Bretagne Passion le forum 100% Breizh


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Emigration bretonne en Armorique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
elouan
Roi Arthur
Roi Arthur


Masculin
Nombre de messages : 1175
Age : 43
Lec'hiadur/Localisation : St Nazaire, Pays Nantais - Bretagne
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Emigration bretonne en Armorique   Mer 26 Sep - 23:11

je crois que ce nombre (35 000 ) est pour toute la france.
(je precise que jai lu le bouquin en question sur l'emigration irlandaise en bretagne)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brave He
Invité



MessageSujet: Re: Emigration bretonne en Armorique   Mer 26 Sep - 23:21

Bonsoir,

Dans l'article ils semblent pourtant indiquer que c'est uniquement en Bretagne, les 35 000 migrants...parce qu'autrement, cela fait peu de personnes pour en retrouver réellement une trace significative statistiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emigration bretonne en Armorique   Ven 5 Oct - 0:27

le vilain breton a écrit:
Les résultats du Finistère ne démontrent pas une émmigration britanique alors que ceux du Morbihan montre qu'il y a eu probablement des genes britanique et Irlandais.
A noter qu'il est bien préciser que l'émmigration des Bretons au début de notre ère, était surtout masculine et donc que peut-être les résulats sous-estiment le lien génétique entre les deux départements bretons et les îles Britaniques.
Il y aurait eu aussi pendant la guerre d'Irlande (1641-1651), une émmigration d'environ 35 000 irlandais en Basse-Bretagne.
Donc si les expertises ADN montrent un lien génétique entre Bretons et Britanniques, ce serait surtout à cause de "l'émmigration d'environ 35 000 irlandais en Basse-Bretagne" de 1641 à 1651 ?
En tout cas, cette immigration-là ne peut que fausser l'estimation (toujours inconnue, apparemment) de l'émigration bretonne en Armorique au début de notre ère, il me semble.




le vilain breton a écrit:
Vous pouvez aussi à titre individuel, faire votre propre test ADN (que ce soit sur le chromosme y ou la mitochondrie)
Plus il y aura de breton à le faire, et plus on pourra en tirer des conclusions.
Pour ma part, j'ai trouver sur http://www.ysearch.org/ que mes résultats ADN (sur le chromosome y) avait beaucoup de similitude avec un américain dont son ancêtre patrilinéaire le plus lointain connu était allemand.
Notre ancêtre communs serait d'environ 1 000 ans. Attention, il peut s'agir aussi d'une coïncidence, pour avoir le coeur net, il faut que je fasse des tests suplémentaires!
Evidemment, tout ça est intriguant.
Et forcément intéressant.
Personnellement, je n'arrive pas à comprendre ta passion pour tes origines (via les tests ADN).
Douterais-tu de ta "celticité" ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emigration bretonne en Armorique   Ven 4 Jan - 7:12

Citation :
Douterais-tu de ta "celticité" ?

il peut car la celticité n'existe pas. Juste pour rajouter un truc. le territoire qui s'appelle Devon aujourd'hui n'était pas le territoire des domnuniens mais celui des dobuniens. l'évolution linguiste de devon ne peut correspondre à domnunia. De plus domnunia au 4ème siècle correspond aussi au cornwall moderne. le territoire d'origine des cornovii n'est pas du tout le cornwall moderne. ce territoire prendra le nom de ce peuple aprés leur déplacement pour protéger la péninsule des scots.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emigration bretonne en Armorique   Ven 4 Jan - 10:06

Devon et Cornwall correspondent à la civitas des Dumnonii, soit le royaume ultérieur de Dumnonia, à ce que j'en sais - mais je ne suis pas linguiste - en Dyfneint en langue brittonique.

Sur cette carte extraite de l'excellent site romanbritain.org on peut voir les limites des différentes civitates.



A l'est on a le territoire des Durotriges, le Dorset moderne. La civitas des Dobunni englobe alors selon Kenneth Dark une partie de celle des Belgae, et la frontière entre Dobunni et Durotriges est marquée par une levée de terre, le Wansdyke. La civitas des Dobunni comprend 3 villes romaines très importantes que sont Cirencester/Corinium, Aquae Sulis/Bath et Gloucester/Glevum; elle tombe aux mains des Germains en 577.

Encore une fois il n'y a aucune preuve d'un déplacement des Cornovii dans la péninsule dumnonéenne. Il s'agit d'une hypothèse popularisée par John Morris, excellent auteur mais qui utilisait toutes sources sans aucune retenue critique et largement critiqué depuis par les autres spécialistes.
Revenir en haut Aller en bas
elouan
Roi Arthur
Roi Arthur


Masculin
Nombre de messages : 1175
Age : 43
Lec'hiadur/Localisation : St Nazaire, Pays Nantais - Bretagne
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Emigration bretonne en Armorique   Ven 4 Jan - 11:18

Brave He a écrit:
Bonsoir,

Dans l'article ils semblent pourtant indiquer que c'est uniquement en Bretagne, les 35 000 migrants...parce qu'autrement, cela fait peu de personnes pour en retrouver réellement une trace significative statistiquement.

je crois que c'est sur toute la france.
un article ne veut rien dire.
je regarderai dans le livre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elouan
Roi Arthur
Roi Arthur


Masculin
Nombre de messages : 1175
Age : 43
Lec'hiadur/Localisation : St Nazaire, Pays Nantais - Bretagne
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Emigration bretonne en Armorique   Ven 4 Jan - 11:28

En fait je viens de retrouver la présentation du livre , ce n'est pas en Bretagne, ni en France mais ....sur le continent !

----------------------------------------------------------

Les Irlandais immigrés au XVIIe siècle en Bretagne
du Centre-Bretagne à l'embouchure du Blavet


L'Institut Culturel de Bretagne et la Maison de l'Histoire de Bretagne sont heureux de vous annoncer la sortie de leur nouvelle publication :

Les Irlandais immigrés au XVIIe siècle en Bretagne - du Centre-Bretagne à l'embouchure du Blavet

Fuyant les persécutions anglaises impitoyables, notamment de Cromwell, ce sont environ 35 000 Irlandais qui se sont installés sur le continent au XVIIe siècle.

Les persécutions et confiscations de terres durèrent plus d'une centaine d'années, époque pendant laquelle les Anglais accaparèrent progressivement les meilleures terres, réduisant la population irlandaise à la misère. Malgré l'importance de cet afflux de population, il est étonnant de constater que la population française et en particulier bretonne n'en a gardé aucun souvenir. Alain LE NOAC'H et Éamon Ó'CIOSÀIN, professeur d'université, nous font découvrir l'ampleur de cette migration en terre bretonne.

Les Irlandais immigrés au XVIIe siècle en Bretagne - du Centre-Bretagne à l'embouchure du Blavet, Alain LE NOAC'H / Éamon O'CIOSÀIN, 12 €
Cette ouvrage est vendu au prix de 12 € (ajouter 3 € par exemplaire pour les frais de port). Vous pouvez d'ores et déjà le commander auprès du secrétariat de l'Institut Culturel de Bretagne - 6, rue Porte Poterne 56000 VANNES. Tél : 02 97 68 31 10 / Fax : 02 97 68 31 18.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Claude EVEN
Breton acharné
Breton acharné


Masculin
Nombre de messages : 1927
Age : 69
Lec'hiadur/Localisation : Lannuon. Breizh Izel
Date d'inscription : 24/04/2005

MessageSujet: Re: Emigration bretonne en Armorique   Jeu 31 Jan - 12:43

Agraes a écrit:
Encore une fois il n'y a aucune preuve d'un déplacement des Cornovii dans la péninsule dumnonéenne. Il s'agit d'une hypothèse popularisée par John Morris, excellent auteur mais qui utilisait toutes sources sans aucune retenue critique et largement critiqué depuis par les autres spécialistes.
----------------

Parfaitement. Cette vision 'historique' est totalement obsolète depuis longtemps.

Malheureusement, ça a été écrit et répété, et a servi à élaborer la théorie fumeuse des Cornovii de G.B éponymes de la Cornouaille armoricaine.

Il faudra encore du temps pour faire oublier cette monumentale fausse piste.

JCE yey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Jean-Claude EVEN
Breton acharné
Breton acharné


Masculin
Nombre de messages : 1927
Age : 69
Lec'hiadur/Localisation : Lannuon. Breizh Izel
Date d'inscription : 24/04/2005

MessageSujet: Re: Emigration bretonne en Armorique   Jeu 10 Oct - 13:01


Musée de Normandie. Caen. 1996

JC Even yey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Emigration bretonne en Armorique   Aujourd'hui à 18:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Emigration bretonne en Armorique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» côte bretonne
» Coquilles Saint-Jacques au four façon bretonne
» couleurs d'automne sur la lande Bretonne
» Soirée bretonne !
» Barre bretonne / Eggfood / Pateé maison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bretagne Passion le forum 100% Breizh :: Histoire, contes et légendes :: Histoire de Bretagne-
Sauter vers: