Bretagne Passion le forum 100% Breizh


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le "ha" interrogatif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Krapadoz
Thuata de dannan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1747
Age : 29
Date d'inscription : 15/05/2005

MessageSujet: Le "ha" interrogatif   Sam 1 Nov - 20:54

Une petite demande de précision sur l'interrogation

Lorsqu'une personne pose une question avec "ha", cela sous entandrait que la personne attendrait plutôt une réponse positive

_"hag e teuio Yann ?"
Le poseur de la question attendrait plutôt un "ya" donc

Il me semble que c'est surtout vrai dans le Tregor, avez vous entandus cette nuance ailleurs ?

Une autre question, où est utilisé "Daoust hag eñ ..." ? et quelles sont les tournures les plus courentes du haut vannetais pour l'interrogation ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le "ha" interrogatif   Sam 1 Nov - 21:05

Citation :
Lorsqu'une personne pose une question avec "ha", cela sous entandrait que la personne attendrait plutôt une réponse positive

_"hag e teuio Yann ?"
Le poseur de la question attendrait plutôt un "ya" donc

Il me semble que c'est surtout vrai dans le Tregor, avez vous entandus cette nuance ailleurs ?

En vannetais je n'ai pas souvenir d'avoir entendu des questions commencer par "ha", sauf pour dire "et"...
Mais dans la grammaire de Guillevic et Le Goff ils en parlent. Par contre apparemment pour eux ça n'attend pas une réponse positive.

Citation :
Une autre question, où est utilisé "Daoust hag eñ ..." ?


Je l'ai entendu en Cornouaille centrale. Sinon il faut demander aux autres pour les autres dialectes.

Citation :
et quelles sont les tournures les plus courentes du haut vannetais pour l'interrogation ?

Ben, l'intonation à la fin d'une phrase normale. D'après la grammaire de Guillevic-Le Goff, en vannetais littéraire on utilise "deusto ha". (Cf leur grammaire p 102).
Ils donnent comme exemples:
deusto hag ind e zei? (est-ce qu'ils viendront?)
hou pugalé hag ind e zei? (est-ce que vos enfants viendront?)
etc...

En bas-vannetais, on utilise "daoustoc'h ma" (prononcer déchtorma), par exemple "daoustoc'h ma 'peus eñ gwelet?" = est-ce que tu l'as vu?

mais tout aussi souvent la phrase avec intonation montante "c'hwi 'peus eñ gwelet?" ou "gwelet 'peus eñ?".
Revenir en haut Aller en bas
mul
Breton acharné
Breton acharné
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1966
Age : 35
Lec'hiadur/Localisation : Brest
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Re: Le "ha" interrogatif   Dim 2 Nov - 20:49

Citation :
Une autre question, où est utilisé "Daoust hag eñ ..." ? et quelles sont les tournures les plus courentes du haut vannetais pour l'interrogation ?

moi, je l'ai entendu chez moi, du coté de plouguerneau.

on parlait d'un "renard" qui coule les bateaux à kerlouan. Et l'ancien a dit "daoust hag eo eur maouez pe eur paotr ?"

_________________
O pegen kaer ez out, ma bro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.breton-locmaria.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le "ha" interrogatif   Dim 2 Nov - 21:38

Il voulait dire sûrement : "ur vaouez".
Revenir en haut Aller en bas
mul
Breton acharné
Breton acharné
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1966
Age : 35
Lec'hiadur/Localisation : Brest
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Re: Le "ha" interrogatif   Dim 2 Nov - 22:07

lanig a écrit:
Il voulait dire sûrement : "ur vaouez".

oué, j'ai écrits un peu vite lol

_________________
O pegen kaer ez out, ma bro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.breton-locmaria.fr
KAOU
Galaad
Galaad
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 65
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Le "ha" interrogatif   Lun 3 Nov - 21:15

Précision:

Le "Ha" interrogatif ne peut être suivi immédiatement par la particule verbale. Il sert à renforcer, à l'écrit, et à marquer à l'oral (en plus de l'intonation) l'interrogation. La phrase interrogative sera construite comme une indépendante précédée de "Ha".

La phrase interrogative prise comme exemple,"hag e teuio Yann ?", doit s'écrire :
Ha dont a raio Yann ?

Quant à l'interrogative construite avec "Daoust hag-eñ" elle s'écrirait :
Daoust hag-eñ e teuio Yann ?

Dans les deux cas la réponse est incertaine, elle peut tout aussi bien être affirmative comme négative.

_________________
mil bennoz d'al lutig !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KAOU
Galaad
Galaad
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 65
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Le "ha" interrogatif en vannetais   Lun 3 Nov - 21:43

Concernant l'usage du "Ha" interrogatif en vannetais, on en trouve plusieurs exemples chez l'excellent auteur Loeiz Herrieu surnommé Er Barh Labourér.

Dans son manuel "Le breton usuel",édité en 1934 chez Dihunamb, on trouve page 370:
Ha bout e hues testeu e hellehè donet a du genoh ?
Avez-vous des témoins pouvant témoigner en votre faveur ?

Ha bout e hues hou papérieu doar ?
Avez-vous vos titres de propriété ?

Ha reit e hues hou tiléz éraok..?
Avez-vous donné congé avant ..?

Cette forme interrogative est également fort bien expliquée dans le manuel d'apprentissage du breton vannetais "Le Breton parlé" de Meriadeg Herrieu (Imprimerie Oberthur 1979)

page 104
Ha hwi e gan ?
Est-ce que vous chantez ?
suivi de l'explication sur l'emploi de cette forme interrogative.

et page 108
Ha hwi e gan mad ?
Vous chantez bien ?
suivi des explications sur la forme directe et indirecte du style interrogatif.

_________________
mil bennoz d'al lutig !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le "ha" interrogatif   Lun 3 Nov - 23:22

Ceci dit il ne faut pas croire que tout ce qu'on trouve dans les manuels de vannetais soient des choses courantes dans la langue parlée. N'oublions pas que Loeiz et Mériadeg Herrieu sont des écrivains, et qu'ils veulent privilégier une façon littéraire de parler.

D'ailleurs dans leurs livres il y a parfois des jugements de valeur qui n'ont pas lieu d'être (genre "tel usage n'est pas à encourager" ou "il est plus correct de dire...", ou "). "Le breton parlé vannetais" de M. Herrieu est plein de jugements subjectifs comme ça, de la page 14 à la page 25.
C'est leur opinion personnelle et elle n'a rien d'objectif. On doit admettre que dans certains dialectes on ne dise pas les choses comme soi, que la grammaire soit différente, etc...

Si tout le monde pensait comme ça (mais je sais que c'est un mal français: souvent les habitants de l'Ile de France se moquent des accents des autres régions, comme si seulement eux parlaient correctement!), à ce moment-là moi je dirais que tous ceux qui ne parlent pas comme dans mon village parlent n'importe comment et qu'il faut éliminer les autres dialectes car seul le mien est authentique... Bref, n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
yannalan
Roi Breton
Roi Breton


Masculin
Nombre de messages : 1242
Age : 65
Lec'hiadur/Localisation : er vro Pourlet
Date d'inscription : 06/06/2008

MessageSujet: Re: Le "ha" interrogatif   Mar 4 Nov - 0:28

Mériadeg Herrieu a été élevé dans le vannetais littéraire que les professeurs des séminaires où lui et son père ont été enseignaient. J'ai entendu ce genre de jugement chez d'autres anciens de Ste Anne d'Auray....
Pour ce qui est de Loeiz, on ne v apas reprocher à un écrivain d'employer un breton littéraire.
Mais on ne va pas reprocher à Job an ti arall de parler le sien qui est un aussi bon breton non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le "ha" interrogatif   Mar 4 Nov - 2:19

Ben si, moi je reprocherais à L. Herrieu de mettre du breton littéraire dans "Le Breton usuel", qui est censé être un "phrasebook" pour voyageurs (à l'époque où il était indispensable de parler breton pour voyager en Basse-Bretagne :-) ) et d'y mettre des choses que les bretonnants non-écrivains ne diraient pas. C'est pas l'endroit qui convient.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le "ha" interrogatif   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le "ha" interrogatif
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un nouveau "joujou"
» Comment l' "apprivoiser" ?
» Crassula "Hobbit"'
» Une table basse "sabord"
» "Notre" Colibri en photo!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bretagne Passion le forum 100% Breizh :: Général :: Linguistique / En Breton et Gallo-
Sauter vers: