Bretagne Passion le forum 100% Breizh


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bonsoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Backstaber
Roi Arthur
Roi Arthur


Masculin
Nombre de messages : 1189
Age : 30
Lec'hiadur/Localisation : Rennes
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: Bonsoir   Mer 9 Mar - 1:35

Tonton Job a écrit:
Il faut ajouter qu'on n'est pas obligé d'apprendre ou de pratiquer des choses qui ont forcément une utilité dans la vie de tous les jours, et aussi qu'on peut très bien apprendre/parler le breton et aussi d'autres langues !
Oui mais chez les jeunes, c'est rare parce que ça dépend de plein de facteurs (discours familiaux, idéologie dominante, discours politiques, environnement social proche, type d'école, etc.).

L'argumentation "patrimoniale" concernant l'apprentissage des langues est très risquée, je pense même qu'elle est contre-productive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonton Job
Breton acharné
Breton acharné


Masculin
Nombre de messages : 1497
Age : 32
Lec'hiadur/Localisation : Bro-Gwened
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: Bonsoir   Mer 9 Mar - 2:03

Troiol a écrit:
Euh, on me demande souvent ça et j'ai du mal à répondre parce que si tu veux, je n'ai pas connu autre chose alors comment savoir ce qu'aurait pu être une autre scolarité ?
C'est pas faux. Le sens de ma question, c'était de te demander si tu n'aurais pas aimé apprendre plutôt autre chose que le breton, ou carrément ne pas apprendre le breton pour te sentir plus "comme les autres". Mais puisque tu as l'air d'être plutôt contente d'avoir appris le breton, et plutôt contente de ta scolarité, ça répond à ma question.
A mon avis, sans parler de questions de langue, les enfants des écoles Diwan/bilingues ont la chance d'être généralement dans des classes assez petites où il y a plutôt une bonne ambiance, ce qui est loin d'être toujours le cas pour ceux qui sont en filière "classique".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Troiol
Korrigan
Korrigan


Nombre de messages : 43
Age : 29
Lec'hiadur/Localisation : Pontoise
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Bonsoir   Mer 9 Mar - 10:12

Backstaber a écrit:


Tu donnais quel sens à ton apprentissage du breton pour ta part ?

Et puis pour ce qui est des histoires singulières, il y a toujours du collectif et du social dans la vie de chacun, donc ça révèle quelque chose des représentations et pratiques actuelles.

Quand je parle d'histoires singulières, c'est parce qu'au delà d'une réflexion "sociologique", je pense qu'il y a des choses qui se jouent et qui nous dépassent un peu en tant qu'enfant/ado, peut-être des choses plus ou moins inconsciente. Puisque tu me demandes quel sens je donnais à l'apprentissage du breton, eh bien après réflexion, je crois que j'étais aussi dans ce cursus pour plaire à mon père, qu'il soit fier de moi, etc. Ca, je le dis maintenant, j'aurai jamais pu le dire ou le concevoir avant. C'est un peu dur à expliquer mais il m'avait transmis cette fierté d'être Breton, cette hargne limite une certaine violence, révolte militante qui n'était pas moi mais lui. A l'époque, on me parlait au sujet de la Bretagne, il fallait faire gaffe parce que j'étais très vite touchée, piquée au vif, sans recul et dans l'émotivité que pouvait ressentir mon père. Voilà l'exemple d'une histoire "singulière". Ma relation avec mon père a joué sur moi avant que je devienne moi si je puis dire... Avant une bonne crise d'ado pour rejeter ce qu'on connait, et se faire un propre avis au fil des rencontres qui te font sortir de la famille.
Donc pour résumer, pour moi à l'époque, j'apprenais le breton parce qu'il fallait qu'il vive, parce que j'étais bretonne et pas française, parce que ça ne pouvait qu'en être ainsi. Et aujourd'hui, je ne pense plus du tout comme ça puisque pour moi, tout ça n'était "pas moi". C'est fou l'influence qu'on les parents sur leurs enfants, ça peut même en devenir dangereux !

Backstaber a écrit:
T'as une capacité d'analyse qui rendrait jaloux pléthore d'étudiants en Sciences Humaines Smile

Et toi, tu trouves que tu as été beaucoup victime de ce genre de discrimination durant ta scolarité ?

J'aime beaucoup analyser un peu tout ce qui m'entoure =) Le plus dur reste de s'analyser soi-même...

Oui j'ai été victime de discriminations. Dès la primaire (école de la liberté à Rennes). Je ne veux pas dire que c'est une mauvaise école, mais y'aura toujours des clans ou altercations entre "français/bretons". Et puis à l'école primaire, y'avait des bagarres entre filles/garçons, enfin c'est pas forcément que "breton/français" ! Au collège c'est plutôt soi-même qui se compare en se disant que 'j'aurai aimé prendre l'option art plastique pour avoir les mêmes discutions que les autres" ou ce genre de choses.

_________________
, ,
[O.O]
/)__)
-"--"-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://troiol.jimdo.com/
elouan
Roi Arthur
Roi Arthur


Masculin
Nombre de messages : 1175
Age : 43
Lec'hiadur/Localisation : St Nazaire, Pays Nantais - Bretagne
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Bonsoir   Mer 9 Mar - 11:28

je vais parler de coins que je connais:
A mon humble avis il est beaucoup plus facile et auto valorisant de faire "breton" à Pontivy où la langue bretonne est encore là, subtilement là mais encore là.
Une radio "bro gwened" basée à Pontivy qui faitcauser les vieux bretonnanst de naissance et les jeunes bretonnants "dans le poste"
des fêtes locales bien popu avec souvent un rapport avec la culture bretonne du coin
des magasins avec des noms un brin bretonnannt "ty mod" "ty breizh", le comptoir irlandais ou des coops bio tres "bretonnantes"
une toponymie 100% bretonnante
depuis peu une signalisation routiere bilingue
depuiis tres longtemps le fameux panneau bilingue "PONDI"
de la famille bretonnante, qui de la mémé, qui de la tata (des gens ayant moins de 50 ans savent le breton)
la télé aussi
l'nevironnement rural....

et maintenant comparons avec Guérande ou pire st nazaire :
une communauté tres petite aynt pour seules references bretonnantes des attaches en basse bretagne
noyée dansun environnement completement francophone et 44 oblige se disant souvent pas en bretagne
c'est pas comparable, l'environnement n'est pas aussi propice faut pas rever
en plus pas de media bretonnant . plus du tout.

prenons rennes
plus ou moins la meme chose mais avec le sentiment "grande ville"et haute-bretagne pure , troiol en parlerait mieux que moi.
je pense que nombre dinscrit en breton à rennes ont un lien familial avec la basse-bretagne (pas troiol apparemment)
skol an emsav ça fait communautaire , je l'ai frequenté, beaucoup beaucoup de gens originaires de basse bretagne


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Claude EVEN
Breton acharné
Breton acharné


Masculin
Nombre de messages : 1926
Age : 69
Lec'hiadur/Localisation : Lannuon. Breizh Izel
Date d'inscription : 24/04/2005

MessageSujet: Re: Bonsoir   Mer 9 Mar - 11:30

Salut Troiol,

Moi, je vois dans tes propos l'analyse d'un complexe d'Oedipe d'une fille vis a vis de son père, et qui, aujourd'hui majeure, analyse son adolescence avec tendresse, même si le stade de l'adolescence est maintenant dépassé.

Tu dis " ... mais à 16 ans, tu n'as pas forcément eu l'occasion de te poser certaines questions".

Peut-être pas toutes, certes ! mais cet épisode est souvent celui des questionnements internes de l'individu. Quelques fois, ça se passe bien. Quelque fois, ça se passe moins bien. La plupart des gens font leur "crise d'ado", et pour beaucoup, c'est même une nécessité.

Maintenant que tu es sortie de l'adolescence et de la période scolaire et des études, c'est à toi de te prendre en main, sans te soucier de ce que peuvent en penser les autres, lesquels, pris individuellement ou collectivement, ne sont ni meilleurs ni plus mauvais que toi.

C'est à toi de t'affirmer telle que tu es, tout simplement.

Manifestement, tu as une racine bretonne vivace. Laisse la s'exprimer, sans te soucier de l'avis des gens qui trouveront toujours à dire tout de n'importe quoi, même sans savoir de quoi il s'agit.

A galon.

JC Even yey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Backstaber
Roi Arthur
Roi Arthur


Masculin
Nombre de messages : 1189
Age : 30
Lec'hiadur/Localisation : Rennes
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: Bonsoir   Mer 9 Mar - 12:07

Jean-Claude EVEN a écrit:
Manifestement, tu as une racine bretonne vivace. Laisse la s'exprimer, sans te soucier de l'avis des gens qui trouveront toujours à dire tout de n'importe quoi, même sans savoir de quoi il s'agit.
Et si elle n'avait pas envie, ça serait grave docteur ? Si elle avait vécu ça comme une réelle violence exercée sur elle alors qu'elle n'avait rien demandé, on peut comprendre qu'elle aurait envie de tout rejeter pour se sentir libéré.
Tout ce qui est breton n'est pas forcément bon, ça peut être un boulet pour certaines personnes.

Au fait, pour une fille, on dit complexe d'Electre, pas d'Oedipe (et encore, pour Freud, ça ne peut pas s'appliquer aux filles).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kwrlii an nozeganed
Thuata de dannan


Masculin
Nombre de messages : 1713
Age : 40
Lec'hiadur/Localisation : keraodi / keraudy
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Bonsoir   Mer 9 Mar - 12:28

Backstaber a écrit:

Et si elle n'avait pas envie, ça serait grave docteur ? Si elle avait vécu ça comme une réelle violence exercée sur elle alors qu'elle n'avait rien demandé, on peut comprendre qu'elle aurait envie de tout rejeter pour se sentir libéré.
Tout ce qui est breton n'est pas forcément bon, ça peut être un boulet pour certaines personnes.
oui mais dans ce cas precis , ça n'a pas l'air d'etre le cas. je commence a croire que tu es antilangue bretonne finalement comme tous les pseudo republicains, que ça doit rester du domaine privé comme la religion.a faire croire que tous les bretonnants sont forcement des militants sectaires et arriérés, tu ferais mieux de rejoindre les rangs de francoise morvan ou de melenchon de suite, ça serait plus clair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yannalan
Roi Breton
Roi Breton


Masculin
Nombre de messages : 1242
Age : 64
Lec'hiadur/Localisation : er vro Pourlet
Date d'inscription : 06/06/2008

MessageSujet: Re: Bonsoir   Mer 9 Mar - 13:08

Le problème d'opposition entre bilingues et monolingues dans les systèmes public et catho est en effet déstabilisant, mes enfants l'ont vécu aussi. C'est difficile de faire l'école en breton dans un environnement francophone majoritaire.
Sur le fait qu''apprendre le breton rend les enfants plus intelligents, meilleurs en langues ou en maths, etc... c'est une pub que j'ai toujours refusé de faire dans l'école ou j'étais.
Une écolel catho voisine l'avait fait assez fort,ils ont eu une croissance puis une chute d'effectifs avec des réflexions de parents du style "à quoi ça lui a servi d'apprendfre votrelangue de gogol, ma fille est pas meilleure en maths"
Si on inscrit son gamin ou sa gamine dans une école en breton, c'est pour qu'il ou elle apprenne le breton, point.
Pour les comparaisons d'école faites par Elouan, je dirais que l'équipe enseignante joue un grand rôle, les parents aussi. Et quand ça fonctionne, ça peut marcher m^me en Haute-Bretagne. Le contraire est vrai aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Claude EVEN
Breton acharné
Breton acharné


Masculin
Nombre de messages : 1926
Age : 69
Lec'hiadur/Localisation : Lannuon. Breizh Izel
Date d'inscription : 24/04/2005

MessageSujet: Re: Bonsoir   Mer 9 Mar - 14:00

Backstaber a écrit:
Au fait, pour une fille, on dit complexe d'Electre, pas d'Oedipe (et encore, pour Freud, ça ne peut pas s'appliquer aux filles).

Au temps pour moi. Je pensais peut-être à mon cas personnel en écrivant. C'est peut-être freudien aussi.

Je sais aussi que ce type de sujet est très souvent électrique. Il suffit d'allumer.

JC Even eyqew
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Backstaber
Roi Arthur
Roi Arthur


Masculin
Nombre de messages : 1189
Age : 30
Lec'hiadur/Localisation : Rennes
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: Bonsoir   Mer 9 Mar - 14:14

kwrlii an nozeganed a écrit:
Backstaber a écrit:

Et si elle n'avait pas envie, ça serait grave docteur ? Si elle avait vécu ça comme une réelle violence exercée sur elle alors qu'elle n'avait rien demandé, on peut comprendre qu'elle aurait envie de tout rejeter pour se sentir libéré.
Tout ce qui est breton n'est pas forcément bon, ça peut être un boulet pour certaines personnes.
oui mais dans ce cas precis , ça n'a pas l'air d'etre le cas. je commence a croire que tu es antilangue bretonne finalement comme tous les pseudo republicains, que ça doit rester du domaine privé comme la religion.a faire croire que tous les bretonnants sont forcement des militants sectaires et arriérés, tu ferais mieux de rejoindre les rangs de francoise morvan ou de melenchon de suite, ça serait plus clair.

Rolling Eyes

Si ça avait été l'équitation, le badminton, la langue chinoise, le nationalisme français, la pétanque, la philosophie marxiste, etc., j'aurais dit la même chose pour ce qui pourrait représenter des traumatismes de l'enfance imposés par les parents.

Stop le trollage d'idées fixes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yannalan
Roi Breton
Roi Breton


Masculin
Nombre de messages : 1242
Age : 64
Lec'hiadur/Localisation : er vro Pourlet
Date d'inscription : 06/06/2008

MessageSujet: Re: Bonsoir   Mer 9 Mar - 16:36

Dans a société actuelle, basée sur la famille, il se trouve que les parents choisissent beaucoup de choses. De là à en faire des traumatismes... La naissance peut déjà en être un, après tout, les enfants n'ont pas demandé à naître non plus.. Ni à aller à l'école.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kwrlii an nozeganed
Thuata de dannan


Masculin
Nombre de messages : 1713
Age : 40
Lec'hiadur/Localisation : keraodi / keraudy
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Bonsoir   Mer 9 Mar - 19:18

comme tu as pu le lire backstaber,elle ne l'a pas ressenti comme un "traumatisme".
considerer l'apprentissage d'une langue comme un traumatisme , c'est ridicule.on sait bien que n'importe quel pretexte suffit a un groupe d'enfant pour exclure les autres ( et pas que les enfants d'ailleurs).parcontre couper une personne des ses racines peut traumatiser, un manque de repere pour pouvoir se construire et créer une frustration.on a tous plus ou moins besoin de reperes famillaux, sociaux et sociétaux pour pouvoir se construire, de se comparer a ses parents pour pouvoir creuser son propre sillon.
dans le cas de troiol, elle a renié une partie de son heritage dans sa crise d'ado, elle commence a vouloir renouer avec, tant mieux,qu'elle y aille a son ryhtme, qu'elle prenne ce qu'elle veut.surtout que maintenant il ya internet, radio bro sur paris, la mission bretonne, enfin elle a deja de quoi faire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Breton Passioné
Breton Passioné


Nombre de messages : 3397
Age : 50
Lec'hiadur/Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Bonsoir   Mer 9 Mar - 19:27

Il y a aussi Ti ar Brezhoneg. Ils se réunissent une fois par mois au Ti Jos (crêperie bien connue : 30, Rue Delambre, 14ème) pour discuter en breton.

http://www.tiarbrezhoneg.com/articles.php?lng=en&pg=66


Dernière édition par Ostatu le Mer 9 Mar - 19:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yannalan
Roi Breton
Roi Breton


Masculin
Nombre de messages : 1242
Age : 64
Lec'hiadur/Localisation : er vro Pourlet
Date d'inscription : 06/06/2008

MessageSujet: Re: Bonsoir   Mer 9 Mar - 19:48

Un site super !Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Troiol
Korrigan
Korrigan


Nombre de messages : 43
Age : 29
Lec'hiadur/Localisation : Pontoise
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Bonsoir   Mer 9 Mar - 20:23

Ne vous bouffez pas le bec, on discute tranquillement Smile

Blackstaber, tu as entendu traumatisme dans ce que j'ai pu écrire et tu as raison, dans un sens mais on sort de la discussion de société sur le ressenti de l'apprentissage du breton. Comme j'ai voulu le dire plus haut, je crois qu'il s'agit d'histoires singulières et là, j'ai parlé de la mienne avec effectivement mon complexe d'Oedipe ou d'Electre (j'aurai dit Oedipe aussi !), ma crise d'ado où je me suis rendue compte que mon beau papa n'avait pas raison sur tout, l'éloignement, qui pour moi a été nécessaire pour mieux revenir. C'est sûr qu'en parlant d'histoires personnelles, on tombe presque dans une discussion de psycho ou une histoire d'humain tout simplement. Mon "traumatisme" est bien plus fort que l'apprentissage du breton, c'est toute cette relation qui s'est jouée avec mon père. Tu me parle de scolarité et de breton, comment pourrais-je en parler en omettant de parler de mon père ? Impossible pour moi. Pour moi, c'est bien plus compliqué qu'un phénomène de société et ça soulève des questions sur sa propre relation avec ses parents, quelle représentation y a-t-il chez soi du breton, la construction identitaire de l'ado etc... Pour moi, c'est une question fort complexe Smile


C'est intéressant cette idée de sortie crêpes dans le 14ème ! Je suis allée sur le site de Ti ar Brezhoneg, pas compris grand chose à la discussion des Léonards mais j'ai pu comprendre l'essentiel sur un autre reportage Smile

_________________
, ,
[O.O]
/)__)
-"--"-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://troiol.jimdo.com/
Backstaber
Roi Arthur
Roi Arthur


Masculin
Nombre de messages : 1189
Age : 30
Lec'hiadur/Localisation : Rennes
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: Bonsoir   Mer 9 Mar - 22:44

yannalan a écrit:
Dans a société actuelle, basée sur la famille, il se trouve que les parents choisissent beaucoup de choses. De là à en faire des traumatismes... La naissance peut déjà en être un, après tout, les enfants n'ont pas demandé à naître non plus.. Ni à aller à l'école.
Stop le relativisme. Il y a "imposition" et "proposition". Après quoi l'enfant peut bien vivre cette imposition.

Je parlerai plutôt d'éducation à la dure où l'épanouissement de l'enfant n'est pas pris en compte et où les parents veulent se réaliser à travers l'enfant. Ce qui peut bien se passer j'en conviens.

Et effectivement, l'école est un traumatisme pour certains enfants. Je ne parle pas de caprice mais de réels traumatisme.

kwrlii an nozeganed a écrit:
comme tu as pu le lire backstaber,elle ne l'a pas ressenti comme un "traumatisme".
Je n'ai pas dit qu'elle avait subi un traumatisme, j'ai dit que, vu comment elle présente les choses, on peut très bien imaginer qu'elle en ait vécu qui, comme elle dit, ne concerne pas la langue bretonne en elle-même et pour elle-même mais un système de relation familliale avec son père/

Citation :
considerer l'apprentissage d'une langue comme un traumatisme , c'est ridicule.
L'imposition de le langue n'est pas l'ensemble du traumatisme, mais est une partie d'un tout qui peut déclencher des réactions de rejet définitif.
Tout le monde ne revient pas vers la culture bretonne quand on a été gavé de ça par les parents.

C'est un grand bien pour Troiol qu'elle a pu trouver une sorte de "paix identitaire" et familliale. Mais ce n'est pas le cas de tout le monde.

Troiol a écrit:
Pour moi, c'est bien plus compliqué qu'un phénomène de société et ça soulève des questions sur sa propre relation avec ses parents, quelle représentation y a-t-il chez soi du breton, la construction identitaire de l'ado etc...
Juste une remarque, mais on peut en débattre : les relations familliale et de construction identitaire sont des questions de société. Tout simplement parce que les types de famille et de socialisation changent d'une société et d'une époque à une autre. C'est donc bien la preuve que c'est aussi un phénomène de social. Mais qui peut être traité psychologiquement bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elouan
Roi Arthur
Roi Arthur


Masculin
Nombre de messages : 1175
Age : 43
Lec'hiadur/Localisation : St Nazaire, Pays Nantais - Bretagne
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Bonsoir   Mer 9 Mar - 23:40

psy psy psy
faut arreter avec ça
et vivre normalement sans d'auto inspecter sans arret .

sinon vous finirez par devenir des caricatures de "psychanalistes". Guerrier Gaulois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Backstaber
Roi Arthur
Roi Arthur


Masculin
Nombre de messages : 1189
Age : 30
Lec'hiadur/Localisation : Rennes
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: Bonsoir   Mer 9 Mar - 23:56

elouan a écrit:
et vivre normalement sans d'auto inspecter sans arret
Hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elouan
Roi Arthur
Roi Arthur


Masculin
Nombre de messages : 1175
Age : 43
Lec'hiadur/Localisation : St Nazaire, Pays Nantais - Bretagne
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Bonsoir   Jeu 10 Mar - 17:48

je voulais dire que je n'aime pas la "psy" en general.
ça peut fragiliser des personnes qui n'ont pas besoin de ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre22
Poulpican
Poulpican


Masculin
Nombre de messages : 99
Age : 30
Lec'hiadur/Localisation : Rouen
Date d'inscription : 20/02/2011

MessageSujet: Re: Bonsoir   Sam 12 Mar - 12:46

Bienvenue ! Smile

_________________
Apprenant en Breton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bonsoir   Aujourd'hui à 20:43

Revenir en haut Aller en bas
 
Bonsoir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Bonsoir du pays des ch'ti (Nord-Pas-de-Calais)
» bonsoir à tous
» Un petit bonsoir
» bonsoir de sous la neige
» bonsoir tout le monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bretagne Passion le forum 100% Breizh :: Général :: Présentation des membres-
Sauter vers: