Bretagne Passion le forum 100% Breizh


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le breton d'Alan Stivell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: le breton d'Alan Stivell   Jeu 5 Nov - 18:22

Bonjour,

Voila,j'aimerais savoir en quel breton chantent Alan Stivell,Gilles servat,Dan Ar Braz.

Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
mul
Breton acharné
Breton acharné
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1966
Age : 35
Lec'hiadur/Localisation : Brest
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Re: le breton d'Alan Stivell   Jeu 5 Nov - 19:05

c'est a dire ?

J'ai écouté Alan Stivell a la radio, son breton est pas mal.

par contre quand il chante, j'aime pas dutout, on comprend plus rien lol malgré que j'aime bien ses chansons

_________________
O pegen kaer ez out, ma bro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.breton-locmaria.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le breton d'Alan Stivell   Jeu 5 Nov - 19:28

Désolé de pas avoir été clair,
Je voulais savoir quel breton emploient-ils,pour chacun d'eux,le breton de quel région.

Moi,je suis en train d'apprendre celui du Léon.

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Ostatu
Breton Passioné
Breton Passioné


Nombre de messages : 3559
Age : 51
Lec'hiadur/Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: le breton d'Alan Stivell   Jeu 5 Nov - 19:56

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le breton d'Alan Stivell   Jeu 5 Nov - 20:30

Citation :
Ce ne sont pas des locuteurs natifs. Aussi, ils ne parlent pas dans un parler en particulier. J'ignorais même que Dan ar Braz chantait en breton.

Donc,ça se rapproche plus du breton standard??
Revenir en haut Aller en bas
mul
Breton acharné
Breton acharné
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1966
Age : 35
Lec'hiadur/Localisation : Brest
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Re: le breton d'Alan Stivell   Jeu 5 Nov - 20:35

ya.

je crois pas non plus que Dan ar braz chante en breton !?

_________________
O pegen kaer ez out, ma bro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.breton-locmaria.fr
Luk
Galaad
Galaad
avatar

Nombre de messages : 809
Age : 42
Lec'hiadur/Localisation : Bro Gernev
Date d'inscription : 19/07/2009

MessageSujet: Re: le breton d'Alan Stivell   Jeu 5 Nov - 20:38

sisi,

"didostait bugale" de Dan Ar Bras...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le breton d'Alan Stivell   Jeu 5 Nov - 20:42

Luk,merci,je crois qu'il a même représenté la France à l'Eurovision avec cette chanson.
Revenir en haut Aller en bas
Luk
Galaad
Galaad
avatar

Nombre de messages : 809
Age : 42
Lec'hiadur/Localisation : Bro Gernev
Date d'inscription : 19/07/2009

MessageSujet: Re: le breton d'Alan Stivell   Jeu 5 Nov - 20:49

oui je crois. L'info que j'ai sort du disque (45t) dont la pochette me sert d'avatar et qui était un disque de soutien à Diwan à l'époque ou Gweltaz Ar Fur en était le président.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le breton d'Alan Stivell   Jeu 5 Nov - 20:58

Merci pour vos informations,alors,j'aimerais savoir si leur breton se rapproche plutôt du breton standard ou pas?
Revenir en haut Aller en bas
Luk
Galaad
Galaad
avatar

Nombre de messages : 809
Age : 42
Lec'hiadur/Localisation : Bro Gernev
Date d'inscription : 19/07/2009

MessageSujet: Re: le breton d'Alan Stivell   Jeu 5 Nov - 21:06

euh... c'est quoi le breton standard ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le breton d'Alan Stivell   Jeu 5 Nov - 21:27

j'appelle breton standard le breton unifié,uniformisé que les néobretonnants apprennent dans les écoles bilingues .
Revenir en haut Aller en bas
Luk
Galaad
Galaad
avatar

Nombre de messages : 809
Age : 42
Lec'hiadur/Localisation : Bro Gernev
Date d'inscription : 19/07/2009

MessageSujet: Re: le breton d'Alan Stivell   Jeu 5 Nov - 21:47

"j'appelle breton standard le breton unifié,uniformisé que les néobretonnants apprennent dans les écoles bilingues "

euh les néobretonnants... certains enfant en école bilingue ont des parents bretonnants. Donc parlent plus breton que francais. Bref. De plus Diwan n'est pas une école bilingue mais une école par immersion. Et dernier point, les maitres d'écoles qui enseignent dans les écoles ont leur particularités propres (vannetais, léonard...). En vannetais ils apprendront plus le n'ouian ket (chuinté) que le n'ouzon ket... bref. C'est un long débat. Il y a une pas une facon de parlé même standardisée. Après l'orthographe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le breton d'Alan Stivell   Jeu 5 Nov - 23:49

J'ai jamais entendu Dan ar Braz chanter en breton. Dans Diwanit Bugale, c'est pas lui qui chante (du moins je l'ai jamais entendu la chanter), mais des chanteuses (j'ai entendu Elen Morgan et Karen Matheson la chanter, pê y a-t-il eu d'autres chanteuses).

Citation :
euh les néobretonnants... certains enfant en école bilingue ont des parents bretonnants. Donc parlent plus breton que francais.

mais ça veut pas dire qu'ils font pas du breton unifié à l'école...

Citation :
Et dernier point, les maitres d'écoles qui enseignent dans les écoles ont leur particularités propres (vannetais, léonard...). En vannetais ils apprendront plus le n'ouian ket (chuinté) que le n'ouzon ket... bref.

Tu parles... en Morbihan, la plupart des profs parlent pas vannetais, ou alors parlent unifié avec un "get" ou un "doc'h" de temps en temps pour faire style.
Le pire c'est que bien souvent, les vrais vannetisants sont engagés dans des écoles hors Morbihan, et eux font l'effort de parler un dialecte proche de celui de la zone de leur école. Par contre, l'inverse, je suis pas certain que ça arrive. Bref, le vannetais est perdant dans tous les cas.
La plupart des profs parlent breton unifié (avec parfois quelques traits dialectaux). Ceux qui parlent vraiment un dialecte sont ultra-minoritaires.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le breton d'Alan Stivell   Ven 6 Nov - 0:56

Bonsoir,

Merci pour vos réponses,

Quevenois,merci pour vos précisions,ça confirme ce que je pensais.

à très bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
yannalan
Roi Breton
Roi Breton


Masculin
Nombre de messages : 1242
Age : 65
Lec'hiadur/Localisation : er vro Pourlet
Date d'inscription : 06/06/2008

MessageSujet: Re: le breton d'Alan Stivell   Ven 6 Nov - 14:24

Quevenois a écrit:
J'ai jamais entendu Dan ar Braz chanter en breton. Dans Diwanit Bugale, c'est pas lui qui chante (du moins je l'ai jamais entendu la chanter), mais des chanteuses (j'ai entendu Elen Morgan et Karen Matheson la chanter, pê y a-t-il eu d'autres chanteuses).

Citation :
euh les néobretonnants... certains enfant en école bilingue ont des parents bretonnants. Donc parlent plus breton que francais.

mais ça veut pas dire qu'ils font pas du breton unifié à l'école...

Citation :
Et dernier point, les maitres d'écoles qui enseignent dans les écoles ont leur particularités propres (vannetais, léonard...). En vannetais ils apprendront plus le n'ouian ket (chuinté) que le n'ouzon ket... bref.

Tu parles... en Morbihan, la plupart des profs parlent pas vannetais, ou alors parlent unifié avec un "get" ou un "doc'h" de temps en temps pour faire style.
Le pire c'est que bien souvent, les vrais vannetisants sont engagés dans des écoles hors Morbihan, et eux font l'effort de parler un dialecte proche de celui de la zone de leur école. Par contre, l'inverse, je suis pas certain que ça arrive. Bref, le vannetais est perdant dans tous les cas.
La plupart des profs parlent breton unifié (avec parfois quelques traits dialectaux). Ceux qui parlent vraiment un dialecte sont ultra-minoritaires.

Je ne suis pas tout à fait d'accord, j'ai travaillé là-dedans assez longtemps(diwan) et je connais beaucoup de mes collègues.
Comme disentles français "la critique est aisée et l'art est difficile".
La volonté première, dans la Charte, était de se servir du breton local. L'évlution a fait nâitre deux problèmes :
a) Si le breton local est facile à délimiter à Lesneven, par exemple, ou à Quimper, c'est plus dur dans les grandes villes comme Rennes, Nantes ou St Brieuc..ou dans les villes-carrefour comme Quimperlé ou Carhaix qui sont dans des zones de contact
b) Les enseignants sont envoyé soù il y a de la place comme dans n'importe quelle école, Diwan ayant la plus grande partie de ses profs pris en charge par l'Etat et devant donc procéder aux mutations selonles règles en vigueur. Il n'y a aucun moyen d'avoir une adéquation école-dialecte.
Pour ce qui est du breton des collègues, il y a de tout. J'en connais un bon nombre qui parlent très bien, d'autres, beaucoup moins... Pour prendre le cas du vannetais, effectivement, sur les grandes villes comme Lorient et Vannes, c'est pas ça. Dans les écoles plus petties comme Baud ou Pontivy, ou Auray, ça se passe beaucoup mieux.
J'ai un collègue à Carhaix qui est de Pluvigner et ça s'entend bien, qui vontinue à parler comme chez lui, et heureusement.
Il y a un problème de formation : si on donne des licences de breton à des gens qui parlent comme des vaches espagnoles du point de vue accent, on peut pas se plaindre après non plus de les retrouver.
La situation n'a rien d'idéal, je suis d'accord, mais en l'absence dd'autre proposition, ben on fait avec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le breton d'Alan Stivell   Ven 6 Nov - 15:50

Citation :
Il y a un problème de formation : si on donne des licences de breton à des gens qui parlent comme des vaches espagnoles du point de vue accent, on peut pas se plaindre après non plus de les retrouver.

Moi je m'en plains, c'est pas moi qui leur donne des licences de breton... Smile
Le pire c'est surtout qu'on les mette comme profs. Prof d'école bilingue quand on est pas bilingue, y a un truc qui cloche.


Citation :
a) Si le breton local est facile à délimiter à Lesneven, par exemple, ou à Quimper, c'est plus dur dans les grandes villes comme Rennes, Nantes ou St Brieuc..ou dans les villes-carrefour comme Quimperlé ou Carhaix qui sont dans des zones de contact

à Quimperlé y a un breton particulier, à Carhaix aussi. Je vois pas trop la différence avec Quimper ou Lesneven.

Citation :
b) Les enseignants sont envoyé soù il y a de la place comme dans n'importe quelle école, Diwan ayant la plus grande partie de ses profs pris en charge par l'Etat et devant donc procéder aux mutations selonles règles en vigueur. Il n'y a aucun moyen d'avoir une adéquation école-dialecte.

Je me demande pourquoi. Vu le nombre de postes disponibles. On voit des annonces tout le temps. Suffirait que l'on envoie les vannetisants dans les écoles du Morbihan etc.
J'avais une amie dans un lycée bilingue à Vannes. Le seul prof qui parlait breton, c'était le prof de breton. Et c'était un Léonard, d'après ce qu'elle m'a dit. Moi j'ai l'impression qu'on envoie systématiquement les vannetisants en zone KLT et des KLTisants en zone vannetaise. Si on voulait faire exprès, on ferait pas pire. J'ai un peu de mal à croire qu'il n'y ait aucune solution.
Revenir en haut Aller en bas
yannalan
Roi Breton
Roi Breton


Masculin
Nombre de messages : 1242
Age : 65
Lec'hiadur/Localisation : er vro Pourlet
Date d'inscription : 06/06/2008

MessageSujet: Re: le breton d'Alan Stivell   Ven 6 Nov - 19:14

Ca que je veux dire c'est qu'à Carhaix on recrute de Chateauneuf à la zone de Rostrenen et de Gourin à la région de Callac. A Quimperlé, il y en a qui viennent d'Arzano, par exemple. ALesneven iu à Lannion, ils sont tous Léonards ou trégorrois, c'est ce que je voulais dire.

Les annonces concernent souvent l'enseignement public ou privé catho, je connais pas bien leur politique. A Diwan, j'ai été en commission "mutations", j'ai vu comment ça marche. On mute par système de points(ancienneté, enfants, ...)
Les instits sont comme tout le monde, ils se marient, ils s'installent, parfois loin de leur région. J'ai une copine qui est très bonne bretonnante de Bulat, elle est à Vannes et elle n'a aucune envie d'en partir. A Carhaix on en a un de Pluvigner, il est aussi décidé à rester.
Il n'y a aucun envoi systématique comme tu le décris. Soit les gen ont une anciennet é qui leur donne les postes qu'ils demandent, soit ils prennent ce qui reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Ecuyer
Ecuyer


Nombre de messages : 414
Age : 61
Lec'hiadur/Localisation : naoned
Date d'inscription : 16/07/2009

MessageSujet: Re: le breton d'Alan Stivell   Ven 6 Nov - 19:55

Pour en revenir à Stivell, son breton est influencé par celui de la haute Cornouaille morbihannaise (Langonet?) par exemple dans 'Raog mont d'ar skol, chanson que j'affectionne particulièrement.

Servat s'essaie au vannetais de son lieu de résidence (et bien qu'il ait lu Ternes, ce n'est pas Groix).
gérard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le breton d'Alan Stivell   Ven 6 Nov - 22:03

Citation :
J'ai écouté Alan Stivell a la radio, son breton est pas mal

C'est une blague ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le breton d'Alan Stivell   Ven 6 Nov - 22:49

Citation :
Les instits sont comme tout le monde, ils se marient, ils s'installent, parfois loin de leur région. J'ai une copine qui est très bonne bretonnante de Bulat, elle est à Vannes et elle n'a aucune envie d'en partir. A Carhaix on en a un de Pluvigner, il est aussi décidé à rester.

Ah ben si même les intéressés s'en foutent... De toutes façons je ne suis que moyennement convaincu de l'impact de l'enseignement bilingue ou Diwan. La plupart des élèves arrêtent d'utiliser le breton une fois le bac obtenu (voire avant, s'il y a déménagement), et on presque tout oublié au bout de quelques années. Au final, ça ne fait que très peu d'adultes bretonnants (et encore moins d'adultes bretonnants qui parlent bien)...
Vraiment dommage...
Revenir en haut Aller en bas
mul
Breton acharné
Breton acharné
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1966
Age : 35
Lec'hiadur/Localisation : Brest
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Re: le breton d'Alan Stivell   Ven 6 Nov - 23:00

lanig a écrit:
C'est une blague ?
je trouvais qu'il faisait un effort sur l'accent tonique Mr. Green c'est son manque de vocabulaire qui vous déplait ?

concernant Diwan ou ecole bilingue, je peux pas juger car je connais personne dans ces structures

_________________
O pegen kaer ez out, ma bro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.breton-locmaria.fr
Luk
Galaad
Galaad
avatar

Nombre de messages : 809
Age : 42
Lec'hiadur/Localisation : Bro Gernev
Date d'inscription : 19/07/2009

MessageSujet: Re: le breton d'Alan Stivell   Ven 6 Nov - 23:52

Citation :
De toutes façons je ne suis que moyennement convaincu de l'impact de l'enseignement bilingue ou Diwan. La plupart des élèves arrêtent d'utiliser le breton une fois le bac obtenu (voire avant, s'il y a déménagement), et on presque tout oublié au bout de quelques années. Au final, ça ne fait que très peu d'adultes bretonnants (et encore moins d'adultes bretonnants qui parlent bien)...
Vraiment dommage...

C'est mal connaitre les élèves sortant de Diwan. Bref. Tu proposes quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le breton d'Alan Stivell   Sam 7 Nov - 0:53

Citation :
C'est mal connaitre les élèves sortant de Diwan.

J'en connais plein, au contraire. La plupart d'entre eux se dirigent vers des filières qui n'ont aucun rapport avec le breton (et ils ont bien le droit!), et faute d'être en contact fréquent avec des bretonnants avec qui ils veulent parler, en un rien de temps ils oublient tout.
Une poignée font du breton à la fac pour devenir profs, mais quel pourcentage? Déjà que d'une façon générale, ceux qui font du breton à la fac ne sont pas des milliers, et parmi eux, il n'y a qu'une minorité d'ex-Diwan.
D'autant que la plupart de ceux que j'ai entendus ne parlent pas bien (à mon sens). Ils parlent avec aisance (c'est à dire qu'ils n'ont pas besoin de réfléchir avant de sortir une phrase), mais en faisant plein de fautes et en prononçant mal (enfin ça, c'est aussi la faute des profs qu'ils ont eus) et en traduisant fréquemment le français.

Citation :
Tu proposes quoi ?

Je constate.
Je propose aussi qu'on soit plus exigeant sur la formation et la sélection des profs. Y en a beaucoup trop qui parlent mal. Normalement, aucun ne devrait mal parler, c'est la moindre des choses dans le bilingue ou dans l'immersif.
Revenir en haut Aller en bas
Luk
Galaad
Galaad
avatar

Nombre de messages : 809
Age : 42
Lec'hiadur/Localisation : Bro Gernev
Date d'inscription : 19/07/2009

MessageSujet: Re: le breton d'Alan Stivell   Sam 7 Nov - 11:20

ouias mais tu proposes quoi par rapport à a :
Citation :
De toutes façons je ne suis que moyennement convaincu de l'impact de l'enseignement bilingue ou Diwan.

pour les étudiants diwan, on a pas du rencontrer les mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le breton d'Alan Stivell   

Revenir en haut Aller en bas
 
le breton d'Alan Stivell
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Alan Stivell
» ALAN STIVELL.
» Alan Stivell
» Le poème d'un collégien inspire Alan Stivell
» [ SPA ] Epagneul Breton a placer (59) Le plus vite possible

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bretagne Passion le forum 100% Breizh :: Général :: Linguistique / En Breton et Gallo-
Sauter vers: