Bretagne Passion le forum 100% Breizh


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 - Ar paour ne gan den e glodoù -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mul
Breton acharné
Breton acharné
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1966
Age : 35
Lec'hiadur/Localisation : Brest
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: - Ar paour ne gan den e glodoù -   Mer 30 Jan - 15:44

bonjour,

- Ar paour ne gan den e glodoù -

pourquoi ce n'est pas :

ar paour den ne gan e glodoù ?

_________________
O pegen kaer ez out, ma bro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.breton-locmaria.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: - Ar paour ne gan den e glodoù -   Mer 30 Jan - 16:31

Difficile à expliquer...... On pourrait le faire en donnant les régles en breton (Voir: Notes de grammaire de V.Favé). Je prèfère, tout en le déplorant, passer par le français plus accessible, surtout quand il s'agit de donner, au plus vite, la bonne solution et éviter de faire perdurer des mauvaises expressions dont le nombre, hélas, va croissant.....

On dira de façon simple que la langue bretonne n'a pas, à proprement parler, de pronom relatif.... Les particules verbales jouent ce rôle quand nécessaire.
La traduction que tu donnes n'est pas la bonne:

Ar paour ne gan den e glodou: Le pauvre DONT personne ne chante les "louanges" (gloires).

Toi tu comprends; ar paour (kaezh) den ne gan e glodou: Le pauvre type ne chante pas ses louanges (gloires)

Dans la phrase: Ar paour ne gan den e glodou: ce n'est pas "paour" qui est sujet mais DEN . Qui ne chante; : Den. On retrouve "ar paour" complément
sous la forme "e" . On dit que le complément a été rementionné '(reolenn ar renadenn adveneget).

On aurait pu dire: Den ne gan klodou ar paour.....

Mot à mot: Personne ne chante les louanges du pauvre.... Est-ce une translittération? Je n'en sais rien.
Ce serait sans doute compris par tout le monde. Mais, personnellement, je préfère, et de loin, la forme "bretonne"....

Voici divers exemples:

Ar plac'hig a zougan he sac'h a zo klañv he mamm.

La fillette dont je porte le sac'h a sa mère malade.

Ar gwaz a anavezez e vugale a zo yac'h pesk.

L'homme dont tu connais les enfants est en bonne santé....

On trouve des exemples fameux:

Ar morzol a skoan gantañ war an annev a zo pounner.

Le marteau AVEC LEQUEL je frappe sur l'enclume est lourd.

An annev a skoan warni gant ar morzol a zo tomm berv.

L'enclume SUR LAQUELLE je frappe avec le marteau est brûlante.....


Tu pourras trouver toi-même des exemples du type:

Le porte-plume avec le quel j'écris n'est pas bon.

Le livre dont j'étudie les leçons m'est trés utile.

Corrigez moi si je me trompe......
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: - Ar paour ne gan den e glodoù -   Jeu 31 Jan - 10:32

il n'y a pas forcément de "pronom relatif" dans cette phrase, on peut simplement comprendre "le pauvre, personne ne chante ses gloires" et donc la phrase bretonne correspond très bien...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: - Ar paour ne gan den e glodoù -   

Revenir en haut Aller en bas
 
- Ar paour ne gan den e glodoù -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bretagne Passion le forum 100% Breizh :: Général :: Linguistique / En Breton et Gallo-
Sauter vers: