglise.

Une grande partie de ces britto-romains s'est fondue dans la population gauloise du nord. Un autre groupe est resté plus homogène à l'extrême ouest.

Le Moyen-âge a ensuite créé des querelles de pouvoir entre toutes les données en place, Gallo-romains, Francs, Burgondes, Wisigoths, Alamans, autant que Britto-romains d'Armorique.

La Petite Bretagne elle même est le résultat d'une évolution géopolitique, qui a fait qu'on y trouve une zone fortement marquée par une langue celtique, et une autre de tradition gallo-romane.

Dans le cadre d'un empire, il est plus aisé de respecter chaque nationalité dans ses spécificités. Dans le cadre d'un royaume, c'est différent, car le royaume a tendance à s'auto-centrer et à se nombriliser.

L'alliance de la Petite Bretagne au royaume de France portait en germe cette centralisation du pouvoir.

Autrement dit, il ne faut pas chercher l'argument 'celte' pour expliquer les revendications bretonnes vis à vis du pouvoir central français. L'impérialisme centralisateur français n'est pas dirigé contre les Celtes, mais contre l'idée d'une France régionale, fédérale, pluri-culturelle et pluri-linguistique, et cela vaut autant contre les autres régions que contre la Bretagne.

Il est bien connu que l'Etat jacobin réclame son 'exception française', face aux autres nations, mais la refuse à l'intérieur de lui-même.

JC Even yey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
breizh1532
Elfe
Elfe


Nombre de messages : 17
Age : 25
Lec'hiadur/Localisation : combourg
Date d'inscription : 03/06/2012

MessageSujet: Re: demat mes patriote breton   Mar 5 Juin - 1:20

demat

alors...pour commencer je m'excuse d'avoir melanger diverse sujet au cours de mon discour
j'ai voulu formuler mes connaissance sur different point du faites qu'on ma dit de moins premier post que c'etais archi faux
donc j'ai voulu mettre a l'honneur les fait historique apres peut-etre que j'en connais qu'une infime partie
qui donc me pousse dans des paroles radicales mais il y a des choses qui montre un certain malaise
entre l'etat francais et la bretagne car dans divert cas et raison ont nous rabaisse
donc dire etre fier d'etre breton et etre francais sa concorde pas suivan mon point de vue
c'est comme etre la victime et l'agresseur peut importe l'epoque lointaine
je parle de maintenant, me dites pas c'est une fixation sur la bretagne
les ch'tis ils disent pas que c'est une langue de sauvage pourtant pas du francais
c'est de l'ordre du patois local regionnale c'est qu'un exemple mais l'exemple confirme la regle


apres je ne suis plus dans l'adolescen lol mais je vais quand meme aborder le sujet
propice a des positions radicales (j'suis pas revolutionnaire,anarchiste ou autre)
je veux redonner la valuer au blason de la bretagne apres c'est pas une question d'age
mais une question de mentalité je pense la vision propre a chacun



apres de la a dire que je suis influensable ( c'est pas que je le prenne mal loin de la)
mais c'est les information que j'ai recu et qui ne son pas infondé d'ailleur
(j parle pas du faites d'un territoire celtes vierge que vous m'avais dit que l'on se fais une fausse idée
mais plus par rapport a l'epoque de l'annexion dans mes dires je n'est pas inventé je me suis apuyer sur des fais
que j'estime reel ( apres je viens pas sur se forum dire ses ma pensée point barre vos dire fon m'aider a structuré tout sa
car je n'est nulle doute qu'il y a des failles mais de la a dire reprendre tout de A a Z

cela voudrai dire que nous avons pas la meme opinion ou plutot vision de la bretagne et de notre position envers son histoire
car je m'appui sur des fais vous ne pouvez pas le nier en consequence
la france a pris nos terre francais d'etat civil ne fais pas mourrir ma conscience et mon ame breton
et sa jusqu'a ma mort ou je veux en venir c'est que la france nous a deposedé donc je trouve cela normale
de l'evoquer et de lui reproché surtout a notre epoque ou le breton ne vaut pas plus qu'au paravant
je me metterais pas a genoux devant la france ( il y a que devan dieu que je me prosterne)

pour la geopolitique par rapport a la haute bretagne et la basse mais c'est pas sur se point que j'accentuer
mais sur celui ci
la nation est un fait humain d'ordre sociologique et non territorial.
donc voila pourquoi j'exclame le fais que nous somme breton est pas francais ( je tiens preciser mes dires
oui radical mais c'est surtout pour mettre en evidence le faite notre nation c'est la bretagne

le royaume a tendance a s'auto-centrer et se nombriliser et ne pas respecter chaque nationalité comparer a l'empire
( je reprend votre phrase pour argumenter)
tord ou raison y'a une chose qui me genes dans votre phrase pas qu'elle soi fausse je vous fais confiance
mais en revanche ont parle du royaume de bretagne (la bretagne avais sa monnai de pieces d'or qui n'etais reservé qu'aux rois de france pour monter son independance a l'egard de celui-ci
qui s'allie au royaume de france ( et non donner au royaume de france si vous me le permetter)

c'est pas les revendication celtes via le pourvoir central francais que j'observe dans cette analyse
mais belle est bien les revendication d'un peuple oprimé qui devrai etre indepandan (meme si a l'heure d'aujourd'hui sa serai impossible tan il nous on ruiner
car le mythe de la france qui a aporter la civilisation en bretagne je n'y crois guere plutot ramener a un temps lointain qui fais qu'a l'heur d'aujourd'hui nous somme enr=tieremen dependante de cette derniere

(vous avez dit)
L'impérialisme centralisateur français n'est pas dirigé contre les Celtes
, mais contre l'idée d'une France régionale, fédérale, pluri-culturelle et pluri-linguistique, et cela vaut autant contre les autres régions que contre la Bretagne.

ma reponse
je n'ai pas di que l'imperialiste etais contre les celtes deja car j'evoque le cas du royaume breton et non de notre culture ancestrale
ensuite contre l'idée d'une france regional? j'vais me repeter lol mais entend que royaume ( la chartre certain utilise le terme de premier accord européen signé entre deux nations)
la bretagne a etais diviser en 5 regions ( la loire atlantique est breton je pense qu'on daccord la dessus)
ayan des privileges donc vous m'accorder que nous avons etais tromper du faites qui nous mis a la meme echelle que leur regions pour mieux nous detruire est creer une identité unique



j'ai pu remarqué vos connaissance sur la formation de la bretagne
mais vous n'avez pas aborder le sujet de la chartre,de l'histoire de la fin de vie d'anne cette epoque
du faites qu'on me fais compendre que mes connaissance son erroné j'aimerais votre avis sur la question
car je m'apui sur des fais historique qui me pousse a etre vu comme radical
mais qu'elle impression avais vous a se sujet

et pour finir trouver vous que la bretagne ne devrais recevoir plus de reconnaissance via a vi de cette derniere?


( trait d'humour: deja la france a arreter de salir notre image
en portant notre mariniere vu ses resultat footbalistique lol treve de plaisanterie)


jesper avoir mieu structuré mon discour pour des avis de tierce personne
je suis ici pour acquerir des conaissance mais aussi faire valoir les miennes
apres ont peut parler et en consequent je pourrai changer d'avis
mais de la dire tout est faux sa me gene j'ai la nette impression que se nait pas le cas

mais nous somme au moins d'accord sur le sujet de l'etat jacobin c'est deja sa
ont a trouver un point d'entente sa avance faut pas se plaindre mdr

tiens pour finir qu'elle votre point de vue sur le FLB ARB

coordialement
breizh1532
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Claude EVEN
Breton acharné
Breton acharné


Masculin
Nombre de messages : 1926
Age : 69
Lec'hiadur/Localisation : Lannuon. Breizh Izel
Date d'inscription : 24/04/2005

MessageSujet: Re: demat mes patriote breton   Mar 5 Juin - 11:31

Est-ce ceci que tu cherches ?

http://marikavel.org/documents/edit-1532/document-edit-union.htm

Activer les trikells rouges.

JC Even yey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Jean-Claude EVEN
Breton acharné
Breton acharné


Masculin
Nombre de messages : 1926
Age : 69
Lec'hiadur/Localisation : Lannuon. Breizh Izel
Date d'inscription : 24/04/2005

MessageSujet: Re: demat mes patriote breton   Mar 5 Juin - 12:07

Concernant les familles princières de Bretagne,

Quitte à surprendre et à déranger le sentiment de mes propres compatriotes, je pense que ces gens là agissaient d'avantage en questions de Droit qu'en questions de Nationalité.

Mélanges de familles et dynasties au-delà des peuples, et intérêts économiques et financiers avaient probablement plus d'intérêt pour eux que la sauvegarde des langues matrimoniales. Et l'Eglise, qui prétend se donner aux peuples en parlant à leur âme (cf St Paul aux Corinthiens), a tout fait pour faire revenir et maintenir la Bretagne duchée dans la métropole de Tours, donc hors de Bretagne. Seigneurs et prélats étant issus pour la plupart des familles dirigeantes, leurs collusions d'intérêts étaient donc inscrites dans leur mode de conduite du pays.

JC Even yey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
breizh1532
Elfe
Elfe


Nombre de messages : 17
Age : 25
Lec'hiadur/Localisation : combourg
Date d'inscription : 03/06/2012

MessageSujet: re   Mar 5 Juin - 18:08

demat

justement les conditions et stipulation du traité ne son pas respecté c'est qsur ce point que je vais m'exprimer et sur d'autres traité ordonnace qu'on pourrais faire valoir!

quelque sens que ce soit sur la répudiation de 1789, létat de fait actuel, état de fait pur par
essence, ne peut en aucun cas préjudicier aux droits fondamentaux de la Bretagne

Comme ce texte de 1789, la grande pétition de liberté et de nationalité bretonne, solennisée
par le Traité de 1532 et défendue avec amour au XVIIIè siècle, constitue désormais pour les Bretons
une charte extra-juridique qui se situe aux sources du Droit et dont l'invocation toujours possible
ne peut être contesté ni réfuté, car elle réalise en Bretagne le symbole de la liberté.

Il nous faut à nous Bretons reconnaître que nos Etats de Bretagne, à qui était revenue la succession
du Duché, surent bien manoeuvrer. Jamais, ils ne versèrent les impôts qui leur étaient réclamés avec
insistance étant donné que dans ce traité, il y est dit : La Bretagne conserve tous ses droits et ses
spécificités appelées maintenant : Subsidiarités. Les Etats de Bretagne, malgré les crimes, les tueries
, les déportations ne versèrent jamais d'impôts. Ils ne firent que des DONS afin de toujours conserver
le Traité de 1532 en son état... Il est imprescriptible.....

fait encore force de loi n'ayant jamais été aboli. il avait été défendu par l'abbé Maury


La politique anti-bretonne de l'état français, tant en matière économique que culturelle nous permet,
et cela sans aucune hésitation, d'affirmer que la Bretagne vit une situation coloniale faîte de subordination
et d'exploitation. Oui la Bretagne est une colonie ! Padrig Montauzier

tandis qu’Auguste Romieu,
le sous-préfet de Quimperlé dira à la même époque, « La Basse-Bretagne, je ne cesserai de le dire, est
une contrée à part qui n’est plus la France. Exceptez-en les villes, le reste devrait être soumis
à une sorte de régime colonial .

Je n’avance rien d’exagéré » (Auguste Romieu, sous-préfet
à Quimperlé, 1831). Ce même Romieu préconisait d’ailleurs des méthodes originales, « Créons,
pour l’amélioration de la race bretonne, quelques-unes de ces primes que nous réservons aux
chevaux et faisons que le clergé nous seconde en n’accordant la première communion qu’aux seuls
enfants parlant le français »


1532 avec nous va revivre et nous permettre de prendre conscience, que nous devons comme nous
l’a laissé dans son testament Mle.Marie KERHUEL, qui était Docteur en DROIT.
Qu’il appartient a chaque Breton qui a pris connaissance de ces textes de bien comprendre et
mesurer, qu’au regard du droit international, la présence française en Bretagne, y est ILLEGALE



L'ARTICLE 55 DE LA CONSTITUTION DE LA 5ème REPUBLIQUE

LES TRAITES OU ACCORDS REGULIEREMENT RATIFIES OU APPROUVES ONT, DES LEUR PUBLICATION,

UNE AUTORITE SUPERIEURE A CELLES DES LOIS, SOUS RESERVE, POUR CHAQUE ACCORD OU TRAITE, DE SON APPLICATION
PAR L'AUTRE PARTIE

UN ARRET DU CONSEIL D'ETAT DU 20 OCTOBRE 1989 CONFIRME LA SUPPREMATIE DU TRAITE SUR LA LOI :
LE JUGE ADMINISTRATIF DEVRA DESORMAIS EXAMINER LA COMPATIBILITE ENTRE UN TRAITE ET UNE LOI.
DANS TOUTES LES HYPOTHESES ET, EN CAS DE CONTRARIETE, ECARTER LA LOI POUR FAIRE UNE APPLICATION DU
TRAITE. CETTE PRISE DE POSITION NE POURRA QUE FACILITER LA MISE EN OEUVRE, EN FRANCE DES TRAITES
INTERNATIONAUX

La France est-elle inconsciente, toujours provocatrice ou est ce par obligations bien qu'elle sait,
ne jamais respecter ses signatures ?


- La Charte de Paris,juillet 1492 (Charles VIII, roi de France)
- Préambule de bons traitements et de non-violence promis aux Bretons.
- Définit le statut du Président de Bretagne, mais avec appel interjectable auprès du parlement de Paris.
- Impôts levés comme au temps des Ducs.
- Les Bretons ne pourront être jugés en première instance que par les tribunaux bretons et en Bretagne.
- Armée française sans action sur les Bretons.
- Impôts locaux utilisés localement et non ailleurs.
- Aucune innovation ne doit être faite en aucune matière.

deplus

A l'instar des individus, les langues naissent libres et égales en droits., sauf en France

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh1532
Elfe
Elfe


Nombre de messages : 17
Age : 25
Lec'hiadur/Localisation : combourg
Date d'inscription : 03/06/2012

MessageSujet: re   Mar 5 Juin - 18:09




La Bretagne n'était pas une monarchie absolue comme le Royaume de France. Sa Constitution coutumière,
non écrite mais fidèlement suivie était celle d'une monarchie parlementaire ressemblant beaucoup
au système anglais issu de la GRANDE CHARTE DE 1215. Elle avait une ASSEMBLEE SOUVERAINE dans
laquelle se trouvaient représenté les trois ordres de la société du Moyen Age : Clergé, Noblesse
et la Bourgeoisie des villes ;

les paysans étaient considérés comme représentés par leur seigneur
. Elle se réunissait annuellement ; délibérait sur les principales questions que le Duc lui soumettait
et avait pouvoir de décider l'impôt.

En août 1532, la séance annuelle des Etats se tint a VANNES. Le roi de France avait fait solliciter
que les Etats veuillent bien demander l'Union sa grande dignité lui interdisait de paraître le solliciteur
! Cette formule suscita beaucoup de protestations. Le roi avait acheté quelques consciences fait avancer
des troupes jusqu'aux portes de Vannes pour
bien signifier qu'en cas de refus, ce serait la conquète militaire.

Aucun secours extérieur n'était possible à cette date. L'Angleterre notre alliée habituelle, après
avoir perdu la guerre de Cent ans, sortait d'une guerre de succession de trente ans et n'était plus
en état d'intervenir sur le continent.

L'armée bretonne était démantelée par trente quatre ans de mariage avec la France ? Les Etats de
Bretagne cédèrent pour qu'il n'y ait plus de guerres et sauver ce qui pouvait l'être encore : c'est
à dire qu'ils posèrent des conditions précises : Que le roi de France respecterait la Constitution
bretonne en particulier, qu'aucun impôt ne serait àlevé sans les consentements de l'Assemblée Bretonne.
Ces conditions étaient SINE QUA NON

Sachant que la résistance bretonne rendrait la conquète difficile et incertaine, le Roi de France accepta
les conditions. L’accord fut constaté par un ensemble de documents :

• La requète des Etats au Roi, posant les conditions [4 août 1532]
• La réponse du Roi les acceptant.
• L’Edit de NANTES [août 1532] publiant la requète et la réponse signée du Roi. Il promettait un
" édit détaillant les conditions."
• L’Edit du Plessix-Macé, près d’Angers, septembre 1532 publiant le détail des conditions
Le manuscrit de l’Edit de Nantes existe encore au trésor des Chartes de Paris. Celui de l’Edit du
Plessix-Macé est prétendument perdu aux archives des Rois de France à Paris.


L’exemplaire que possédaient les Etats de Bretagne a brûlé Semble-t-il dans l’incendie de la chapelle
du Château des Ducs de Bretagne a NANTES où étaient déposées les archives ?? ; mais son texte
est parfaitement connu, ayant été reproduit par plusieurs historiens de l’Ancien régime et par
les controverses entre les ministres du Roi de France et le Parlement de Bretagne, au cours de
257 ans d’application. Nous joignons ce texte.

Les rois de France donnèrent bien des entorses a ce TraitTé notamment sous Louis XIV sur la
question des impôts [ provocant la fameuse révolte dite des Bonnets Rouges] mais n’osèrent
jamais le dénoncer, ni le violer ouvertement...


Les d'éputés bretons qui étaient tenus par des instructions précise des Cahiers de Doléances
de leurs paroisses - protestèrent qu’ils n’avaient aucune qualité pour y consentir et qu’une
nouvelle négociation avec les Etats de Bretagne était nécessaire pour modifier les conditions
du Traité d’Union .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh1532
Elfe
Elfe


Nombre de messages : 17
Age : 25
Lec'hiadur/Localisation : combourg
Date d'inscription : 03/06/2012

MessageSujet: re   Mar 5 Juin - 18:15



La Constituante, non seulement ne présenta jamais la demande de modification aux Etats de Bretagne,
mais les empècha par la force de se réunir et poursuivit les magistrats du PARLEMENT DE BRETAGNE,
qui refusaient d’enregistrer leurs oukases pris en violation complète du Traité.

La Restauration ayant refusé de recommencer à observer le Traité, ainsi que tous les gouvernements
français qui l'on suivis, la situation juridique est depuis lors inchangée

Il est parfaitement évident que la Constituante française n'avait pas le droit de rejeter unilatéralement
les conditions qui avaient été posées ,SIN QUA NON a l'Union par l'Assemblée souveraine bretonne, et ceci
d'autant moins que la Bretagne n'avait avec les autres provinces françaises d'autre liens que la COMMUNAUTE
DE SOUVERAIN. Or ce dernier lien fut tranché par la déposition de Louis XVI. Il ne restait donc plus aucun
lien juridique.

Aucun contrat, qu'il soit de droit ou de droit public international ne peut être modifié par la volonté d'une
seule des parties.
Par le Traité de 1532, la BRETAGNE se trouvait, par rapport a l'Etat français, dans
la situation qu'en droit moderne on appelle, un Etat Fédéral .
La transformation d'un régime Fédéral


en Etat centralisé ne peut être imposée unilatéralement par l'Etat centralisateur. Il y a la une novation
qui transforme complètement la nature du lien, ce que la protestation de M. de BOTHOREL exprime fort bien
en disant " D'ALLIERS, NOUS DEVENONS SUJETS "
La Bretagne n'avait jamais accepté cette situation.


L'Union était donc rompue par la faute exclusive de l'Etat français. La partie qui a violé un contrat
ne peut absolument plus s'en prévaloir. C'est à dire que, ne voulant plus observer les conditions
du Traité d'Union, l'Etat français devait évacuer la BRETAGNE. On sait ce qui suivit : L"occupation
par la force armée révolutionnaire, la Chouannerie et la répression sanguinaire.

La situation est inchangée depuis lors. Aucun gouvernement français, pas plus que la Restauration,
n'a consenti à rétablir l'Assemblée bretonne et à lui restituer ses droits souverains. La loi de 1972,
sur la Régionalisation n'a pas recommencé à observer les conditions du traité ; en outre, elle a séparé
le pays Nantais appelé Loire-Atlantique du reste de la Bretagne pour la rattacher à une très artificielle
région des " Pays de Loire" avec laquelle elle n'a rien a voir historiquement suivant la décision du Maréchal
Pétain lors de sa collaboration de 1940 à 1945 avec Hitler .
Le Pays nantais,où se trouvait au XVième siècle


la ou je veux en venir si qu'il ne faut pas fermé les yeux la dessus surtout en etan breton c'est abérant
sa serai comme cracher sur notre liberté
si certain oubli notre histoire pour s'intégré a la france
cela sera jamais mon cas tout se cas fais notre duchesse anne pour nous preservé elle la fais en vain alors???
ont est oprimé faut se taire et fermé les yeux c'est comme cela que sa va avancer pour vous ( c'est un vous global)

esce radical de vouloir defendre des valeur et des principe ( ceux qui differencie l'homme de l'animal

le sujet du traité et un sujet qui me tient a coeur et qui devrai etre le cas de bien des breton

sachez qui il a bien des peuple qui aimerai avoir se que l'on poussede et qui s'en servirai a leur avantage
nous nous l'avons mais ont s'en sert pas ont le fais pas valoir c'est une honte

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh1532
Elfe
Elfe


Nombre de messages : 17
Age : 25
Lec'hiadur/Localisation : combourg
Date d'inscription : 03/06/2012

MessageSujet: re   Mar 5 Juin - 18:23


voici l'estime qu'il nous donne et nous ont jamais donner

- « Êtes-vous Bretons ? Les Français commandent! » (Mirabeau, adresse aux députés bretons)

- « Il faut, par tous les moyens possibles, favoriser l'appauvrissement, la corruption du breton
jusqu'au point où, d'une commune à l'autre, on ne puisse pas s'entendre

- «Surtout rappelez-vous, messieurs, que vous n'êtes établis que pour tuer la langue bretonne! »
(le sous-préfet de Morlaix, Discours aux instituteurs du Finistère, 1845)

- « La seule réponse à faire aux revendications linguistiques bretonnes, c'est d'emprisonner tous
ceux qui les formulent. » (Albert Dalimier, ministre du Travail et de la Prévoyance sociale
(et futur ministre de la Justice), discours à Tréboul, 11 septembre 1932)

- «Ce n'est pas rendre service à des enfants que de les enseigner dans une langue qui n'a pas d'avenir
» (Jean-Pierre Chevènement, ministre de l'Éducation Nationale, 1985)

- il est choquant de voir la France représentée par le breton . On n'est pas Breton et Français,
on est Français et Breton. Je suis pour l'Europe des États, pas pour l'Europe des régions. »
(Madame Monique Rousseau, député RPR du Doubs, 1996)

- «Non aux identités factices ! » (Jean-Pierre Chevènement, ministre de l'Intérieur, 1999)

- Bien dis! Parlons tous une même langue. Une évidence qui atteindra un jour des contrées reculées
comme la corse ou la Bretagne . » (Astral (pseudo), forum des Langues régionales de Libération,
10 Septembre 2000


«la France à besoin de fabriquer des informaticiens parlant anglais et on va fabriquer des bergers
parlant breton ou occitan » (Claude Allègre, avril ou mai 2001


Il faut tout rayer et jeter à la poubelle ces 2 mots « Gauche – Droite » et combien d’autres
encore. Nous étions libertaires donc, PROGRESSISTES il y a cela des années, il faut essayer de le redevenir
, n'employer que les mots progressiste et rassembler tous ceux qui se reconnaissent de la Bretagne


dire se sentir francais c'est grave quand on scande etre fier d'etre breton
(meme si vous croyer etre francais comme n'importe qu'elle citoyen sachez que pour eux vous resterai s'que vous etes des pauvres bretons ils veulent detruire l'identité bretonne mais pradoxalemen a leur yeux nous seron toujours les memes ils veulen juste nous faire croire l'inverse

la ou je veux en venir c'est que c'est ma pensée elle n'appartien qu'a moi
je dit pas que pensé autrement ne convient pas
mais quand on me dit que tout est faux nan nous n'avons juste pas les meme apriori
le meme regard sur la question ( car je m'appui sur des fais reel et historique)
libre a chacun de pensée et forte heureusement pour debatre il faut diverse opinion que chacun argumente a sa facon

desolé pour le roman mais je voulais bien entrer dans le fif du sujet sans rien laisser a l"ecart

coordialement breizh1532
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Claude EVEN
Breton acharné
Breton acharné


Masculin
Nombre de messages : 1926
Age : 69
Lec'hiadur/Localisation : Lannuon. Breizh Izel
Date d'inscription : 24/04/2005

MessageSujet: Re: demat mes patriote breton   Mar 5 Juin - 18:41

C'est bien aussi de citer ses sources :

http://breizhkeltnonfrancaise1532imprescriptible.com/page.php?idchapitre=2&numero=4

JC Even yey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Jean-Claude EVEN
Breton acharné
Breton acharné


Masculin
Nombre de messages : 1926
Age : 69
Lec'hiadur/Localisation : Lannuon. Breizh Izel
Date d'inscription : 24/04/2005

MessageSujet: Re: demat mes patriote breton   Mar 5 Juin - 19:00

breizh1532 a écrit:
... sachez qui il a bien des peuple qui aimerai avoir se que l'on poussede et qui s'en servirai a leur avantage nous nous l'avons mais ont s'en sert pas ont le fais pas valoir c'est une honte

C'est là un propos qui ne m'est pas du tout inconnu, compte tenu du temps que j'ai déjà passé à étudier l'Histoire de Bretagne.

Mais une fois qu'on a dit çà, on fait quoi ? Combien de députés ? Combien de divisions ? Qui fournira les armes ?

Voici un propos à méditer :

"Etre dans l’opposition est une tâche difficile, car même si nous avons souvent politiquement raison, nous avons, hélas, numériquement tort".

JC Even yey



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
breizh1532
Elfe
Elfe


Nombre de messages : 17
Age : 25
Lec'hiadur/Localisation : combourg
Date d'inscription : 03/06/2012

MessageSujet: re   Mar 5 Juin - 19:43

merci de votre reponse

mais attention je tiens a preciser que je ne veux pas vous apprendre quoi que se soit sur la bretagne
contenu de votre age et de l'amour de la bretagne sa serai un manque de respect le plus totale

ensuite ma phrase que vous avez citer je l'ai trouvé de moi meme mais je supose qu'elle a deja etais citer l'inverse aurais etais etonant mais je dit pas que j'ai la solution miracle pour ce probleme
je veux juste qu'on prenne conscience de cela quand on di que tout mes dire son faux sa me prouve l'inverse donc j'argumente pour demontrer ma position en citan tierce personne

donc mon adolescence a bon dos mais c'est mes convictions
j'evoque une partie de l'histoire

apres je suis lucide si vous m'avez bien lu j'ai dit aussi qu'a cette epoque on pourrai plus etre indepandante mais faut pas s'avouer vaincu ( le sentimen breton existe toujours si je ne m'abuse donc l'espoir y a) et les assos' son present pour les defendre donc faut les soutenir

mais je compren votre reaction combien de deputé etc
la france nous donnera pas tache facile
et ou je voulai en venir si plutot si chaque breton de se nom en etais conscient
( un sondage demontrerai un manque totale de connaissance)
de cette partie de l'histoire cela pourai etre revolutionnaire
encore une fois c'est pas demain l'aveille

un argument de poid pas d'impot et la vie moins cher( grace au traité)
en ses temps de crise cela pourai etre bien entendu lol

c'est du fait qu'on di que mes dire son faux donc en developent se sujet
un maximum j'attendai une reaction
meme si nous prennons pas le meme partie ou evoquon dirais-je
que ce que je dit n'est pas si loin qu'une verité reel

maintenant nous avons une impuissance helas
j'evoque nos droits donc pourquoi j'suis radicale
pas plus ni moins
j'prefere etre le breton est fier
que le breton francilienlisé ( je sais pas si sa ce dit mais vous avez compris)


Rousseau disait" La raison fait l'homme, mais c'est le sentiment qui le conduit"

La vérité de demain se nourrit de l'erreur d'hier.

a mediter aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh1532
Elfe
Elfe


Nombre de messages : 17
Age : 25
Lec'hiadur/Localisation : combourg
Date d'inscription : 03/06/2012

MessageSujet: Re: demat mes patriote breton   Mar 5 Juin - 20:07

C'est là un propos qui ne m'est pas du tout inconnu, compte tenu du temps que j'ai déjà passé à étudier l'Histoire de Bretagne.

Mais une fois qu'on a dit çà, on fait quoi ? Combien de députés ? Combien de divisions ? Qui fournira les armes ?

de ce point de vue il ne faut pas en parler avoir l'envi de changer les choses
est rester dans cette posture de victime et de sujet tabou
aneantisson nos assosiation etc si c'est perdu d'avance d'aider notre bretagne nan?

rome c'est pas fais en 1 jour, des groupe comme le FLB ARB
c'est horable et essentiel de ce battre pour notre cause

les celtes qui n'avais pas peur de mourrir car ils croyais a la reincarnation
la culture celtes est-elle encore en nous breton ?

je veux pas dire que nous devons aller a la mort
mais plutot de garder notre combativité en nous face a l'adversité de telle situation

ils faut toujours garder espoir si non la vie na aucun sens a quoi bon vivre
meme si cela n'arrivera jamais fort malheureusement
j'ajouterai pour reussir ils faut s'en donner les moyens et plus primordiale en avoir envie avoir le courage, apres je dit pas qu'il faudrais une guerre civil contre les force francaise
mais malheureusement a cette heure pour se faire entendre il faut des armes
il y'a que regarder l'actualité une revolution inclu combattre le mal par le mal
mais cela n'est pas a notre image nous peuple pacifique demontrer dans le passé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonton Job
Breton acharné
Breton acharné


Masculin
Nombre de messages : 1497
Age : 32
Lec'hiadur/Localisation : Bro-Gwened
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: demat mes patriote breton   Mar 5 Juin - 20:38

Breizh1532, tu as l'air d'avoir envie d'apprendre et envie de t'exprimer, c'est très bien mais... tes messages sont beaucoup trop longs et fouillis, et en ajoutant à ça le fait que l'orthographe ne soit pas ton fort, je te jure qu'il faut faire un effort énorme pour te lire, donc si tu continues comme ça tu peux être sûr que personne ne va lire ce que tu écris. Essaye de faire un petit effort au moins sur la ponctuation (ne serait-ce que des majuscules en début des phrases et des points à la fin, c'est un minimum) et essaye de structurer ton propos, de t'exprimer plus clairement, de façon moins longue et plus compréhensible, et sans partir dans tous les sens. Je dis ça pour toi. Et surtout si tu veux apprendre des choses il faut poser des questions précises sur un sujet précis, sinon si tu poses dix questions différentes par message comment veux-tu qu'on puisse te répondre ? Et aussi si ton but est d'apprendre ce n'est pas la peine de nous expliquer longuement ce que tu connais (surtout si ce n'est pas structuré) ni de donner de longues citations de livres.


Dernière édition par Tonton Job le Mar 5 Juin - 20:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Claude EVEN
Breton acharné
Breton acharné


Masculin
Nombre de messages : 1926
Age : 69
Lec'hiadur/Localisation : Lannuon. Breizh Izel
Date d'inscription : 24/04/2005

MessageSujet: Re: demat mes patriote breton   Mar 5 Juin - 20:51

Salut breizh1532,

Maintenant, il va falloir être clair.

- ou bien tu es un jeune exalté inculte qui fait quinze fôtes par mot de trois lettres, qui croit à n'importe quelle sornette, auquel cas je te recommande de t'abonner à Spirou ou à la bibliothèque rose,

- ou bien tu es une taupe (troll) d'on ne sait qui (pour l'instant), qui fait l'âne pour avoir du son.

De toute façon, tu deviens gonflant ! Tu comprends çà dans ta tête ?

JC Even yey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: demat mes patriote breton   Aujourd'hui à 14:51

Revenir en haut Aller en bas
 
demat mes patriote breton
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» demat (bonjour en breton)
» traduire du français en breton
» [ SPA ] Epagneul Breton a placer (59) Le plus vite possible
» GAMIN Epagneul Breton
» Proverbe breton.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bretagne Passion le forum 100% Breizh :: Général :: Présentation des membres-
Sauter vers: