Bretagne Passion le forum 100% Breizh


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mutation mixte?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kewenne
Ecuyer
Ecuyer
avatar

Masculin
Nombre de messages : 385
Lec'hiadur/Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Mutation mixte?   Mar 6 Déc - 0:14

Pourquoi le g de gouelañ disparaît et n’est pas remplacé par c’h dans cette phrase ? :
Perak emañ hennezh o ouelañ ? Pourtant c’est bien une mutation mixte non ?

A galon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mutation mixte?   Mar 6 Déc - 2:26

En principe, c'est parce qu'il s'agit de la mutation du GOU en OU qui est une mutation adoucissante (et mixte, les mixtes étant adoucissantes ou renforçantes: B>V, G>C'H/H, GW>W, GOU>OU, M>V, D>T après E, O et MA ).

Je pense qu'il s'agit d'une mutation de G en H muet. D'ou la prononciation de OU à côté de celle de GW/GU en W, où W est prononcé V, W ou U...

On aurait pour l'ensemble des mutations la tendance suivante:

K > G > H
P > B > V
T > D > Z
C'H > H
CH > J
F > V
M > V
S > Z

Par ailleurs, il faut noter que l'orthographe en usage utilise la graphie C'H à tort et à travers, car dans la plupart des cas, le son correspond à un H faiblement aspiré, comme dans l'anglais HAVE...
Revenir en haut Aller en bas
konker
Ovate
Ovate


Nombre de messages : 152
Age : 45
Lec'hiadur/Localisation : Molan
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: Re: Mutation mixte?   Mar 6 Déc - 15:21

Le c'h ne disparaît pas forcément. Cela dépend des parlers. Comme pour beaucoup de choses.
Dans la région de Quimperlé, on entendra "ema (é/o) 'c'houeliñ" par exemple, forme mutée de GOUELIÑ avec un c'h prononcé clairement [x] . Idem pour les verbes commençant par G, comme GOBER Dans le même secteur géographique, on dira :
ema 'font (= vont)
ema 'falo gwinizh (= malo, malañ)
Même des verbes commençant par L/M/N/R sont renforcés. D'où :
ema 'lhenn (ils lisent).
Ce renforcement provient de la particule verbale O/OC'H/OUZH. C'est pour cela que l'on dira par contre toujours autour de Quimperlé : " 'ouelan ket" ou " 'ouion ket". Le C'H s'est perdu. Comme dans les formes verbales (mutées) de OBER : ra, rit etc. Qui proviennent de GRA/C'HRA, GRIT/C'HRIT... De mémoire, dans ce dernier cas, le vannetais conserve le C'H prononcé H. J'imagine qu'il en est de même avec des verbes comme GOUELIÑ.

Konker
Sac'hig : On entend souvent certains reprocher aux apprenants une prononciation trop systématiquement dure du C'H. On devrait selon eux privilégier le H. Là aussi, il serait bon de nuancer selon les dialectes et les circonstances des mutations. Mais c'est un autre sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mutation mixte?   Mar 6 Déc - 16:13

Il faut un juste milieu entre les variantes locales pour avoir une langue nationale, mais aussi un système cohérent... Sinon on continuera à parler français et le breton de crever... je ne sais pas si nos "tadou ar brez(h)oneg" ont fait du bon boulot. Sans doute que oui, mais avec quelques énormités lourdes de conséquence, mais il est encore temps (plus que temps) de corriger le tir, du moins si on ne veut pas que les néobretonnants (dont je suis) continuent le massacre...

Revenir en haut Aller en bas
yannalan
Roi Breton
Roi Breton


Masculin
Nombre de messages : 1242
Age : 65
Lec'hiadur/Localisation : er vro Pourlet
Date d'inscription : 06/06/2008

MessageSujet: Re: Mutation mixte?   Mar 6 Déc - 17:08

Le "juste milieu" qu'on nous propose en général se situe assez souvent à l'extrême Nord-Ouest... ou à nulle part. Une langue nationale, c'est une langue que tout le monde parle, et ça, même en zone bretonnante, on en est très loin quand on voit que même ceux qui pourraient parler ne le font pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mutation mixte?   Mar 6 Déc - 19:23

Il existe un breton médian et qui est encore parlé, c'est le Breton de la région de Carhaix ainsi que celui du Tregor qui luis est assez proche...

Je reviens à la question du C'H. L'information de Konker sur la permanence du G muté prononcé C'H à Kemperle est très interessante car elle plaide pour le maintien de cette lettre alors qu'elle n'est pas utilisée par la graphie vannetaise et que l'orthographe universitaire (Falc'hun) la réduit au maximum (C'H uniquement pour le C'H fort, sinon H). L'interdialectal avait aussi éliminé certains C'H injustifiés pour les remplacer par un H...

Le problème en écrivant systématiquement H au lieu de C'H, c'est surtout que ceratin H sont muets... Sinon je serais assez favorable à un système de mutations adoucissantes / spirées comme suit:

K > G > H / K >> H (ou C'H?)
P > B > V / P >> V (ou F?)
T > D > Z / T >> Z (ou S comme en Vannetais?)



Dernière édition par Patrig le Jeu 8 Déc - 18:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeje
Ecuyer
Ecuyer


Nombre de messages : 414
Age : 61
Lec'hiadur/Localisation : naoned
Date d'inscription : 16/07/2009

MessageSujet: Re: Mutation mixte?   Mar 6 Déc - 19:53

konker a écrit:
Le c'h ne disparaît pas forcément. Cela dépend des parlers. Comme pour beaucoup de choses.
Dans la région de Quimperlé, on entendra "ema (é/o) 'c'houeliñ" par exemple, forme mutée de GOUELIÑ avec un c'h prononcé clairement [x] . Idem pour les verbes commençant par G, comme GOBER Dans le même secteur géographique, on dira :
ema 'font (= vont)
ema 'falo gwinizh (= malo, malañ)
Même des verbes commençant par L/M/N/R sont renforcés. D'où :
ema 'lhenn (ils lisent).
Ce renforcement provient de la particule verbale O/OC'H/OUZH. C'est pour cela que l'on dira par contre toujours autour de Quimperlé : " 'ouelan ket" ou " 'ouion ket". Le C'H s'est perdu. Comme dans les formes verbales (mutées) de OBER : ra, rit etc. Qui proviennent de GRA/C'HRA, GRIT/C'HRIT... De mémoire, dans ce dernier cas, le vannetais conserve le C'H prononcé H. J'imagine qu'il en est de même avec des verbes comme GOUELIÑ.

Konker
Sac'hig : On entend souvent certains reprocher aux apprenants une prononciation trop systématiquement dure du C'H. On devrait selon eux privilégier le H. Là aussi, il serait bon de nuancer selon les dialectes et les circonstances des mutations. Mais c'est un autre sujet.

L'infinitif est souvent au sud-est (ligne Pontivy - Bubry - Clohars-Carnoët (?) en ouel-, ouil- (Cf. carte ALBB
http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-275.jpg )

C'est peut-être étymologique, cette absence de g initial, et un fait archaïque (cf. cornique ola, gallois wylaf, wylo).
Donc qu'il n'y ait pas de c'h < g (absence de mutation) semblerait logique, au moins pour cette zone de près d'un quart du domaine bretonnant.
g g
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
konker
Ovate
Ovate


Nombre de messages : 152
Age : 45
Lec'hiadur/Localisation : Molan
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: Re: Mutation mixte?   Jeu 8 Déc - 14:53

Ce que j'ai entendu à Clohars correspond à ce qu'on lit dans l'ALBB. A Moëlan par contre, je n'ai entendu ce verbe qu'avec un G.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mutation mixte?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mutation mixte?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» avis bac mixte haplos /mbunas
» Doma Vaquera Mixte - neuve
» mutation n elevage kakariki
» mutation de couleur chez le merle noir
» Maison paille/mixte ardèche sud

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bretagne Passion le forum 100% Breizh :: Général :: Linguistique / En Breton et Gallo-
Sauter vers: