Bretagne Passion le forum 100% Breizh


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ar pal a zo....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
mul
Breton acharné
Breton acharné
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1966
Age : 35
Lec'hiadur/Localisation : Brest
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Re: ar pal a zo....   Lun 11 Mai - 10:15

voilà.

je préfère ce genre de phrase...

_________________
O pegen kaer ez out, ma bro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.breton-locmaria.fr
Jean-Claude EVEN
Breton acharné
Breton acharné
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1931
Age : 70
Lec'hiadur/Localisation : Lannuon. Breizh Izel
Date d'inscription : 24/04/2005

MessageSujet: Re: ar pal a zo....   Mer 13 Mai - 9:52

Salut,

Voici ce que j'ai trouvé dans le Buez ar Zent, pour St Hervé (17 juin) :

"En amzer-ze, e oa o chom en koste Keraez eur roue bihan, e hano Kouomor; sevel a reas c'hoant gantan da vezan roue war Vreiz a-bez. E vennad ne oa ket fall; fall a oe, avat, an doare a gemeras d'e gas da benn, rak klask a reas lazan Judual, roue an Domnone; lazan reas e bried Trifina, merc'h Gwerok, kont Gwened. Sant Gweltas a brezegas dre ar vro en e eneb, hag er bla 548, dirak eun niver bras a dud, labourerien, tudchentil ha menec'h, bodet war gern ar Mene-Bre, eskibien Breiz a stlapas Konomor eus a renk ar gristenien".

-----------

Mennad

>>> E vennad = : son but, son intention, etc

JCE yey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
KAOU
Galaad
Galaad
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 64
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: ar pal a zo....   Jeu 14 Mai - 1:29

Quevenois a écrit:
Je pourrais bien le faire si j'étais payé pour ça...

Ce genre de remarque un rien mercantile :
Citation :
si j'étais payé pour ça
m'a toujours étonné quand il s'agit de notre culture et tout particulièrement de la langue bretonne.
Aujourd'hui, il semblerait que tout soit monnayable et sujet à profits.
Dans ces moments là je pense à tous ceux qui nous ont précédé et qui consacrèrent tout leur temps libre et leur argent personnel pour tracer la voie de la réappropriation linguistique ; parfois dans les pires difficultés. Ils ne demandaient rien, leur bonheur résidait dans le terrain conquis au quotidien par le breton. Certains eurent en plus la calomnie !
Alors je me remémore ce poème de Ronan HUON, dans "Evidon va unan" de 1976, intitulé "Bez ez eus" et en particulier ces passages :
Bez ez eus ar re a labour evit ar yezh
Hag ar re a labour war ar yezh

.........
Bez ez eus ar re a vev evit an arc'hant
Hag ar re a ro o hini


Ce jour là le poète avait un regard de visionnaire.......

_________________
mil bennoz d'al lutig !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ar pal a zo....   Jeu 14 Mai - 2:35

Citation :
m'a toujours étonné quand il s'agit de notre culture et tout particulièrement de la langue bretonne.
Aujourd'hui, il semblerait que tout soit monnayable et sujet à profits.
Dans ces moments là je pense à tous ceux qui nous ont précédé et qui consacrèrent tout leur temps libre et leur argent personnel pour tracer la voie de la réappropriation linguistique ; parfois dans les pires difficultés.

Ce que j'ai écrit n'a rien de mercantile, réfléchis 2 secondes au temps qu'on met à faire un dictionnaire (essaie et tu verras : déjà pense au nombre de mots qu'on met dans un dico et du temps qu'on passe sur chacun d'entre eux) et tu verras que si on ne fait de la lexicographie que comme un loisir, faire un dico de cette envergure prend des décennies. Pour pouvoir arriver à faire un dico énorme relativement vite et tout seul, il faut le faire à plein temps. Et comme il faut un minimum d'argent pour se payer sa nourriture, ses factures et son loyer (eh non, je ne suis pas rentier!)...

Citation :
Ils ne demandaient rien, leur bonheur résidait dans le terrain conquis au quotidien par le breton.


Les lexicographes du breton ont soit mis des décennies à faire leur dico (comme Favereau, "près de vingt ans", dit-il dans sa préface, et je crois pas que R. Hémon ait fait son dictionnaire historique en 5 minutes non plus), soit ils étaient rentiers et donc avaient le temps. Y a pas de miracle.

Citation :
Alors je me remémore ce poème de Ronan HUON, dans "Evidon va unan" de 1976, intitulé "Bez ez eus" et en particulier ces passages :
Bez ez eus ar re a labour evit ar yezh
Hag ar re a labour war ar yezh
.........
Bez ez eus ar re a vev evit an arc'hant
Hag ar re a ro o hini

Bez' ez eus + un sujet défini? enfin bref......

Citation :
Ce jour là le poète avait un regard de visionnaire.......

Je sais pas trop ce que tu cherches à insinuer à mon sujet, mais j'estime que je consacre une bonne partie de mon temps et de mon argent au breton. Si je vivais pour l'argent, j'en aurais davantage et j'aurais choisi de m'occuper d'autre chose que des langues celtiques, je peux t'assurer...
Mais que peux-tu en savoir. Avant de juger les gens tu ferais mieux de te renseigner.

Il y a aussi ceux qui travaillent sur la langue et pour la langue en même temps (et à mon avis, y a aussi beaucoup trop de gens qui pensent travailler pour la langue sans avoir jamais travaillé sur la langue...).
Revenir en haut Aller en bas
yannalan
Roi Breton
Roi Breton


Masculin
Nombre de messages : 1242
Age : 65
Lec'hiadur/Localisation : er vro Pourlet
Date d'inscription : 06/06/2008

MessageSujet: Re: ar pal a zo....   Jeu 14 Mai - 9:16

Faut arrêter cinq minutes avec la gloire du bénévolat et l'"obligation" pour quelqu'un qui s'occupe du breton de ne pas toucher d'argent !
Comme dit quévenois,fair eun dictionnaire ou autre, tu le fais pas le soir en rentrant de l'usine.
I l y a autant de boulot que pour faire un Larousse e tje vopis pas pourquoi les auteurs n'auraientpas un salaire. On fout en l'air de l'argent pour des trucs bien pires
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KAOU
Galaad
Galaad
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 64
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: ar pal a zo....   Ven 15 Mai - 1:23

Je conçois parfaitement que chacun ait besoin de quelques ressources pour subvenir à ses besoins, je suis dans le même cas que tout le monde, je n'aurais assurément pas débuté mon message en évoquant la question de la rétribution ; mais certainement par la méthodologie pour parvenir à réaliser le projet.
Mais bon, à chacun ses priorités....

Vous évoquez Roparz Hemon, je n'ai pas souvenir qu'il ait été rétribué pour le travail accompli dans la réalisation de son dictionnaire historique, on l'aurait su !

Néanmoins, il est vrai qu'il s'agirait d'un travail monumental que seul un collectif de gens passionnés et compétents saurait mener à bien

_________________
mil bennoz d'al lutig !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ar pal a zo....   Ven 15 Mai - 2:10

Citation :
Je conçois parfaitement que chacun ait besoin de quelques ressources pour subvenir à ses besoins, je suis dans le même cas que tout le monde, je n'aurais assurément pas débuté mon message en évoquant la question de la rétribution ; mais certainement par la méthodologie pour parvenir à réaliser le projet. Mais bon, à chacun ses priorités....

Ma méthodologie je la connais déjà (cela dit je ne fais pas un dico à partir de sources écrites, mais orales).
Encore une fois, si pour toi, le temps et le moyen de gagner de quoi survivre ne sont pas une priorité, alors on se demande quelles sont les priorités. Moi je connais pas de chercheur qui soit SDF (ils se cassent aux USA avant que ça n'arrive, en général :-D ).
Faire passer les gens pour des arrivistes pour qui seul l'argent compte, c'est facile... Encore une fois, si c'était mon cas j'aurais pas choisi de me consacrer aux langues celtiques.

Citation :
Vous évoquez Roparz Hemon, je n'ai pas souvenir qu'il ait été rétribué pour le travail accompli dans la réalisation de son dictionnaire historique, on l'aurait su !

Il me semble qu'il était prof d'anglais au début, et je pense qu'il a dû avoir des financements, sinon je vois mal comment il aurait pu travailler... Après 45 je crois qu'il a travaillé au Dublin Institute for Advanced Studies. Donc il avait de quoi travailler...
Revenir en haut Aller en bas
Ostatu
Breton Passioné
Breton Passioné


Nombre de messages : 3523
Age : 51
Lec'hiadur/Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: ar pal a zo....   Ven 15 Mai - 13:07

Quevenois a écrit:
Après 45 je crois qu'il a travaillé au Dublin Institute for Advanced Studies. Donc il avait de quoi travailler...

en juillet 1947 précisément, si j'en crois cette article de Ronan Calvez (cf. http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/mat_0769-3206_2002_num_67_1_402397 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KAOU
Galaad
Galaad
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 64
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: ar pal a zo....   Ven 15 Mai - 20:53

Ostatu a écrit:
Quevenois a écrit:
Après 45 je crois qu'il a travaillé au Dublin Institute for Advanced Studies. Donc il avait de quoi travailler...

en juillet 1947 précisément, si j'en crois cette article de Ronan Calvez (cf. http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/mat_0769-3206_2002_num_67_1_402397 )

C'est effectivement en juillet 1947 qu'il entre à l’Institute for Advanced Studies comme enseignant de breton.

_________________
mil bennoz d'al lutig !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KAOU
Galaad
Galaad
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 64
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: ar pal a zo....   Ven 15 Mai - 21:08

Quevenois a écrit:


Ma méthodologie je la connais déjà (cela dit je ne fais pas un dico à partir de sources écrites, mais orales).

L'oralité c'est bien, mais pensez-vous qu'au terme d'un tel travail cet ouvrage répondra à la définition même du dictionnaire ? :
Citation :
Recueil des mots d'une langue ou d'un domaine de l'activité humaine, réunis selon une nomenclature d'importance variable et présentés généralement par ordre alphabétique, fournissant sur chaque mot un certain nombre d'informations relatives à son sens et à son emploi et destiné à un public défini.(CNRTL)

_________________
mil bennoz d'al lutig !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ar pal a zo....   Ven 15 Mai - 21:17

Je le pense.

Ca correspond aussi à la définition du Robert :

Recueil d'unités signifiantes de la langue (mots, termes, éléments...) rangées dans un ordre convenu, qui donne des définitions, des informations sur les signes.

De toutes façons, je n'ai pas le choix, je fais un dico pour les dialectes d'une zone précise, dans lesquels on a très peu de textes (ou alors c'est un mélange du dialecte et de nombreuses formes littéraires venues d'ailleurs).

Je ne vois pas pourquoi le fait d'utiliser des sources orales ferait que le livre n'est plus un dictionnaire, il y a plein de dicos basés sur des sources orales : les dictionnaires de Jules Gros, sans parler des autres langues... Aucune définition ne dit que les sources doivent être écrites. De toutes façons, il suffit qu'on mette une conversation par écrit pour que ça devienne une source écrite... Smile
Revenir en haut Aller en bas
KAOU
Galaad
Galaad
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 64
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: ar pal a zo....   Ven 15 Mai - 21:22

Quevenois a écrit:

Faire passer les gens pour des arrivistes pour qui seul l'argent compte, c'est facile... Encore une fois, si c'était mon cas j'aurais pas choisi de me consacrer aux langues celtiques.

Arriviste ?
Définition de l'arriviste (dans le dictionnaire de français cette fois):
Citation :
Arriviste : Ambitieux sans scrupules prêt à vaincre tous les obstacles pour réussir dans le monde, en particulier dans la politique.

Cela me semble totalement hors sujet et inapproprié comme terme ....

_________________
mil bennoz d'al lutig !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KAOU
Galaad
Galaad
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 64
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: ar pal a zo....   Ven 15 Mai - 21:25

Quevenois a écrit:

De toutes façons, je n'ai pas le choix, je fais un dico pour les dialectes d'une zone précise, dans lesquels on a très peu de textes (ou alors c'est un mélange du dialecte et de nombreuses formes littéraires venues d'ailleurs).

Alors ce sera indéniablement profitable au but que nous poursuivons, la sauvegarde du breton.

_________________
mil bennoz d'al lutig !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KAOU
Galaad
Galaad
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 64
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: ar pal a zo....   Ven 15 Mai - 21:28

Quevenois a écrit:


Je ne vois pas pourquoi le fait d'utiliser des sources orales ferait que le livre n'est plus un dictionnaire, il y a plein de dicos basés sur des sources orales : les dictionnaires de Jules Gros, sans parler des autres langues... Aucune définition ne dit que les sources doivent être écrites. De toutes façons, il suffit qu'on mette une conversation par écrit pour que ça devienne une source écrite

C'est même de cette façon que cela a commencé.......

S'appuyer sur des textes conforte aussi les recherches et les conforte.

_________________
mil bennoz d'al lutig !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ar pal a zo....   Sam 16 Mai - 0:53

Oui, quand textes il y a. Dans mon dialecte, y en a pas (ou alors très mélangés, comme j'ai dit). Dans le dico, je donne les références aux mots apparentés, aux autres orthographes pour que l'on puisse comparer avec les autres dicos. Mais je ne sors aucun mot issu d'un livre et que je n'aurais pas entendu, ni aucun exemple.
Pour moi, faire un dico à partir des autres dicos est moins urgent que faire un dico à partir de la parole des gens, car ces derniers ne seront plus là dans quelques décennies.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ar pal a zo....   

Revenir en haut Aller en bas
 
ar pal a zo....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bretagne Passion le forum 100% Breizh :: Général :: Linguistique / En Breton et Gallo-
Sauter vers: