Bretagne Passion le forum 100% Breizh


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ma...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
jeje
Ecuyer
Ecuyer


Nombre de messages : 414
Age : 61
Lec'hiadur/Localisation : naoned
Date d'inscription : 16/07/2009

MessageSujet: Re: Ma...   Sam 23 Oct - 10:50

bouch, ar vouch: fr. chèvre, la chèvre
attesté selon le NALBB vers Poullaouen, Cléden-Poher, Landeleau, Collorec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Per Kouk
Chevalier
Chevalier


Masculin
Nombre de messages : 479
Age : 34
Lec'hiadur/Localisation : Kreis-Breizh
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: Re: Ma...   Sam 23 Oct - 11:32

Quevenois a écrit:


Je pense que Favereau sait faire la différence à l'oreille entre un c'h et un ch... et Per Kouk aussi...

Et vous tous aussi vu qu'il y a l'enregistrement...

Oui bouch et bouc'h ce n'est pas la même chose, d'autant plus que bouch est féminin et bouc'h masculin, donc on peut vraiment pas les confondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brezhoneg-digor.blogspot.fr/
yannalan
Roi Breton
Roi Breton


Masculin
Nombre de messages : 1242
Age : 65
Lec'hiadur/Localisation : er vro Pourlet
Date d'inscription : 06/06/2008

MessageSujet: Re: Ma...   Sam 23 Oct - 12:12

Du côté du Poher,j'ai entendu "biketenn", aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ma...   Sam 23 Oct - 15:40

J'ai aussi entendu biketenn vers Lorient...


Dernière édition par Quevenois le Lun 25 Oct - 4:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
KAOU
Galaad
Galaad
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 65
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Ma...   Sam 23 Oct - 21:08

Quevenois a écrit:
Remarque : le c'h est apparu à l'écrit à l'époque du père Maunoir. Avant, c'est à dire par exemple à l'époque du Catholicon, on écrivait "ch" aussi bien le ch moderne que le c'h moderne.

Je pense que Favereau sait faire la différence à l'oreille entre un c'h et un ch... et Per Kouk aussi...

Bouc'h et bouch en breton moderne sont deux mots différents...

C'est effectivement une question de graphie, laquelle, au XVème siècle, utilisait "ch" indifférement pour "ch" comme pour "c'h", dont voici un nouvel exemple:

Catholicon :

March, g cheual, l. equus breton moderne > marc'h


_________________
mil bennoz d'al lutig !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KAOU
Galaad
Galaad
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 65
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Ma...   Sam 23 Oct - 21:24

Per Kouk a écrit:
Quevenois a écrit:


Je pense que Favereau sait faire la différence à l'oreille entre un c'h et un ch... et Per Kouk aussi...

Et vous tous aussi vu qu'il y a l'enregistrement...

Oui bouch et bouc'h ce n'est pas la même chose, d'autant plus que bouch est féminin et bouc'h masculin, donc on peut vraiment pas les confondre.

Il paraît normal que "bouch", avec le sens de chèvre, soit de genre féminin, et que bouc'h, pour désigner le bouc, soit masculin. La confusion à l'oral n'est pas possible non plus.

La question se pose sur le fait de savoir si le mot "bouch" (chèvre) a trouvé son origine dans le terme "bouc'h" (bouc) ?
L'emploi de "bouch" (chèvre) semble tardif, 19ème ou 20ème siècle ?

_________________
mil bennoz d'al lutig !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ma...   Sam 23 Oct - 23:17

Penses-tu qu'il serait possible qu'en fin de mot on confonde le son ch avec le son c'h?.... pas moi.
Revenir en haut Aller en bas
KAOU
Galaad
Galaad
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 65
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Ma...   Dim 24 Oct - 0:24

Quevenois a écrit:
Penses-tu qu'il serait possible qu'en fin de mot on confonde le son ch avec le son c'h?.... pas moi.

Moi non plus. Mais alors, comment explique-t-on l'origine de "bouch" pour désigner une "chèvre" ?
Qui plus est, son usage semble très localisé.

J'émets une hypothèse, c'est un peu tiré par la "touffe" j'en conviens bien volontiers :

"Bouch" signifie aussi en breton : touffe, bouquet ("Etymologie bretonne" Victor Henry, 1900)

On dit "ur bouchig barv" = une barbichette
La chèvre a une petite touffe de poil en forme de barbichette.
De là à penser que "bouch", masculin, (touffe) ait pu donner le "bouch", féminin, (chèvre), peut-être ?
A supposer que cela se vérifie, il resterait à expliquer pourquoi ce vocable serait resté très localisé, quelques communes dans un petit périmètre.

_________________
mil bennoz d'al lutig !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Ecuyer
Ecuyer


Nombre de messages : 414
Age : 61
Lec'hiadur/Localisation : naoned
Date d'inscription : 16/07/2009

MessageSujet: Re: Ma...   Dim 24 Oct - 9:41

Vers Lampaul-Plouarzel (Yann Riou, "Gast...", p. 49):

bouch [fr. touffe, bouquet] : "eur bouchig foenn, eur bouchig kolo" [Y Riou traduit de manière inexacte par "bout"]
"Pebez bouchig hemañ (bébé, petit bout)" [ici, sens en breton local de petit poulain, plutôt que "bout"]
"Penn ar bouch 'zo penn ar gordenn" [le bouquet, la touffe des filaments qui forment une corde?]

bouch < ? bod, boud
Mais selon Deshayes (DEB, p. 122) d'un "latin populaire [non attesté] *bosca".

Il me semble que le mot des quelques 4 communes (et plus) du Poher où bouch f. = fr. chèvre est spatialement dans la continuité du mot léonard (et abords du Léon vers Plougastel-Daoulas) bouch m. signifiant poulain (de sexe non précisé).
C'est sûrement le "même" mot, du point de vue de la continuité spatiale.
Troude et le GIB de Hemon semblent ignorer le mot léonard hyperconnu en Léon bouch = fr. poulain! (GIB p. 2620: pouch m. (référence à Suppl. de Vallée).)
Et Deshayes, en conséquence, aussi.
Vallée, GDFB p. 580, POULAIN... bouch(ig) enfant. m. (f. chèvre, enfant.) [enfant. = langage enfantin]
Vallée, Supplément, p. 138: "POULAIN. Et pouch L m."
Mais le NALBB (cartes 333-334) ne mentionne pas de forme en p- pour bouch = poulain.

L'hypothèse de KAOU (ar v/bouch = (barbichette) de la chèvre) semble aussi celle de A. Deshayes puisque ce dernier classe bouch m. = touffe et bouch f. = chèvre [pourquoi "sans corne"? , = à la naissance, jeune chevreau? ] sous la même entrée de son DEB, p. 122.
Le GIB de Hemon donne bouch [= chèvre] pour masculin.

Le Catholicon (selon GIB, p. 287): bouch an gaffr, bouyg an gaffr, boug an gaffr.
Catholicon de 1499 (selon éd. Skol p. 40): boug an gaffr 'barbe de chieure'
Troude NDP BF, p. 64b: bouchik-gavr, s. m. Barbe de bouc ou de chèvre, plante.

ar bouch (poulain en Léon), ar vouch (chèvre en Poher), mot affectueux et enfantin (sauf en Léon, où ar bouch est aussi le terme générique du poulain sexe non précisé)?

Si bouch = fr. touffe, référence à la crinière du poulain [qu'en est-il des "bébés" chevaux?] et à la barbichette de la chèvre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ma...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ma...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bretagne Passion le forum 100% Breizh :: Général :: Linguistique / En Breton et Gallo-
Sauter vers: