Bretagne Passion le forum 100% Breizh


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 tantad, inourzenn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: tantad, inourzenn   Ven 24 Sep - 18:18

Citation :
Quels locuteurs : Annie Ebrel ? Charlez ar Gall ? Naïg Rozmor ?..........

non, je te signale que dans Ni a gomz brezhoneg parmi ceux qui parlent, il y a des étudiants de qui ont parfois un accent assez moyen. Quant à Oulpan, y a aussi des gens qui prononcent mal. Pas tous (je dis ça parce que tu es un spécialiste pour faire dire aux gens ce qu'ils n'ont pas dit).

Citation :
Pourquoi parlent-ils mal ?

parce qu'ils prononcent mal. Pourquoi, y a qu'à leur demander...

Citation :
Avez-vous relevé des exemples que vous pourriez nous donner et qui permettraient à tous ceux qui utilisent la méthode de corriger leur prononciation ?

un exemple précis : dans Oulpan, je me souviens une fois, avoir cherché la prononciation de "ar mintin-mañ" en écoutant le CD. Je voulais savoir sur quelle syllabe on accentuait en KLT. J'ai écouté le CD, et c'était prononcé avec un tel accent français que j'ai pas eu ma réponse. Heureusement, je l'ai trouvée dans un autre livre...

Ce qui est marrant avec toi, c'est que dès que je critique qch, j'ai droit à des remontrances, par contre toi tu te gênes pas pour critiquer tous ceux qui sont pas d'accord avec toi (moi en particulier).
Revenir en haut Aller en bas
julun
Galaad
Galaad
avatar

Masculin
Nombre de messages : 971
Age : 35
Lec'hiadur/Localisation : bro dreger
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: tantad, inourzenn   Ven 24 Sep - 21:41

Citation :
Concevoir une méthode n'est pas si facile que ça en a l'air. Parler couramment et bien connaître la langue est loin d'être suffisant... Il faut créer une progression, créer des dialogues ou des petits textes, créer des exercices etc etc. Le plus facile là-dedans, finalement, c'est d'expliquer la grammaire !

A mon avis le plus dur c'est d'être conscient de ce qu'il faut faire ,le reste ça vient tout seul .
Pis faut-il s'en tenir a ce modèle de méthode ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KAOU
Galaad
Galaad
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 64
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: tantad, inourzenn   Sam 25 Sep - 1:03

Quevenois a écrit:
Citation :
Quels locuteurs : Annie Ebrel ? Charlez ar Gall ? Naïg Rozmor ?..........

non, je te signale que dans Ni a gomz brezhoneg parmi ceux qui parlent, il y a des étudiants de qui ont parfois un accent assez moyen.

Comme la liste des noms des personnes qui ont prêtées leur voix pour les enregistrements figure à la fin de l'ouvrage, je me permets de la donner dans son intégralité ici :
Anne AUFFRET
Monique er BOULC'H
Roje an DU
Annie EBREL
Charlez ar GALL
David ar GALL
Claudette ar GELLEG
Sebastian GWILHOU
Patrick ar MAD
Naïg ROZMOR
Bob SIMON
Dominig TREDAN-DERRIEN
Ifig TROADEG
Nanda TROADEG
Nolùen er VUHE

Maintenant Quevenois va pouvoir nous indiquer les étudiants qui prononcent mal.


_________________
mil bennoz d'al lutig !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KAOU
Galaad
Galaad
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 64
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: tantad, inourzenn   Sam 25 Sep - 1:15

Quevenois a écrit:
un exemple précis : dans Oulpan, je me souviens une fois, avoir cherché la prononciation de "ar mintin-mañ" en écoutant le CD. Je voulais savoir sur quelle syllabe on accentuait en KLT. J'ai écouté le CD, et c'était prononcé avec un tel accent français que j'ai pas eu ma réponse. Heureusement, je l'ai trouvée dans un autre livre...

C'est pas de chance parce que dans "Ni a gomz brezhoneg" leçon 26, p.141 il est question d'"er mintin-mañ" !

_________________
mil bennoz d'al lutig !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KAOU
Galaad
Galaad
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 64
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: tantad, inourzenn   Sam 25 Sep - 1:28

Quevenois a écrit:
Ce qui est marrant avec toi, c'est que dès que je critique qch, j'ai droit à des remontrances, par contre toi tu te gênes pas pour critiquer tous ceux qui sont pas d'accord avec toi (moi en particulier).

Vous êtes sûr que c'est bien le terme "remontrance" que vous souhaitiez employer ? study

Définition du dictionnaire:
REMONTRANCE, subst. fém.
A. − Surtout au plur. Discours par lequel on montre à quelqu'un ses torts, ses erreurs, pour l'engager à se corriger.

Si c'est vous qui le dîtes, alors ce doit être vrai !

_________________
mil bennoz d'al lutig !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: tantad, inourzenn   Sam 25 Sep - 2:30

Citation :
Comme la liste des noms des personnes qui ont prêtées leur voix pour les enregistrements figure à la fin de l'ouvrage, je me permets de la donner dans son intégralité ici :
Anne AUFFRET
Monique er BOULC'H
Roje an DU
Annie EBREL
Charlez ar GALL
David ar GALL
Claudette ar GELLEG
Sebastian GWILHOU
Patrick ar MAD
Naïg ROZMOR
Bob SIMON
Dominig TREDAN-DERRIEN
Ifig TROADEG
Nanda TROADEG
Nolùen er VUHE

au temps pour moi, c'est dans Oulpan.

Citation :
un exemple précis : dans Oulpan, je me souviens une fois, avoir cherché la prononciation de "ar mintin-mañ" en écoutant le CD. Je voulais savoir sur quelle syllabe on accentuait en KLT. J'ai écouté le CD, et c'était prononcé avec un tel accent français que j'ai pas eu ma réponse. Heureusement, je l'ai trouvée dans un autre livre...


C'est pas de chance parce que dans "Ni a gomz brezhoneg" leçon 26, p.141 il est question d'"er mintin-mañ" !

Eh ben ouais paourkaezh, figure-toi que quand j'ai cherché l'info en écoutant le CD d'Oulpan, j'avais pas Ni a gomz brezhoneg avec moi... Tu trimballes ta bibliothèque au complet partout où tu vas, toi? Mr. Green

Citation :
Vous êtes sûr que c'est bien le terme "remontrance" que vous souhaitiez employer ?

réfléchis un peu... qui veut me montrer que j'ai tort? Essaie de relire, je te laisse méditer Mr. Green Afer 'peus a un tamm diskuizh ivez, me 'greda. Ergoteur professionnel, tu dois pas avoir une vie trépidante pour perdre ton temps à des choses pareilles. Truhez 'meus doc'hoc'h.
Revenir en haut Aller en bas
KAOU
Galaad
Galaad
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 64
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: tantad, inourzenn   Dim 26 Sep - 1:20

Vous continuez de m'étonner. Que vous en soyez réduit à écouter un CD d'"Oulpan" pour savoir comment prononcer "ar mintin-mañ" en KLT, Biskoazh kemend-all !!! Peadra zo d'en em grougañ !

Il fallait appeler "Ofis ar brezhoneg" !


_________________
mil bennoz d'al lutig !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: tantad, inourzenn   Dim 26 Sep - 7:30

Citation :
Vous continuez de m'étonner.

Tant mieux! Car pour paraphraser Platon, la philosophie naît de l'étonnement... si je t'aide à développer un peu ton esprit c'est très bien. On progresse.

Citation :
Vous continuez de m'étonner. Que vous en soyez réduit à écouter un CD d'"Oulpan" pour savoir comment prononcer "ar mintin-mañ" en KLT, Biskoazh kemend-all !!!

Parce que toi tu sais tout, peut-être... Tu sais comment on accentue le vannetais, toi?

Figure-toi que pour un vannetisant (et pour n'importe qui qui n'aurait pas de dialecte KLT comme langue maternelle d'ailleurs), l'accentuation KLT ne va pas de soi dans ce genre de locution. Apparemment tu n'avais pas réfléchi à ça (ce qui n'est pas étonnant, vu qu'en général...)
Si tu es bretonnant de naissance comme tu le prétends, tu dois savoir qu'on accentue sur "tin" dans "ar mintin-mañ", ce qui est une exception car "mintin" seul s'accentue sur "min", et -mañ est censé être inaccentué... D'où ma question, et je pense pas être le seul à me l'être posée, d'ailleurs il y a une personne qui a enregistré pour Oulpan et qui ne le savait pas... ainsi que beaucoup de néobretonnants. Et j'ai pensé trouver la réponse en écoutant Oulpan car j'ai pas de locuteur de KLT autour de moi à qui demander, mais j'avais ce manuel sous la main. A moins que tu sous-entendes qu'Oulpan n'est pas bien? hooooooo

Moi je prétends pas tout savoir en KLT, ni même en vannetais d'ailleurs.

Quant à me pendre, je sais que ça t'emplirait de joie mais tu devras encore me supporter pendant de très nombreuses années Mr. Green On se débarrasse pas de moi comme ça... Mr. Green

Sur ce, je te souhaite un bon dimanche Mr. Green . Moi je travaillerai sur des enregistrements intéressants, pendant que toi tu passeras ta journée à me critiquer... chacun son truc, petra 'faota deoc'h!
Revenir en haut Aller en bas
KAOU
Galaad
Galaad
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 64
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: tantad, inourzenn   Dim 26 Sep - 11:09

Quevenois a écrit:
Citation :
Vous continuez de m'étonner.

Tant mieux! Car pour paraphraser Platon, la philosophie naît de l'étonnement... si je t'aide à développer un peu ton esprit c'est très bien. On progresse.

Vous prendriez-vous pour Platon ?

"Il y a bien des gens que la vanité fait parler grec, et même quelquefois d'une langue qu'ils n'entendent pas." Nicolas de Malebranche

Cela va vous donner l'occasion de découvrir un autre philosophe..

_________________
mil bennoz d'al lutig !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: tantad, inourzenn   Dim 26 Sep - 15:19

Et toi quand tu cites Le Gléau, tu te prends pour Le Gléau?
Revenir en haut Aller en bas
KAOU
Galaad
Galaad
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 64
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: tantad, inourzenn   Dim 26 Sep - 21:08

Quevenois a écrit:
Et toi quand tu cites Le Gléau, tu te prends pour Le Gléau?

Quand je vous dis que vous faîtes dans l'approximation :

Définitions :
Paraphraser
Exprimer quelque chose sous une autre forme, en général plus longue, plus explicative.

Quevenois a écrit:
Car pour paraphraser Platon, la philosophie naît de l'étonnement...
Vous avez trois heures pour développer le sujet lol!

Citer
Reproduire mot à mot, oralement ou par écrit, des paroles ou un texte empruntés à un auteur, pour éclairer, illustrer ou prouver ce qu'on dit.

Moi, je cite en respectant bien tout ce que Le Gléau a écrit et en indiquant où il est possible de retrouver mes citations dans ses ouvrages.

_________________
mil bennoz d'al lutig !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: tantad, inourzenn   Dim 26 Sep - 22:09

Donc j'en déduis que moi je n'ai pas le droit de paraphraser un auteur. J'aimerais savoir dans quel règlement c'est écrit.
La discrimination continue...
Revenir en haut Aller en bas
KAOU
Galaad
Galaad
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 64
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: tantad, inourzenn   Lun 27 Sep - 1:26

Quevenois a écrit:
Donc j'en déduis que moi je n'ai pas le droit de paraphraser un auteur. J'aimerais savoir dans quel règlement c'est écrit.
La discrimination continue...

Mon cher Quevenois vous pourrez paraphraser tous les auteurs que vous voudrez quand vous aurez compris ce que ce terme signifie, ce qui n'est pas le cas semble-t-il ?
Paraphraser ce n'est pas citer ! study
Définition :Paraphraser
Exprimer quelque chose sous une autre forme, en général plus longue, plus explicative.



Quant à la discrimination, voyez ça directement avec Calimero Laughing

_________________
mil bennoz d'al lutig !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: tantad, inourzenn   Lun 27 Sep - 1:56

Je te cite :

Citation :
Paraphraser
Exprimer quelque chose sous une autre forme, en général plus longue, plus explicative.

Citer
Reproduire mot à mot, oralement ou par écrit, des paroles ou un texte empruntés à un auteur, pour éclairer, illustrer ou prouver ce qu'on dit.

Ai-je cité Platon? Non, je l'ai seulement paraphrasé, comme j'ai dit. Apparemment tu n'es pas allé chercher ce qu'il avait vraiment écrit, donc tu n'es pas à même de me dire si je l'ai cité ou si je l'ai paraphrasé, alors jerret ho peg. Tu n'as écrit tout ça que pour essayer de me faire ch*er, de toute évidence -- t'as rien de mieux à faire de ta vie, comme j'ai déjà dit.

Apparemment tu comprends même pas les définitions que tu recopies... (à moins qu'elles non plus, tu les aies pas lues? Mr. Green ).

Revenir en haut Aller en bas
KAOU
Galaad
Galaad
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 64
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: tantad, inourzenn   Lun 27 Sep - 11:25

Quevenois a écrit:
Ai-je cité Platon? Non, je l'ai seulement paraphrasé, comme j'ai dit. Apparemment tu n'es pas allé chercher ce qu'il avait vraiment écrit, donc tu n'es pas à même de me dire si je l'ai cité ou si je l'ai paraphrasé, alors jerret ho peg. Tu n'as écrit tout ça que pour essayer de me faire ch*er, de toute évidence -- t'as rien de mieux à faire de ta vie, comme j'ai déjà dit.

Apparemment tu comprends même pas les définitions que tu recopies... (à moins qu'elles non plus, tu les aies pas lues? Mr. Green ).


PLATON
LE THÉÉTÈTE [ou sur la Science ; genre peirastique]


Extrait :

SOCRATE

Je vois, mon ami, que Théodore n’a pas mal deviné le caractère de ton esprit ; car c’est la vraie marque d’un philosophe que le sentiment d’étonnement que tu éprouves. La philosophie, en effet, n’a pas d’autre origine, et celui qui a fait d’Iris la fille de Thaumas[14] n’est pas, il me semble, un mauvais généalogiste. Mais comprends-tu déjà pourquoi ces choses sont telles en conséquence de la doctrine que nous attribuons à Protagoras ; ou ne saisis-tu pas encore ?





"Dans la première partie de la discussion consacrée à la définition de la science comme sensation
(151d-168c), Socrate se contente d’« accoucher » Théétète de sa thèse, en mettant en
évidence les liens de cette définition avec la théorie de l’homme-mesure de Protagoras, et, au
delà, avec le mobilisme d’Héraclite et de ses disciples, et d’accumuler, au gré de la discussion,
diverses objections à ces thèses, pour provoquer l’étonnement de Théétète, dont Socrate nous
dit qu’il est à l’origine de la philosophie."Bernard SUZANNE

"la philosophie nait de l'étonnement (cf. Théétète, 155d)."http://www.academiedephilosophie.fr/forum/viewtopic.php?f=6&t=55

"leçon de Socrate à Théétète : la philosophie naît de l’étonnement."
ispef.univ-lyon2

Sans commentaire........


_________________
mil bennoz d'al lutig !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: tantad, inourzenn   Lun 27 Sep - 16:47

Effectivement, sans commentaire...
Tu t'enfonces... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
KAOU
Galaad
Galaad
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 64
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: tantad, inourzenn   Mer 29 Sep - 12:40

Quevenois a écrit:
Effectivement, sans commentaire...
Tu t'enfonces... Mr. Green
Voici, en trois mots, la démonstration implacable de votre capacité en rhétorique : déficience du raisonnement, absence totale d'argumentaire, structure minimaliste....

Cela vous amène à tenter de pallier à cette inaptitude par ce que vous revendiquez comme étant de l'humour et qui n'est en fait que de l'ironie. Une ironie méprisante qui sert de cache-sexe à votre incapacité à développer une argumentation construite ; car votre problème est bien là, faute de mieux, vous excellez dans l'art de compisser d'outrages vos contradicteurs !
"L'ironie n'enlève rien au pathétique. Elle l'outre au contraire." Gustave Flaubert.

Et puisque vous semblez afficher une attirance pour la culture hellénisante, je vous dirais qu'il ne suffit pas d'avoir des prétentions de "sophiste" pour en avoir les talents ! Encore qu'au sens moderne du terme….je vous en concède bien volontiers la qualité.
(Sophiste : Personne utilisant des sophismes, des arguments ou des raisonnements spécieux pour tromper ou faire illusion.)

'Si ket ouzh pep ki sevel e c'har da biset.


Comme vous vous faîtes un point d'honneur d'avoir le dernier mot, je vous le laisse, vous pourrez répandre vos conjectures habituelles ainsi tout à loisir.



_________________
mil bennoz d'al lutig !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yannalan
Roi Breton
Roi Breton


Masculin
Nombre de messages : 1242
Age : 64
Lec'hiadur/Localisation : er vro Pourlet
Date d'inscription : 06/06/2008

MessageSujet: Re: tantad, inourzenn   Mer 29 Sep - 18:13

Juste en passant, il doit bien y avoir des forum de philo grecque quelque part... Le sujet que j'ai lancé, c'est sur les feux de joie
Ou il y a des mp
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Breton Passioné
Breton Passioné


Nombre de messages : 3482
Age : 50
Lec'hiadur/Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: tantad, inourzenn   Mer 29 Sep - 18:33

tiens justement sais-tu comment dit-on cela chez toi ? Je vois qu'il est écrit "er vro Pourlet" dans ton profil. Tu dois sûrement être en contact avec des locuteurs natifs, non ? merci d'avance pour ta réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: tantad, inourzenn   Mer 29 Sep - 19:42

Yann-Alan -> ouais, enfin de toutes façons, ce qui semble intéresser Kaou c'est ni les feux de joie, ni la philosophie (déjà qu'il comprend pas une définition qu'il recopie lui-même) mais plutôt déformer les propos des gens pour se donner l'occasion d'ergoter à longueur de journée... Doit y avoir des forums exprès pour ça aussi sans doute. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
yannalan
Roi Breton
Roi Breton


Masculin
Nombre de messages : 1242
Age : 64
Lec'hiadur/Localisation : er vro Pourlet
Date d'inscription : 06/06/2008

MessageSujet: Re: tantad, inourzenn   Mer 29 Sep - 20:04

Ostatu a écrit:
tiens justement sais-tu comment dit-on cela chez toi ? Je vois qu'il est écrit "er vro Pourlet" dans ton profil. Tu dois sûrement être en contact avec des locuteurs natifs, non ? merci d'avance pour ta réponse.

Je reçois le plus souvent la réponse 'tan-joe" quand j'en ai une. C'est pour ça que je demande aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KAOU
Galaad
Galaad
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 64
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: tantad, inourzenn   Jeu 30 Sep - 15:54

Quevenois a écrit:
Yann-Alan -> ouais, enfin de toutes façons, ce qui semble intéresser Kaou c'est ni les feux de joie, ni la philosophie (déjà qu'il comprend pas une définition qu'il recopie lui-même) mais plutôt déformer les propos des gens pour se donner l'occasion d'ergoter à longueur de journée... Doit y avoir des forums exprès pour ça aussi sans doute. Mr. Green

Vous êtes toujours aussi brillant ! Incapable de rédiger un propos argumenté, vous en êtes réduit à trouver le prétexte d'un message pour déverser votre bile. C'est pitoyable !

Vous vous êtes fait traiter d'outrecuidant en d'autres temps, par un autre membre de ce forum. Vous dire que je partage cet avis ne vous surprendra pas.

Vous prétendez que je ne me suis pas intéressé à la question portant sur les feux de joie ? J'ai écris pas moins de 12 messages sur le sujet afin de communiquer différentes sources, toutes attestées.

Et vous ? 1 seul, et encore pour nous servir des suppositions :
Quevenois a écrit:
J'ai entendu dire "ilorjenn", je ne sais plus où, peut-être à Kervignac.
A Inguiniel, je crois qu'on dit "ur vogedenn", ou "tan-joe". Il y a peut-être d'autres mots que je n'ai pas à l'esprit.
http://bretagne-passion.forumbreizh.com/linguistique-en-breton-et-gallo-f4/tantad-inourzenn-t4041.htm
Et vos nombreuses critiques habituelles…..
C'est brillantissime !

Sur le point de la philosophie et de vos allusions à la Grèce, je serais assez tenté de vous proposer d'aller "vous faire voir chez les Grecques", mais ce serait vous rejoindre dans la vulgarité, et je ne la crois ni souhaitable ni nécessaire.
Je retire donc mon invitation au voyage Mr. GreenMr. GreenMr. Green.
Aussi, je me contenterais de vous faire remarquer :
- Que c'est vous qui avez porté le débat sur le terrain de la philosophie
- Que c'est vous qui avez écrit : " la philosophie naît de l'étonnement "
- C'est également vous qui reprenez à votre compte cette phrase, en laissant accroire qu'elle pourrait être de Platon. Malheureusement pour vous cette phrase est extraite d'un propos de Schopenhauer , je cite :
Citation :
Selon moi, la philosophie naît de l'étonnement au sujet du monde et de notre propre existence, qui s'imposent à notre intellect comme une énigme dont la solution ne cesse dès lors de préoccuper l'humanité.
SCHOPENHAUER

Vous voudriez être un polémiste et vous n'êtes qu'un ratiocineur !


'Si ket ouzh pep ki sevel e c'har da biset.(Dictionnaire des dictons et proverbes bretons par E.Ernault)
Il ne convient pas à tout chien de lever la patte pour pisser.

_________________
mil bennoz d'al lutig !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KAOU
Galaad
Galaad
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 64
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: tantad, inourzenn   Jeu 30 Sep - 16:04

D'après une bretonnante de naissance qui habite Inguiniel, "feu de joie" se dit "tan joausted".

_________________
mil bennoz d'al lutig !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KAOU
Galaad
Galaad
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 64
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: tantad, inourzenn   Jeu 30 Sep - 16:35

Information recueillie auprès d'une habitante de Léchiagat, "feu de joie" se traduit par :
"Tan-flam" ou encore "tan Sant Yann"

_________________
mil bennoz d'al lutig !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: tantad, inourzenn   

Revenir en haut Aller en bas
 
tantad, inourzenn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bretagne Passion le forum 100% Breizh :: Général :: Linguistique / En Breton et Gallo-
Sauter vers: